Le Verdoyant, Al Khidr

Le mystérieux Al-Khidr* occupe une place centrale dans la mystique musulmane, la réalité du personnage est appréhendée de façons diverses. Selon les uns, il serait un descendant de la cinquième génération de Noé*. Selon d’autres, il aurait vécu à la même époque que Moïse* comme  le relate le texte coranique. Le personnage d’Al-Khidr ou le Verdoyant n’est pas présent uniquement en Islam mais de façon directe ou indirecte dans presque toutes les traditions de l’humanité. Al-Khidr est mentionné dans le Coran à la Sourate 18 « Al-Kahf », à partir du verset 65 et jusqu’au verset 82. Ces versets, mentionnent la rencontre entre « L’homme vert » et le prophète Moïse*. Continuer la lecture de Le Verdoyant, Al Khidr

Malcolm X, un Grand parmi les Hommes

Le 21 février 1965, Malcolm X, à l’age de 39 ans, l’une des figures les plus puissantes du mouvement noir aux USA était assassiné. Orateur de talent, doté d’un esprit brillant et intuitif, ainsi que d’une grande probité morale et intellectuelle, l’ex-leader de la « Nation of Islam » ne se contentait pas de discours incantatoires. Son engagement sans relâche au service de sa communauté et des Droits de l’Homme reflétait la personnalité d’un homme courageux, vertébré par de fortes convictions, et une foi inébranlable en Dieu. Nous tenterons de retracer à travers cet hommage, le parcours de ce militant exceptionnel, et d’expliquer les raisons de son assassinat. Continuer la lecture de Malcolm X, un Grand parmi les Hommes

Les Rashidun

Quatrième volet  consacré à Ali Ibn Abi Talib…

Dans son exercice du pouvoir, Othman Ibn ‘Affan* privilégia le lien du sang. Il distribua des terres aux membres de sa famille et nomma à des postes clés des proches. Son favoritisme suscita de plus en plus d’hostilité et finit par lui être fatal. Othman est assassiné. C’est le début de la fitna al kubra (le grand désordre) qui conduira quelque temps plus tard  à l’éclatement de la Oumma.

Après sa mort, le califat reste vacant durant trois jours, Médine se retrouve entre les mains des émeutiers. La plupart des Compagnons quittent la ville sainte en ces jours sombres fait de massacres, les rares qui restent n’ont aucun moyen d’agir. Ceux-ci proposent Ali Ibn Abi Talib comme nouveau Calife et lui demandent d’accepter, Ali refuse tout d’abord, la capitale se trouvant dans une situation sans issue, Ali accepte finalement de prendre en charge la gestion de l’État et devient le quatrième Calife Bien Guidé. Continuer la lecture de Les Rashidun

Les Rashidun

Troisième volet de notre série :

Uthman Ibn ‘Affan* qui succéda à ‘Umar Ibn Khattab* fut  le troisième Khalife Bien-Guidé. Fidèle compagnon du Messager* d’Allah*, il s’est caractérisé par sa piété, son caractère doux, sa bonté et son indulgence. Il fut un homme juste et honnête dans ses choix et dans sa façon de diriger l’État. Le Khalifat de Uthman Ibn ‘Affan fut une période de grande prospérité pour la communauté musulmane, cette époque fut marquée par l’abondance des richesses en circulation sur toutes les terres et la fin de celle-ci marqua le début de  la fitna al kubra (le grand désordre). Continuer la lecture de Les Rashidun

Les Rashidun

Second volet de notre série :

Omar ibn al-Khattab*, un marchand Mecquois qurayshite  lettré, se convertit précocement à l’Islam après l’avoir combattu pendant quelques années, il devient le compagnon du Prophète Muhammad *qu’il accompagnera à Médine. En raison du rôle d’arbitre qu’il exerçait lors des conflits opposant les différentes tribus mecquoises, Muhammad lui donne le surnom de « Al-Farouq ». Désigné comme successeur par Abu Bakr*, il devient à la mort de ce dernier, en 634, le deuxième khalife, resté dans la tradition sunnite comme l’un des  Rashidun, « bien-guidés », il eut de fait une immense influence sur l’histoire de l’Islam. Continuer la lecture de Les Rashidun

Les Rashidun

Durant ce Ramadan, nous allons entamer une série sur la biographie des quatre premiers Khalifes de l’Islam qui sont dits Rashidun , les Bien- Guidés , car ils représentent dans la mémoire des Musulmans l’idéal du souverain proche de ses sujets qui gouverne selon les principes de la loi Musulmane. Cette appellation vient du fait qu’ils sont considérés dans l’Islam comme des chefs modèles qui ont suivi scrupuleusement la voie de Muhammad*, le Khalife a été institué à la mort de Muhammad* pour le remplacer à la tête de l’État Musulman. Continuer la lecture de Les Rashidun