Le secret des pyramides ou l’origine de la franc-maçonnerie

« Mes chers frères, n’oubliez jamais, quand vous entendrez vanter le progrès des lumières, que la plus belle des ruses du Diable est de vous persuader qu’il n’existe pas ! »Charles Baudelaire.

On détache souvent la maçonnerie opérationnelle, une corporation de bâtisseurs, de la maçonnerie spéculative qui conjugue ésotérisme et occultisme, alors qu’il existe un lien étroit entre la magie noire, accordant une grande part à l’astrologie, et la construction d’édifices au service des puissants avides de pouvoirs et de richesses. Ceux-ci véhiculent un héritage initiatique secret maitrisant l’art de convoquer les grands démons dont on sollicite l’appui en échange de leur vénération. Ces rites kabbalistiques se réclament de Salomon qui avait le pouvoir sur les vents, les hommes, les animaux, et… les démons.

Le Livre saint des musulmans évoque cette relation : [À Sulaïmân, Nous lui soumîmes les vents qui parcouraient en une demi-journée la distance d’un mois de marche, et qui parvenaient à leur point de départ à la tombée de la nuit ; Nous mirent également à sa disposition une source d’airain. Il avait sous ses ordres une armée de djinns par la Grâce d’Allah qui réservait aux insoumis parmi eux le feu ardent de la Géhenne • Ils étaient affectés pour son compte à des tâches diverses telles que la construction de temples immenses, de statues à la splendeur inouïe, des chaudrons aussi vastes que des bassins, et des marmites qui, sous l’effet de leur poids, semblaient fixées au sol].[2]

Il y donc, dans les rangs des djinns, des bâtisseurs. Le saint Coran le confirme : [Nous fîmes grâce à Dâwûd de Sulaïmân, ce bienfaiteur toujours prompt à l’expiation • Notamment le jour où, en cette fin d’après midi, il fut tellement absorbé par le défilé de magnifiques étalons qu’il oublia d’observer dans les temps la prière du crépuscule du soir • Les beautés de ce monde, s’écria-t-il d’une voix courroucée, ont tenu mon attention le temps que la nuit enveloppe l’horizon • Qu’on me ramène ces coursiers sur le champ ! Il asséna à chacun d’eux un coup de son sabre au niveau de l’encolure et des jarrets en guise d’immolation • Nous mîmes également Sulaïmân à l’épreuve avec ce frêle avorton qui, ayant échoué sur son trône, lui rappela le souvenir de Son Seigneur • Qu’il implora : Seigneur, pardonne-moi, et fais-moi jouir d’un pouvoir tel que personne à l’avenir ne pourra convoiter, car je sais que Tu es le Donateur suprême ! • Nous lui assujettîmes alors les vents qu’il orientait là où bon lui semblait • Nous lui soumîmes aussi les démons qui comptaient dans leurs rangs des bâtisseurs et des plongeurs dans les profondeurs des mers • Il tenait les plus rebelles d’entre eux enchainés dans des carcans • Voici les largesses que Nous avons déversés sur toi ; que tu les répandes généreusement sur tes sujets ou que tu les réserves pour toi, libre à toi, il ne t’en sera pas tenu grief • Cet homme occupe auprès de Nous une place privilégiée tant sur terre que dans l’autre monde].[3]

En exégèse au passage : [Nous lui soumîmes aussi les démons qui comptaient dans leurs rangs des bâtisseurs et des plongeurs dans les profondeurs des mers], ibn Kathîr souligne que les djinns étaient les auteurs de prodigieuses architectures que les humains étaient incapables de reproduire (en tout cas pas avec les outils rudimentaires de l’époque ndt.).

Aux côtés des djinns « maçons », il y avait des explorateurs des mers à la recherche de pierres précieuses. Les saintes Écritures les mentionnent dans un autre endroit : [Nous accordâmes également à Sulaïmân de dompter les impétueux vents qui le transportaient lui, son matériel, et ses hommes là où il les dirigeait au cœur de la terre sainte sur laquelle Nous décrétâmes Notre bénédiction en vertu de Notre Omniscience • Nous lui soumîmes aussi les démons qui exploraient sous ses ordres le fond des mers, et qui exécutaient bien d’autres travaux sans broncher, car Nous assurions sans cesse sa protection].[4]

L’Ancien Testament donne une description détaillée du Temple du Prophète-Roi Salomon. Un passage étrange s’attèle notamment aux travaux de construction : « Lorsqu’on construisit le temple, nous apprend la Bible, on se servit de pierres toutes taillées. On n’entendit ni marteau, ni hache, ni aucun instrument en fer dans le temple pendant qu’on le construisait. » I Rois 6.7

Avons-nous là la réponse aux mystères qui pèsent sur la construction des pyramides ? Nous y reviendrons, mais dors et déjà sachons que de génération en génération, les kabbalistes gnostiques ont toujours assimilé Salomon à un grand sorcier : prétention sévèrement démentie par le Créateur des cieux et de la terre en réaction aux Juifs contemporains à Mohammed qui éprouvaient une haine viscérale à l’encontre de l’Archange Gabriel : [Au lieu de cela, ils adoptèrent les pratiques des démons en usage sous l’ère de Sulaïmân qui ne fut coupable d’aucun blasphème à la différence des démons ayant transmit aux hommes l’art de la sorcellerie. Les hébreux furent tout autant enclins aux enseignements que Harout et Marout exerçaient en terre de Babel. Les deux anges prenaient soin de prévenir tout initié avant de l’instruire : prend garde de perdre la foi, car notre art n’a d’autre vocation que de tenter les hommes ! Ces initiés acquirent le pouvoir de séparer un homme de sa femme ; ce pouvoir maléfique, qui n’avait d’effet que par la Volonté de Dieu, causait leur ruine, malgré les maigres avantages qu’ils en tiraient. Ils savaient pertinemment qu’ils avaient troqué le bonheur éternel. Ils se rendaient ainsi coupable d’un piètre négoce s’ils en avaient vraiment conscience !].[5]

Il faut donc, pour trouver l’origine de la maçonnerie, remonter plus loin dans le temps du côté de Babylone où régnait le despote Nemrod qui, enfiévré par la folie des grandeurs, donna l’ordre à ses bâtisseurs d’ériger une tour vertigineuse afin de se hisser au ciel et de rivaliser avec le Très-Haut (les prémices de l’Humanisme, cet homo-centrisme aux antipodes du théo-centrisme ?). Les mésopotamiens pratiquaient, avec déjà un haut degré de maitrise, l’astrologie. Nous avons là tous les ingrédients des sociétés secrètes du monde moderne : magie noire, architecture, et une cosmologie païenne et gnostique centrée sur une connaissance avancée des astres. Bien plus tard, atteint par la même mégalomanie, le Pharaon de l’Exode sommera à son maitre bâtisseur Haman, dont le nom est absent des écrits de la Bible, de lui construire une tour menant au ciel. Tout s’emboite !

L’origine de la Kabbale

Le Temple de Salomon occupe une place centrale dans la phraséologie kabbalistique (les modernes vénèrent plus particulièrement Hiram, cet artisan au service du fils de David). Depuis l’Exode, les israélites s’étaient vautrés dans la rébellion pour attiser la colère du Dieu Jaloux d’Israël. Ils avaient hérités des égyptiens des techniques de sorcellerie, et ils avaient acquis leur propre expérience comme l’illustre notamment l’épisode du Samaritain. Ils s’adonnaient aux incantations occultes et au culte des idoles (la Bible dénonce d’autres abominations telles que le sacrifice d’enfants, la sodomie, le cannibalisme, etc.). Elohim leur avaient annoncé dans la Thora le sac de Jérusalem en punition à leur affront et à leurs exactions (voir s. le voyage nocturne, v. 4-8). À deux reprises, le Temple de Salomon fut détruit : une première fois par les armées du grand bâtisseur Nabuchodonosor II, et la seconde par le glaive acerbe de Titus, comme leur avait prophétisé le Christ venu leur annoncer la destruction du second Temple, et la destitution du sceptre de la prophétie qui sera remis, comme pour ajouter à leur désarroi, à un peuple vil, sauvage, et illettré. Actuellement, l’entité sioniste et ses suppôts ésotéristes organisés en conventicules projettent d’édifier le troisième Temple pour prendre un ultime rendez-vous avec l’Histoire aux allures eschatologiques et apocalyptiques à la lueur du dernier acte qui sonnera comme une apothéose sur la terre du milieu où émerge Sion la magnifique.

Les rescapés de la première calamité ayant touché la Ville sainte furent déportés à Babylone, où, profitant de leur captivité, ils puisèrent à la source les enseignements de la sorcellerie qu’ils peaufinèrent et développèrent jusqu’à les maitriser à la perfection, et devenir la référence incontournable en la matière. Ils jouissaient d’une triple culture occulte : la leur, celle acquise en Égypte, et celle qu’ils empruntèrent aux grands prêtres babylonien (ils reçurent également l’influence des habitants de Canaan à qui ils avaient succédée, sauf qu’ils n’étaient qu’un satellite sous l’orbite de la civilisation phare, la Mésopotamie). Curieusement, les loges maçonniques se réclament de ces trois origines. La diaspora succéda aux massacres, et depuis, dans l’obscurité des loges, le retour au pays où coulent le lait et le miel est savamment planifié.

La sanglante croisade qui déferla sur la terre promise où pour la première fois, les musulmans prirent le rôle des juifs de l’Antiquité, apporta dans ses bagages un groupe de « moines » chevaliers ayant profité de l’europhorie de la victoire pour procéder, à l’abri des regards, à des fouilles dans les galeries souterraines (les écuries) de l’esplanade des mosquées qui recouvre le Dôme du rocher et masjid al Aqsa, et qui fut édifié sur les vestiges du second Temple. La légende raconte que ces curieux croisés, qui à l’avenir se constitueront en Ordre, tombèrent, au cours de leur recherche, sur ce qui est assimilé à l’Arche d’Alliance. Ces autoproclamés gardiens du Temple où ils avaient pris demeure avaient, en réalité, mis la main sur des guides hermétiques, des formules alchimistes qui allaient leur procurer pouvoir et prospérité, une fois de retour au pays, mais surtout sur le pourtour méditerranéen du Moyen-Orient. Ce fut à cette même période que fleurirent un peu partout dans l’Hexagone, grâce notamment aux techniques importées du Levant, de gigantesques cathédrales sous la direction de mystérieux maitres d’œuvre qui étaient, pour au moins une bonne partie d’entre eux, bien plus que de simples tailleurs de pierres.

Les Templiers, passés maitres dans l’art de l’usure, ces redoutables banquiers aux ramifications internationales tentaculaires, connaitront un tragique coup d’arrêt sous l’impulsion de Philippe Le Bel qui les avait pris en grippe. Accusés de fricoter avec le Diable, ils seront déchus et trainés devant la justice de l’époque qui, par décision d’une bulle papale, les jettera aux bûchés après d’effroyables tortures. Les rescapés gagneront l’Angleterre ; ils s’enfonceront dans les terres reculées d’Ecosse où naîtront les premières loges maçonniques. Là, ils cogiteront patiemment leur vengeance dans l’attente du jour où ils auront la tête du dernier roi capétien, à la faveur de la Révolution française qui sonnera le glas de la monarchie absolue. La boucle est bouclée !

Les djinns

[Mais, mes serviteurs, tu n’auras aucun pouvoir sur eux][6] ; [Par ta Toute-puissance, reprit Satan, je m’emploierais à tous les fourvoyer • Mis à part Tes élus qui sont couvés sous Ta protection].[7]

Les démons sous l’autorité de Salomon ne surent que tardivement que leur maitre avait rendu l’âme en trahissant ainsi qu’ils n’ont pas autant de pouvoir qu’on leur prête (voir s. Saba, v. 14).

Mohammed n’avait pas la prétention de ravir à Salomon le pouvoir exclusif qu’Allah lui avait concédé sur les démons. Il ne manquait pas, malgré tout, d’aller à leur rencontre pour leur prêcher la bonne parole. Un jour, accompagné d’Abd Allah ibn Mas’ûd (une histoire de ce genre se réitérera avec ibn ‘Abbâs et une autre fois à Médine avec Zubaïr ibn el ‘Awwâm), il leur rendit visite à la montagne des djinns non loin de l’enclave sacrée de La Mecque. Sur place, l’Élu traça un cercle autour de son compagnon de route à qui il interdit de franchir quoi qu’il arrive.[8] Tout à coup, une horde se mit à déferler dans la vallée, telles des perdrix ou selon une autre version tels des vautours (ou des aigles ndt.), à s’agglutiner autour du Prophète sous un tumulte assourdissant. Pris de panique, le jeune ibn Mas’ûd voulut intervenir pour le sortir du danger, mais il lui fit signe de ne surtout pas bouger sous peine de perdre la vie au contact de ces hôtes malveillants. Ibn Mas’ûd décrira plus tard ces grands hommes noirs longilignes comme des lances, et au visage étrange. On aurait dit des macaques. Il fallut que l’Apôtre élève la voix pour se faire entendre et leur réciter le Coran. À l’aube, ils se dispersèrent, et laissèrent sur le sol d’énormes traces comparables à celles des chameaux.

Il est impossible de voir les djinns à l’œil nu sous leur véritable apparence, sauf lorsqu’ils prennent forme humaine, animale (chien, chat noir, serpent, etc.), ou de monstre hybride mi homme mi bête. Il existe plusieurs espèces dont une ailée. C’est probablement ce qui explique en partie les motifs étranges des hiéroglyphes qui agrémentent le panthéon de l’ancienne Égypte ou des cathédrales reprenant à leur compte le savoir des bâtisseurs anciens.

Conclusion

Il existe un énorme point d’interrogation sur les techniques et les outils utilisés pour la construction des pyramides. La difficulté augmente si l’on sait qu’il aurait fallu sous la main des carrières de diamants pour le perçage du granit. Or, il n’y a pas de diamants dans la région du Nil. Pour sortir de cet imbroglio, nos spéculations nous amènent, tout en évacuant la piste farfelue des extra-terrestres, à imaginer rationnellement deux hypothèses plausibles en regard des données factuelles et des orientations coraniques. Les civilisations anciennes, éventuellement composées de géants, avaient atteint un niveau de technicité très élevé dont elles auraient transmis l’héritage aux égyptiens par l’intermédiaire des djinns en échange de leur vénération. Les djinns eux-mêmes auraient très bien pu participer aux travaux avec les plongeurs qui auraient fourni les diamants extraits des abysses sous-marins et les bâtisseurs qui auraient mis la main à la pâte.

Le Livre sacré des musulmans fait état d’anciennes civilisations qui étaient (s. Le repentir, v. 69) plus puissantes matériellement, voire plus robustes physiquement que les habitants de la Péninsule arabique à l’orée du septième siècle de l’ère chrétienne. Il fait certes allusion à des civilisations proche à l’instar d’Iram, la Citée des milles piliers, voire de Pétra, mais cela concerne à fortiori des cités plus lointaines qui ont laissé à l’Humanité la marque indélébile de leur ouvrage. Les pyramides seraient donc, et avant tout, des outils pour entrer en contact avec une autre dimension, autrement dit, elles auraient eu la vocation de vouer le culte aux démons, mais Dieu seul le sait !

Au sujet des mystérieux conspirateurs Jacobins : « Les brigands, disait-on, arrivent, ils pillent les demeures, incendient les récoltes, égorgent les femmes et les enfants… »

« Le roi est captif au Temple et l’élite du clergé français en exil ou à l’Abbaye. Le canon tonnait sur le Pont-Neuf et des écriteaux menaçants proclamaient la Patrie en danger. Alors des hommes inconnus organisèrent le massacre. Un personnage hideux, gigantesque, à longue barbe, était partout où il y avait des prêtres à égorger.

« Tiens, leur disait-il avec un ricanement sauvage, voilà pour les Albigeois et les Vaudois ! « VOILA POUR LES TEMPLIERS. Voilà pour la Saint-Barthélemy. Voilà pour les proscrits des Cévennes ! »

Et il frappait avec rage, et il frappait avec le sabre, avec le couperet, avec la massue. Les armes se brisaient et se renouvelaient dans ses mains ; il était rouge de sang de la tête aux pieds, sa barbe en était toute collée, et il jurait avec des blasphèmes épouvantables qu’il ne la laverait qu’avec du sang. »

Voir : http://mizab.over-blog.com/2019/01/le-secret-des-pyramides-ou-l-origine-de-la-franc-maconnerie.html

Le double secret des Templiers : une lignée qui remonterait à David et un grimoire imputé à son fils, Salomon

La première croisade, menée par Godefroy de Bouillon, fut d’une cruauté indescriptible. Jérusalem offrait des scènes apocalyptiques d’horreur. Godefroi de Bouillon se revendiquera de la lignée de David et créera une société secrète du nom de L’Ordre de Sion. La dissolution de l’Ordre des Templiers estampillé d’une bulle papale, stipulait la confiscation de tout leurs biens, et la mise à mort par bûcher de leur dernier grand maître Jacques de Molay en plein cœur de Paris sur l’île aux Juifs (ou île des Juifs), qui sera rebaptisé par la suite l’île des Templiers, étonnant non ?

Lorsque la tête de Louis XVI roula dans le panier qui bordait la sanglante guillotine, un cri aux relents rituels sorti de la foule : « Jacques de Molay, tu es vengé ! »

Sir Lain Moncreiffe se réfère aux travaux du professeur Arthur Zuckerman de l’Université de Columbia qui écrivit sur l’identité juive de Théodoric, duc de Toulouse, dans son livre Une principauté juive dans la France féodale. Il y explique comment les Juifs de Narbonne furent récompensé pour l’aide qu’ils prêtèrent, au 8ième siècle, au roi Pépin (fils de Charles Martel) qui leur concéda en Septimanie une principauté juive acquise à la suzeraineté carolingienne.

« Charles Martel avait vaincu les armées musulmanes en 732, et elles se retirèrent à Narbonne. Ce fut le début d’un état de siège de sept ans. Afin d’obtenir l’allégeance de la population juive de Narbonne, Charles alla chercher en Irak un fils d’Exilarque Babylonien afin qu’il vienne et mène les Juifs de France. Cela put être réalisé à l’instigation de sa femme d’ascendance juive Rutrud (Ruth), issue de la célèbre famille mérovingienne Leviti. »

« Des généalogistes comme le professeur David Kelley et Sir Lain Moncreiffe confirment le récit des origines davidiques de Théodoric (Aimeri) de Narbonne et de ses descendants.

Les Juifs de Babylone avaient toujours été administrés depuis l’époque de leur captivité au 6ème siècle avant JC, par leurs propres Exilarques ou « Princes en captivité ». Les Juifs de Narbonne en Septimanie aidèrent les Francs à capturer la ville qui étaient aux mains des califes Omeyyades d’Espagne. En retour, le roi des Francs obtint de l’ennemi traditionnel Omeyyade, le calife abbasside à Bagdad, l’envoi du seigneur des Exilarques de Babylonie, prince de la Maison Royale de David.

Ce prince était destiné à être le « roi juif » local à Narbonne. Gershom ben Judah et son frère cadet Makir (Théodoric IV) arrivèrent à Narbonne en 739. Charles Martel fit de Makir le comte de Narbonne (et comte d’Autun) et de son frère, Gershom, le comte de Vienne (Girart de Vienne qui à la suite de son mariage avec Imma devient le souverain de l’Allemagne). Makir et Gershom étaient de grands érudits de la Torah. Et Gershom était un particulièrement brillant talmudiste et halakhiste.

De Charles Martel et son épouse Rotrude, Ruth d’ascendance juive, naîtront :

Carloman, maire du palais d’Austrasie avant de se retirer au monastère du Mont-Cassin ;
Pépin le Bref, maire des palais de Bourgogne, de Neustrie et d’Austrasie, roi des Francs et futur père de Charlemagne ;
Hiltrude mariée à Odilon, duc de Bavière ;
Alda (Aude/Olba/Alba/Aldana) mariée à Makir devenu Théodoric, comte d’Autun.
Makir (Théodoric) en épousant Alda/Aude devient le beau-frère de Pépin Le Bref et l’oncle du futur Charlemagne. De l’union de Makir et Alda/Aude naîtront quatre fils : Menachem (Hernaut de Gironde), Nehemiah ha Makiri (Aymer le Chétif), Yakar (Gui Alberic de Narbonne), Nathan Kalonymus (Guillaume de Gellone) qui inspira plus tard le personnage de Guillaume d’Orange dans les chansons françaises et fut surnommé « Nez Crochu ».

Il parlait couramment l’arabe et l’hébreu. L’étude des armoiries nous indique que son bouclier portait la même armoirie que celle des Exilarques Orientaux, le Lion de Juda, à noter que le golfe qui borde la Septimanie de nos jours encore s’appelle « le golfe du Lion » Guillaume observait le chabbat et Souccot même au cours de ses campagnes.

Pepin installa donc Makir, le fils de l’Exilarque Babylonien comme roi juif de Narbonne. Dans les Chansons françaises, il était appelé Aimeri, mais était connu parmi la noblesse en tant que Théodoric ou Thierry, duc de Toulouse.

« Zuckerman déclare : « Le chroniqueur qui écrivit le rapport initial de l’état de siège et de la chute de Barcelone enregistra les événements selon le calendrier juif … le Commandant de l’expédition, le duc Guillaume de Narbonne et de Toulouse mena l’action dans le strict respect des shabbats juifs et des jours saints. Pour tout cela, il jouissait de la pleine compréhension du roi Louis ». Guillaume de Gellone créa en 792 une Yeshiva [Collège rabbinique] à Gellone (appelé plus tard Saint-Gilles) rassemblant des érudits de la Torah et créant ainsi une bibliothèque juive. En 806, Guillaume se retira dans cette Yeshiva pour finir sa vie (814). Plus tard les historiens essayèrent de cacher la judéité de cette dynastie et de supprimer de tous les récits et rapports la réalité de ce royaume juif d’Europe, mais l’érudition moderne est maintenant en mesure de mettre en évidence une grande partie de cette histoire cachée. »

« En effet, on nous dit que ce Guillaume de Gellone, aristocrate de l’époque carolingienne et personnalité militaire du Royaume d’Aquitaine et comte de Toulouse est le fondateur de l’abbaye de Gellone en 804. Or, on nous dit aussi que cette abbaye s’inscrit dans le contexte de la conquête franque de l’Occitanie : Pépin le Bref puis Charlemagne s’efforcèrent de mettre en place une nouvelle structure administrative tandis qu’un certain Benoit d’Aniane et Guillaume de Gellone se chargèrent de la reprise en main religieuse. Une abbaye qui s’avère en fait être une Yeshiva.

En tout état de cause, il sera canonisé en 1066 en tant que saint Guilhem. »

Mais ce n’est pas tout :

« La soeur de Makir connue sous le nom de Berthe aux grands pieds épousa le fils de Charles Martel, Pépin le Bref et devint la mère de Charlemagne. Berthe, Bertha (également appelé Bertrade) donna naissance à Charlemagne en 742. La mère de Bertha (donc juive aussi) était appelée « fleur blanche » (Blanche Fleur) ou Lys, qui est à l’origine du nom de la « Maison du Lys » pour les rois de France. Lys est aussi un titre familier de la Maison de David et du futur Messie à venir comme étant le « lys de la vallée ».

« D’un autre côté, Charlemagne était appelé « David » par ses partisans. Quand Charlemagne devint roi en 768 à la mort de son père, il proclama Makir, l’Exilarque Occidental, roi de Septimanie. Makir était son oncle maternel, le frère de sa mère. »

Le père de Guillaume de Gellone cousin de Charlemagne était donc le Rabbin Makir ; une lignée qui pratiquaient tous la polygamie, issu des Exilarques qui régnèrent sur les Juifs à Bagdad l’ancienne Babylone. En France, il prit le nom de Théodoric, épousa Alda, la tante de Charlemagne, et fut déclaré « Roi des Juifs » dans la région du Languedoc, dans sa capitale la ville de Narbonne, fait important à ajouter, Godefroi de Bouillon est reconnu être un descendant de l’Empereur Charlemagne/David de par son père et de par sa mère !

On peut donc penser que la première croisade ait été une tentative pour rétablir un prétendu héritier de la lignée du Roi David sur le trône de Jérusalem en la personne de Godefroi de Bouillon (également connu sous le nom de Godefroi de Lorraine), qui était selon la légende de la lignée mérovingienne, il refusa le trône par humilité envers Jésus, selon ses dires, alors il y plaça son frère Baudoin afin de protéger les intérêts de la lignée.

Narbonne devint ensuite le cœur de la Kabbale Médiévale. Les Kabbalistes de Narbonne semblent porter la responsabilité des croisades, dans le but de récupérer des textes sacrés enterrés dans le Temple de Salomon, mais qui étaient inaccessibles à cause des Romains, et des Musulmans qui les ont précédés. Une fois que Jérusalem fut conquise, un ordre Kabbalistique de chevaliers connu sous le nom de Templiers mena des excavations, et découvrit le texte du Sefer HaBahir, qui raviva la tradition mystique perdue, et lança la révolution culturelle de la Kabbale Médiévale.

Sous couvert d’activité religieuse chrétienne, ils ont caché leur culte sataniste, le culte de la Goétie.[1] De retour des croisades ils avaient mis la main sur les plus terribles livre de magie et des grimoires remontant à Babylone et au Temple de Salomon qu’ils pillèrent. Dès leur retour en Europe, ils allaient dominer le monde depuis l’Angleterre, terre d’asile des derniers Templiers, le pacte qu’ils firent avec des forces occultes leur apporta pouvoir et fortune.

De Nemrod aux Mérovingiens

L’autre dynastie toujours à la pseudo-divine lignée trouve l’origine de son nom dans Mérovée qui d’après la légende naquit de deux pères : le roi Clodion et une créature « La bête de Neptune ». Mérovée hérita de nombreux pouvoirs magiques et surnaturels qu’il transmit ensuite à ses descendants. C’est ainsi que les Mérovingiens se croyaient investis de pouvoirs surnaturels. Les rois Mérovingiens sont aussi appelés « Les Rois aux cheveux longs » leur chevelure était symbole de pouvoir magique, ils ne sont pas les descendants de la Tribu de David mais de celle de Dan, originaire de Samarie (comme le Samaritain du Coran), la Tribu parmi les dix disparues dont fut issu Samson leur ancêtre aux cheveux longs dont il tirait sa force surhumaine.[2]

Dans le film Matrix, on y entend dire que le mérovingien est le gardien des clefs ; il garde le secret de la lignée qui remonterait à l’Égypte et à Babylone. Par la suite, lorsque les pharaons quittèrent l’Égypte pour se réfugier en Europe, nous retrouvons leur trace dans l’histoire liée aux Francs.

Mérovée naquit donc et fut investi de grands pouvoirs d’où une aura de magie et de surnaturel, fréquente chez les Rois Mérovingiens. Ainsi, d’après d’autres légendes, les Rois Mérovingiens soignaient par simple imposition des mains, ou grâce aux glands magiques pendants aux franges de leurs robes en plus de leur don de clairvoyance, de communication extra-sensorielle avec les animaux et la nature, des colliers magiques qui ornaient leur cou, et enfin d’une formule secrète les protégeant et leur garantissant la longévité.

Leur marque de naissance distinctive est une croix rouge sur le cœur (comme le signe de la croix des Templiers) ou entre les deux omoplates [ce n’était pas une marque de naissance, pour tracer la lignée, les nouveaux nés étaient marqués d’une croix rouge sur le cœur ou sur le dos, symbole que l’on retrouvera plus tard chez les Templiers et souvent associé à la marque de Caïn symbolisée par une croix rouge entourée par un cercle.]

On les appelle les Rois aux Cheveux Longs, car ceux-ci étaient le siège de leur vertu, tout leur pouvoir magique était contenu dans leur épaisse chevelure. Ils sont considérés comme des prêtres-rois, la personnification du divin (comme pour les Pharaons). D’ailleurs, on a découvert sur des crânes de monarques mérovingiens une incision permettant à l’âme de quitter le corps pour entrer en contact avec le monde divin (comme chez les Bouddhistes).

Ce mythe fut créé pour transmettre une connaissance essentiel, pour permettre de révéler les origines antiques de la dynastie mérovingienne, qui vont effectivement revenir à l’ancienne Babylone, comme le monstre marin décrit dans la légende, dont elle est une ancienne représentation de Nemrod, celui qui construit la tour de Babel et gouverna Babylone.

Il existe en effet, différentes représentations de Nemrod, de lui avec une coiffe illustrant l’apparence d’un poisson ; ce même coiffe a ensuite été adopté par les papes de l’Église catholique romaine, jusqu’à nos jours.

Plus tard, Godefroy de Bouillon, Duc de Basse-Lorraine, aussi un descendant de la lignée mérovingienne par les grands-parents de Long Nez Hugues et Agnès Bella (Hugues long Nez était l’arrière petit-fils de Sigebert VI duc de Razès), en 1099 A.C., après la capture de Jérusalem, il a fondé l’Ordre des Chevaliers de Notre-Dame de Sion (rebaptisé Prieuré de Sion). Le nom est dérivé de l’abbaye décrépit, plus tard rénovée et fortifiée, a trouvé (sic) dans la Terre Sainte et dédiée à Notre-Dame de Sion. La connaissance mystique, ésotérique et certains composants de la symbologie font toujours partie de l’héritage de l’Ordre, comme l’Abeille Mérovingienne, le Lion de Juda et le Fleur de Lys.[3]

La symbologie du Lion et de l’Abeille Mérovingienne ne vient pas de Juda, mais de Samson le Danite et de Nemrod.

Dans la légende, Samson tua un lion à mains nues, des abeilles commencèrent à fabriquer du miel dans le cadavre.

Pour les anciens, l’abeille est avant tout un emblème de résurrection et d’immortalité, ainsi qu’un symbole solaire.

Le nom de « Nemrod » vient du mot « Marad » qui signifie « celui qui s’est rebellé ».

Il peut signifier également « Celui qui a vaincu le lion » en partant de la signification de Nimr, « lion » et Rad, « dompter » et aussi « L’ABEILLE » qui protège le Pharaon et le Roi !

Éliphas Lévis, dans son « Histoire de la Magie », nous dit que Nemrod « fut couronné de rayons, et son corps était entouré d’un aura qui rayonnait l’or comme le soleil. On se prosternait lorsqu’il passait, et l’insensé qui oserait sans ordre franchir le seuil de son palais, était immédiatement frappé de mort sans massue et sans glaive, mais par une main invisible, tué par la foudre, terrassé par le feu du ciel ». Lévis ajoute que les Chaldéens étaient des initiés de la lumière de l’énergie psychique et pouvaient envoyer à leur gré le trouble ou la paix dans les âmes. Il leur était donc possible de provoquer des maladies par la science occulte qu’ils possédèrent. Ce qui est doublement intéressant, est que Nemrod (Gen.10:8-12) fut considéré dans l’antiquité, comme l’incarnation de Satan, nous dit Hislop ; il fut déifié comme le dieu Soleil et déclaré le père des dieux mythologiques, d’où une des significations du mot « Babel » qui veut dire « la porte des dieux ».

On comprend mieux pourquoi désormais des élites à l’instar de Rothschild se disent descendant en ligne directe de Nemrod.

Voir : https://eschatologiablog.wordpress.com/2016/10/23/de-lorigine-des-francs-macons-au-regne-des-illuminati-2/?fbclid=IwAR0FbENob78OJqGdNluFkacGfcGqXuyqKiKIOBruClFGKj6b8qexbWz1394#more-9280

À la lumière des explications précédentes, il est facile de deviner que le symbole de l’ordre des gardiens du Temple n’a de lien avec la religion chrétienne que la forme, pour mieux leurrer les crédules ; pas plus d’ailleurs que celui de ses dignes héritiers, Les lucifériens rosicruciens, qui reprirent le flambeau de la secte entrée dans la clandestinité depuis la virulente cabale dont elle fut l’objet. De l’aveu de Serge Toussaint, son actuel grand Maitre, citant sur son blog un grand spécialiste en la matière : « Les Rose-Croix sont une sorte de chaînon manquant entre les Templiers et les Francs-Maçons, qui permet de dire qu’il y a eu une lignée ininterrompue de transmissions ésotériques, du Temple de Salomon, voire de l’Égypte, jusqu’à nous. »[1] Tout le monde connait la suite (voire la première partie).

En réalité, nos chevaliers des temps anciens cachaient un autre trésor, et non des moindres. Il s’agit de leur immense fortune qu’ils accumulèrent au terme d’un long labeur, et qu’ils acheminèrent, en pleine tourmente, dans le nouveau paradis financier, la jeune confédération helvétique ayant vu le jour une poignée d’heures, le temps d’un voyage, après la chute de St Jean d’Acre dans l’actuel Israël, le dernier bastion Templiers en Orient, tiens, tiens, bizarre ! La Suisse, la sœur d’Isis, comme la baptisent les complotistes endurcis, reprendra en main, et avec brio, les entreprises spéculatives basées, bien sûr, sur l’intérêt intéressé pour s’ériger en pole position des places bancaires du nouveau monde qui se met en place. Notons que l’une des villes de ce pays minuscule porte le nom de… Sion, vous avez dit bizarre !

Dans l’ère moderne, Albert Pike (un marrane lui aussi ?), le grand Commandeur du tentaculaire Rite écossais ancien et accepté, redonnera ses lettres de noblesse aux Chevaliers déchus, en initiant l’ordre suprémaciste du Ku Klux Klan, etc. Dans la culture actuelle, on retrouve une allusion aux moines chevaliers du Moyen-âge dans la saga de la guerre des étoiles, créée par le propagandiste hollywoodien, George Lucas avec l’ordre des Jedi qui furent initiés par, le maitre Yoda, un curieux sorcier kabbaliste issu du monde parallèle.[2]

Qu’est-ce que le Sefer HaBahir ?

Le Sefer HaBahir (ou Livre de la Clarté) date de la fin du xiie siècle de l’ère courante et réinterprète un traité plus ancien, le Sefer Yetsirah (le Livre de la Création). Bahir peut se traduire par « dans la Lumière », mais aussi par « dans la Sérénité. » Ce livre développe un système de mystique juive appuyé sur la notion rabbinique fort ancienne de Shekhina, conçue comme l’Immanence Divine de l’Ineffable et Saint Nom. Cette doctrine semble s’apparenter au gnosticisme qui, depuis l’époque hellénistique ancienne, pénétra progressivement toute l’Europe médiévale, et s’inscrit dans le mouvement mystique juif de la Kabbale.

Après le Sefer Yetsirah, apparu au xe siècle, c’est le deuxième ouvrage-phare de la Kabbale médiévale. Il apparaît au xiie siècle dans les écoles juives de Rhénanie, du Languedoc et de Catalogne.

Le nom de ce livre contient une étrange similitude phonétique avec Âsif ibn Barkhiya, un érudit de la cour de Salomon, dont la connaissance du Nom ineffable d’Elohim lui conféra le pouvoir, par la force du Tout-Puissant, de « téléporter » du Yémen à Jérusalem, le trône de Balqis, la reine de Saba. En réalité, ce sont des anges, dont la vitesse est bien supérieure à celle des djinns, qui ont déplacé l’objet avec une rapidité fulgurante ; La force du bien finit toujours par l’emporter par la force du mal.

La tradition rabbinique est truffée d’exemples de téléportation. Selon le Rav Ron Chaya, les hauts initiés à la Kabbale sont capables de se déplacer instantanément n’importe où dans le monde grâce à un nom de Dieu qu’ils inscrivent sur un parchemin avant de le glisser dans le creux d’un bambou. Ils enfourchent ensuite le bambou en prononçant la destination souhaitée et aussitôt ils se dématérialisent et se re-matérialisent à l’endroit voulu. Le Rav semble confondre entre plusieurs phénomènes, car même aidés par les démons, les sorciers kabbalistes sont incapables de s’approprier des pouvoirs qui relèvent de la force des anges se déplaçant à une vitesse vertigineuse.

Quoi qu’il en soit, Âsif ibn Barkhiya était versé dans le Livre qui renvoie aux Écritures saintes, non à des grimoires sataniques. Celui-ci aurait eu la connaissance du Nom sublime de Dieu gardé secret à l’insu des profanes. Les occultistes aiment s’accaparer les symboles de la prophétie pour mieux les tordre et les pervertir. Ils affichent ainsi leur rébellion à l’encontre du Créateur des cieux et de la terre tout en leurrant les crédules qui les croient acquis à la bonne cause. Par ce tour de passe-passe, ils font une pierre deux coups ; voici tout le secret de l’ésotérisme.

Ibn Taïmiya explique que nombreux sont les juifs et les chrétiens qui blasphèment sur la personne de Salomon en l’assimilant à un vulgaire sorcier qui aurait dompté les démons grâce à des formules maléfiques. Certains d’entre eux pensent que le fils de David aurait été déchu de son rang de prophète, et qu’il n’était qu’un sage parmi les sages.

Cette légende fut construite par les démons eux-mêmes qui profitèrent de la mort de Salomon pour s’adonner à la magie qu’ils couchèrent par écrit. Pour donner de la crédibilité à leurs pratiques démoniaques, ils placèrent sous son trône ces cryptogrammes qu’ils indiquèrent à ses sujets en deuil, et qui furent indignés par une telle révélation. Les réactions furent partagés entre ceux qui condamnèrent sévèrement leur maitre et ceux qui cautionnèrent l’hermétisme. Aux yeux de ces derniers, il était inconcevable qu’un saint homme se livre à des œuvres détestées de Dieu. Ils ouvraient ainsi la porte aux incantations païennes sous couvert d’imiter un Prophète infaillible. Des légendes commençaient à prendre forme sur les pouvoirs exponentiels de l’anneau de Salomon sur lequel serait gravé le sceau prophétique. Âsif ibn Barkhiya, un vertueux qui comptait dans l’entourage du fils de David, eut son lot de calomnies qui se transformèrent également en légendes.[3]

Conclusion

À plonger dans la vie de Salomon le Sage, qui cache des trésors intarissables, on reste émerveillé. Celle-ci s’accapare à elle seule tous les codes de fonctionnement des civilisations qui ont émaillées l’histoire de l’Humanité. Elle dévoile en substance le combat perpétuel entre le dieu impersonnel de la gnose et le Dieu Éternel de la Révélation ; chacun possédant ses armées avec d’un côté les suppôts de Satan parmi les hommes et les démons, et de l’autre, les vertueux, avec tous les dégradés possible qu’il peut y avoir entre eux.

On comprend mieux désormais la provenance des légendes maritimes (les djinns plongeurs des mers), et terrestres (les djinns bâtisseurs, les grands démons, et les subalternes parmi les éléments de l’entité parallèle vivants en parasite au milieu des hommes), et qui composent le panthéon des divinités ayant traversées les époques. C’est ce qui explique notamment les récurrences architecturales (pyramides, mégalithes, etc.) d’une société à une autre.

Il est possible d’éluder le mystère des pyramides en se référant à la méthode de construction qui eut court sous Salomon. On suppose donc que les djinns s’attelaient à la tâche de soulever les monuments lourds, de transmettre aux hommes les techniques de construction telles que le mystérieux Shamir que l’on retrouve dans la culture hébraïque, et qui serait, selon les hypothèses, un silex, du diamant, du quartz, voire un… laser (cela expliquerait l’absence de bruit lors des travaux ?).

Les mystérieux glyphes en tout genre, notamment ceux découverts au fond d’un lac en Oregon seraient l’œuvre des démons. On peut supposer qu’ils se chargent eux-mêmes de couper la roche pour lui donner les formes les plus diverses. Preuve en est la découverte récente en Arabie Saoudite de puits creusés dans la pierre, probablement des djinns sous les ordres de Sulaïmân.

Les démons auraient aussi enseigné aux hommes le génie astronomique et astrologique qui est véhiculé, par les sociétés à mystère depuis l’Antiquité. Nous sommes donc loin de la thèse des ovnis, une légende des temps modernes qui visent à faire croire, dans ce monde matérialiste, que Satan n’existe pas. La science est donc liée aux pratiques occultes (d’où cette nouvelle accointance entre l’occultisme et le transhumanisme avec les mouvements new-âge). D’ailleurs, on reproche souvent aux chasseurs de sorciers de s’opposer à la science, encore une ruse du Diable !

La thèse développé ici exclut également qu’il aurait existé une tradition primordiale issue des peuples hyperboréens du Nord qui engendreront l’Atlantide, une civilisation extrêmement avancée perdue sous les eaux du déluge. Sans remettre en question l’existence de l’île au-delà des colonnes d’Hercule, la légende dit que ses émissaires, les baptiseurs civilisateurs seraient partis aux quatre coins du monde pour transmettre leur savoir…

Ce savoir occulte qui est un mélange de magie, d’alchimie, de mathématique, d’architecture, et de gnose d’où émanerait l’illumination, la science infuse qui émanciperait l’homme des fardeaux de la révélation, sera légué aux Templiers par l’entremise d’une étrange lignée : une lignée physique qui remonterait à David, et une lignée idéologique affiliée au roi-sorcier Nemrod. Les gardiens du Temple auraient trouvé dans les excavations intérieures des manuscrits de magie noire imputés insidieusement à Salomon.[4]

Ce trésor leur procurera pouvoir et richesse, notamment grâce à la mise en place des premières banques à intérêt ; domaine dans lequel les enfants d’Israël excellent (ce qui somme toute peut notamment s’expliquer d’un point de vue purement anthropologique), bien qu’ils empruntent l’idée à… Babylone.[5] Quand les Templiers tomberont en déchéance, les banques suisses reprendront le relais, et grâce à une lignée obscure des grandes dynasties européennes, l’Occident s’érigera sur le toit du monde. Les Templiers faisaient une fixation sur Sion et Jérusalem, tout comme l’élite mondial moderne qui caresse l’espoir machiavélique d’instaurer une gouvernance mondiale avec Jérusalem pour capitale, après avoir fait sauter le verrou des nations, sauf qu’à terme le bien aura raison du mal, exactement comme nous l’apprend le bras de fer entre l’homme vertueux de la cours de Salomon et le grand démon aux pouvoirs maléfiques. Jacques Attali, un fervent défenseur de ce qui ne restera qu’une utopie diabolique, appelle de tous ses vœux : « Cette mondialisation qui est en marche depuis 3000 ans est inarrêtable et nécessaire » Il fait explicitement référence à Salomon. Tout s’emboite !

Par : Karim Zentici

Article original et sources ;

http://mizab.over-blog.com/

Publicités

90 réflexions au sujet de “Le secret des pyramides ou l’origine de la franc-maçonnerie”

    1. @ Xxyz, salam aleykum

      Merci au frère Karim Zentici qui nous offre là une superbe synthèse et qui démontre clairement le lien étroit entre la franc maçonnerie spéculative et opérationnelle , il n’y a pas de magie blanche ou noire , il n’y a que de la magie.

      René Guénon ? Tout ce fatras ésotérique me donne mal au bide , de plus il n’y a pas de symbolisme en Islam ( le croissant et l’étoile est une bid’a ottomane) , et quant au symbolisme de la croix et des mystères bouddhistes je m’en tape royalement.

      « Il ne leur a été ordonné cependant, que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif… » S98 V5

      J'aime

  1. Loge Maçonnique René Guénon.

    La Loge René Guénon fait partie de la Grande Loge Suisse Alpina (GLSA).

    La Loge « René Guénon » a été constituée en août 1983 et l’allumage des feux eut lieu le 3 octobre 1983.

    Les statuts précisaient entre autres objectifs:

    Travailler à la Gloire du Grand Architecte de l’Univers et au Rite Ecossais Ancien et Accepté
    respecter la tradition initiatique.
    Approfondir l’approche de la Maçonnerie par le rituel et la présentation de planches
    Consolider les relations fraternelles

    La Loge s’est toujours défendue de pratiquer une « guénonlâtrie », se contentant de se rattacher essentiellement à la définition de la Tradition donnée par Guénon.

    http://www.rene-guenon.net/

    Quand des francs maçons rattachés au rite écossais se revendiquent de René Guénon alors nous sommes en droit de nous poser des questions…

    Bill Schnoebelen, ancien haut-représentant de l’Église de Satan, affirme que la Franc-maçonnerie pratique le pédo-satanisme comme rite initiatique du 33e degré du Rite écossais ancien et accepté.CQFD

    J'aime

  2. Juste avant sa mort René Guénon donna son accord à la création en France d’une loge maçonnique, la Grande Triade, de Rite Écossais Ancien et Accepté.

    http://www.frithjof-schuon.com/GrandeTriade.htm

    Comment peut on être musulman sur la fin de sa vie et donner son accord à la création d’une loge maçonnique qui emprunte le rite écossais ? Ca n’a aucun sens !

    Je ne juge pas la foi de l’homme , ceci est entre lui et Allah , je me contente seulement de relever certaines incohérances aux antipodes du Tawhid et j’en suis désolé pour les guénolâtres.

    J'aime

    1. Cher tony

      Salam alikoum

      La recherche de la vérité et la discussion entre esprits libres developpe l’esprit critique….

      Seul un exemple est valide dans la vie du musulman ….
      Seul le créateur doit être adoré.

      Pour parler de René Guenon rapidement,
      Il faut bien comprendre sa vie et voir la chronologie de son oeuvre.

      N’est ce pas L’Islam la religion de la science et de la raison?
      N’est ce pas l’Islam , qui a permis a la Civilisation de connaitre la naissance des bases scientifiques ( liens plus bas)

      Al’Chimie, certes pratique  » esoterique  »
      N’est elle pas le debut de la Chimie moderne?

      Bref, je ne vais pas m’eterniser, mais pour faire court, certes René Guenon n’est pas parfait, certes son oeuvre n’est pas sans défauts, mais quels ulemas peut se targer d’une telle perfection?

      Par contre, il faut le savoir, il est celui qui a fourni le seul réel travail scientifique, le plus objectif possible sur la metaphysique. Donc la recherche du Créateur.

      Apres l’étude des mystères et une encyclopedie sur l’esotreisme il termine sa vie au Caire et meurt en tant que Musulman.

      Une école musulmane porte son nom….

      Il est le principal intellectuel a faire un pont pour un dialogue entre orient et occident. Il a influencer une tres grande partie des penseurs actuels.

      Voulant transmettre une tradition perdue en occident mais pouvant renaitre grace au prinicipe même de toutes religions qu’il a découvert grace a la pensée traditionnelle orientale.

      Pour faire avancer le débat , je mets un lien que je viens de trouver. Il fait justement référence a ton post.

      https://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/2019/03/la-fonction-de-frithjof-schuon-4.html?m=1

      Sans tomber ,dans les croyances , grace a la raison, la vraie science, la recherche sincere de la vérité , mènent au Créateur .

      Si je peux emettre un avis personnel, grace a la decouverte de ses travaux, mon approche spirituelle, a profondément changée.
      Même si en passant par des sujets aussi divers que variés certains crient a l’egarement, si l’intention est dirigée vers Allah, le Guide, c’est vers lui que nous irons. Incha’ Allah.

      Connaitre les courants esoteriques et comprendre les défauts donnent de serieux appuis pour la foi. Trop de gens se servent de l’Islam et propagent l’obscurantisme intellectuel.

      La Science du Coran ne contredit pas la science.
      La science ne contredit pas La Science du Coran.

      Au plaisir,

      Paix et salut sur toi.

      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Al-Biruni

      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Al-Battani

      J'aime

    2. @ Xxyz, ‘aleykum salam

      Mon cher frère tant que tu t’accroches à ton Tawhid tu n’as rien à craindre et par la grâce d’Allah qui guide qui Il veut, voilà l’essentiel en effet.

      Je ne crois pas non plus au principe de l’imam infaillible , mais peux t on parler de savant au sens propre du terme ? Un savant par définition est une personne qui se base sur le Coran pour appuyer ses théses et ses dires .

      Qu’en est il de RG ? Il parle de tout sauf de la Parole d’Allah préférant se référer aux travaux du cheikh Ibn ‘Arabi et en ce qui concerne l’Islam.

      La mort de RG ayant attiré l’attention publique sur son cas spirituel, beaucoup ont été étonnés d’apprendre à l’occasion qu’il fut musulman. Dans ses livres, rien n’indiquait un tel rattachement traditionnel, et, même, la place qu’il fit à l’Islam dans ses études fut, en comparaison avec celle qu’y trouve l’Hindouisme ou le Taoïsme, assez restreinte, malgré les fréquentes références qu’il fait à la métaphysique et à l’ésotérisme islamiques. C’est ainsi que certains se sont demandés s’il pouvait y avoir un accord entre sa perspective doctrinale et sa position traditionnelle personnelle.

      D’autres sont allés jusqu’à penser que son enseignement métaphysique et intellectuel ne pourrait être considéré comme compatible avec la doctrine islamique.

      Sa référence ,Ibn Arabi le soufi qui a apprit les secret de la Kabbale au deuxième Ciel ??!! Je cite un extrait du prochain article relatif à la Kabbale en terre musulmane ;

      « « Et dans cet état de Présence spirituelle on apprend la Science de la Sîmiya, basée sur les Lettres et les Noms (divins), et non pas sur les pratiques mêlant les fumées, le sang et autres… »[ الإسفار عن رسالة الأنوار ص 126 ]

      Ibn Arabi,Le panthéisme, le noachisme et sa mécréance d’après les savants.
      http://at-taqiya.blogspot.com/2015/12/ibn-arabile-pantheisme-et-le-noachisme.html

      Esotérisme, soufisme, kabbalisme même délire foireux , voilà sur quoi je met en garde.

      Cette science du diable est en vogue chez certains musulmans lobotomisés par les gourous du web qui se cachent derrière le Miracle du chiffre 19 pour introduire leur poison diabolique.

      Pour finir sur RG , selon lui la Kabbale n’est pas dissociable du judaïsme ni le soufisme de l’islam. De ce fait,RG a tenté de restaurer ces pratiques et ces doctrines. C’est là ou je ne suis pas d’accord.

      RG, s’il n’a pas laissé de textes conséquents sur le soufisme, s’en est toujours recommandé, comme l’un des prolongements possibles de son exposé doctrinal. Chez lui, le soufisme d’abord, et l’islam ensuite ne se comprennent qu’au regard de la Tradition primordiale.

      Qu’Allah nous guide sur le Sirat Al Mustakim, la paix sur toi et les tiens.

      J'aime

  3. @ Citizenkan, salam aleykum,

    2 points de désaccord sur ton étude ;

    1/ Concernant la nature des Harut et Marut

    2/ Sur la géolocalisation de la terre ou coule le lait et le miel

    Voici nos arguments ;

    https://eschatologiablog.wordpress.com/2018/09/07/harut-et-marut-anges-ou-demons/

    https://eschatologiablog.wordpress.com/2018/09/09/harut-et-marut-anges-ou-demons-2-2/

    https://eschatologiablog.wordpress.com/2017/05/29/la-terre-ou-coulent-le-lait-et-le-miel/

    J'aime

    1. Wa ‘aleïkom salem wa rahmat Allah wa barakatuhu !

      Déjà, je suis honoré que cet article soit diffusé dans un blog de qualité, ensuite, il est possible que nous nous sommes croisés avec certains membres sur majlis à l’époque.

      Ensuite, oui, je suis d’accord pour ces deux points de désaccord, et c’est d’ailleurs ce qui a motivé pour le second cet article :

      http://mizab.over-blog.com/2019/02/des-traces-du-cube-de-la-kaaba-dans-le-culte-et-la-culture-hebraique-1/2.html

      http://mizab.over-blog.com/2019/02/des-traces-du-cube-de-la-kaaba-dans-le-culte-et-la-culture-hebraique-2/2.html

      Je me suis énormément inspiré de vos travaux pour cet article et celui posté ici.

      Enfin, pour l’ésotérisme, cet article tente de résumer son historique :

      http://mizab.over-blog.com/2018/11/le-dieu-personnel-et-universel-de-l-ancien-testament.html

      Et cet autre article parle de l’infiltration des sectes ésotériques dans les trois grandes religions monothéistes :

      http://mizab.over-blog.com/2018/02/parallele-entre-l-heresie-chretienne-et-musulmane.html

      Merci pour votre attention !

      J'aime

    2. @ Citizenkan,

      Ton pseudo m’est familier et très certainement que l’on a déjà eu l’occasion d’échanger ailleurs. Je vais prendre le temps de lire attentivement tes articles, barak Allahu fik. Je rajouterais celui ci en lien direct avec tes travaux ;

      « La secte dönmeh du judaïsme fut fondée au XVIIe siècle par le rabbin Sabbataï Zevi, un kabbaliste qui croyait être le Messie mais qui fut contraint de se convertir à l’islam par le sultan Mehmet IV, le souverain ottoman. Beaucoup des fidèles du rabbin, connus sous le nom de sabbataïstes, mais aussi des « crypto-juifs », proclamèrent publiquement leur foi islamique mais pratiquèrent secrètement leur forme hybride de judaïsme, qui n’était pas reconnue par les principales autorités rabbiniques juives. Parce que c’était contre leurs croyances de se marier en-dehors de leur secte, les Dönmeh créèrent un clan assez secret à l’intérieur de la société. »

      https://eschatologiablog.wordpress.com/2016/11/30/les-donmeh-le-secret-le-plus-chuchote-du-moyen-orient/

      J'aime

    1. Il n’est pas question de sortir les gens de l’Islam mais seulement de mettre en garde contre les fausses doctrines ;

      « MYSTIQUE SOUFIE ET KABBALISTIQUE Rituels secrets ; Ce livre révèle pour la première fois, certains des rituels et des secrets soufis et kabbalistiques d’action. Il donne les clefs secrètes d’évocation des entités jinns perses et arabes. »

      « En prétendant se convertir, beaucoup de satanistes infiltrèrent et subvertirent toutes les religions, les organisations et les gouvernements importants. Ils sont les ancêtres des Illuminati, du Sionisme, du Communisme, ainsi que du Fascisme et ils contrôlent la Franc-maçonnerie. Le Nouvel Ordre Mondial est leur but. En 1981, le rabbin Gunther Plaut décrivit le fondateur des Illuminati Jacob Frank dans un roman, et reconnu implicitement que les Nazis étaient sabbatéens. » (Henry Mackow)

      Allah dans son Saint Livre parle de Musulmans et non de soufis , de salafis ou de habaches. Des sujets jamais abordés par nos chers imams de la république, normal le jour ou il auront le courage d’aborder les vrais thèmes alors ils seront au chômage ou direction le bled dans le premier charter.

      J'aime

  4. As tu regardé la vidéo ?
    Je n’ai jamais parlé de soufi kabalistique.
    Il ne faut pas tourner autour du pot….
    L’exo et l’eso -terisme font parti de la même chose. L’un ne va pas sans l’autre.
    Le soufisme , la kabbale, sont le cote mystique de la religion.
    Le Saint Coran est un miracle car justement il est une référence aussi bien en exo qu’en esoterisme.
    C’est la Science revelee. La Science divine dans tout son ensemble.
    Connaitre les prescriptions , tout ce qui touche le monde matériel est l’exoterisme.
    Tout ce qui relève de la raison, de la pensée tout ce qui n’est pas matériel, son étude est l’esoterisme.

    Bref a l’instar de beaucoup de courant de pensées, le juste milieu est souvent la meilleure des voies.

    Bien souvent on pense tous avoir raison, alors que tout le monde ne regarde qu’une partie d’un grand Tout
    Mais si tout le monde s’ecouterai véritablement , une compréhension nouvelle mettrais tout le monde D’accord….

    J'aime

    1. @ Xxyz,

      Oui j’ai regardé ta vidéo et ce n’est pas de ça dont je te parle , on ne va débattre sur le soufisme ….restons sur Guénon si tu le veux bien .

      Et toi as tu lu attentivement l’article de Karim Zentici ?

      Je cite ;

      « On détache souvent la maçonnerie opérationnelle, une corporation de bâtisseurs, de la maçonnerie spéculative qui conjugue ésotérisme et occultisme, alors qu’il existe un lien étroit entre la magie noire, accordant une grande part à l’astrologie, et la construction d’édifices au service des puissants avides de pouvoirs et de richesses. Ceux-ci véhiculent un héritage initiatique secret maitrisant l’art de convoquer les grands démons dont on sollicite l’appui en échange de leur vénération. Ces rites kabbalistiques se réclament de Salomon qui avait le pouvoir sur les vents, les hommes, les animaux, et… les démons. »

      Voici l’erreur de René Guénon adpete de la FM opérationnelle des batisseurs ( JINNS !!!!) pour le reste libre à chacun de suivre le Madhab qu’il veut, ce n’est pas le sujet ici et les discussions sectaires ne m ‘interresse pas.

      Genre il y’a une bonne et une mauvaise franc-maçonnerie…Quelle arnaque…Voilà ce que je dénonce , dommage que tu ne l’as pas compris.La Tradition Primordiale imaginaire, concept dérivé des inepties de la sataniste -mythomane Blavatsky…

      Guénon à la côte chez les adèptes new âge qui s’ignorent , ils citent Guénon en se croyant au dessus des religions révélées, des pseudo-intellectuels en mal de « grandeur » et qui aiment bien se prendre pour une « élite ».

      Notre prophète bien aimé Muhammad ‘aleyhi salat wa salam ne savait ni lire ni écrire , il avait par conséquent un language clair et simple et qui a su touché les coeurs de millards de gens à travers le temps et l’histoire, des gens simples aux intellectuels en passant par les scientifiques !

      Pourquoi Guénon parle de tout sauf des Paroles d’Allah et de son prophète ?

      La réponse se trouve dans ce conseil de lecture , PDF gratuit profitez en.

      https://islamreinfo.files.wordpress.com/2014/09/etienne-vernochet.pdf

      J'aime

  5. Tres bien restons sur RG. (🕵🏻)

    Tout d’abord si tu as eu l’impression que je me pensais plus savant que les autres je suis désolé.

    Les conseils qu’on prodigue bien souvent sont pour nous mêmes.

    Je comprends un peu mieux maintenant tout aversion pour 🕵🏻
    Désolé je n’ai pas eu le temps de voir ton lien mais inchallah je n’y manquerais pas.

    Je n’ai eu que le temps de lire ton post et rechercher les liens que j’allais mettre.

    Je suis tout a fait d’accord que la vague des conspi-geek a causé beaucoup de tort sur ce sujet.

    Mais en même temps avec un titre d’article pareil , normal qu’ils soit attirés

    Je n’en suis pas rassure toi.
    J’espère que tes aprioris s’estomperont.

    Je reponds car je ne peux pas laisser dire que 🕵🏻
    Est du même acabit de ceux qui se reclame de son héritage.

    Rien qu’a lire les premiers liens que je t’ai envoyé on le comprends aisément.
    Ce cher Schon qui a monter une loge pour une reconnaissance personnelle en se revendicant guenonien…

    C’est petit tout ça. On ne peut pas réduire son oeuvre a cette magouille.

    Blavatsky, et son theosophisme pareil démontée dans son livre sur le même sujet.

    Je n’en suis pas a dire si tel ou tel est vrai ou non.

    Mais quand je vois des freres lobotomises commme tu les appele , dire et prendre le Coran pour témoin pour nous annoncer que la terre est plate … Désolé.

    Je pensais avoir un vrai débat.
    Je suis entierement d’accord par contre qu’il ne faut pas commencer par le soufisme poir connaitre L’islam.

    Mais si je parle de guenon ,c’est que justement il s’est posé toutes ces questions.

    Et qu’il soit doit l’erreur ou non il a repondu d’une maniere magistrale et remis tous les usurpateurs et gourou en face de leur mensonge.

    Il ecrit dans son livre  »Aperçu sur l’esoterisme islamique » ,dispo en pdf,
    Que la shariya se comprends et s’explique par la haqiqa. La tarika est le chemin d’arriver a la connaissance pure

    Je ne suis pas naif. Les nouvelles stars de YouTube se servent de la credulite des gens, et egarent la masse de moutons de panurges.

    Surtout avec des sujets fins et subtils. Mais 🕵🏻 mets bien en garde que seule une pratique religieuse permet de comprendre et s’ecarter de l’egarement.

    Il dit que ces ecrits , s’ils sont pris en dehors d’un cheminement religieux relevant de la tradition primordiale, ne servent que des bas instincts.

    Mais les pyramides sont la… Pour ne pas tomber dans le complotisme terre platien , il reste la meilleure voix dans ce monde maconik.
    De plus , sabatei tsevi ou pas , il est mort et enterre suivant les rites musulmans.

    On aurait pu faire pire comme source pour essayer d’approcher un savoir qui tend a disparaitre .

    Le savoir est une arme contre tous les obscurantismes….

    L’esprit critique et la raison…

    Apres s’etre servi de multitudes de tentatives pour nous manipuler , maintenant que les gens commencent réellement a comprendre qu’une voie spirituelle et beaucoup plus logique, il faut bien couper l’elan des moutons. Le nouveau logiciel est prêt. Soral, Dieudo c’est passé. C’est mort.

    Vernochet c’est mieux?

    L’emir Abdel kader aussi pas bien? J’ai cru le reconnaître?

    Faut faire un sujet sur lui.

    Sérieusement je cherche la vérité, mais comme on a commencé , je suis désolé de te dire que j’ai ressenti peu d’objectivite. Et au final comme tu me parle de 🕵🏻, je me demande si sincèrement tu connais le sujet.

    Ceci dit bravo pour ton site énorme boulot…

    Bonne continuation

    Paix et salut sur toi et les tiens

    http://dinul-qayyim.over-blog.com/najm-oud-dine-bammate-renÉ-guenon-et-l-islam-1-4

    https://oumma.com/rene-guenon-ce-que-nous-lui-devons-2/

    Et enfin….

    http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php?topic=40455.0;wap2

    Allah est le seul savant. Allah est le seul sachant.

    J'aime

    1. @ Xxyz, salam aleykum

      Si je connais le sujet ? Un peu oui… et je suis loin d’avoir la science infuse , tout comme toi je suis en perpétuelle quête de connaissances et de vérités.

      En attendant je me contente d’apporter des faits et rien que des faits , après tu en fais ce que tu veux.

      Merci pour tes liens , tu aurais pu aussi citer l’admiration de Dalil Boubakeur envers Guénon…on ne serait pas plus avancés…

      Merci pour ta participation en te souhaitant une excellente journée et un jumu’a mubarak. la paix sur toi et sur les tiens.

      J'aime

  6. Mise au point et avertissement :

    Le prochain qui me fait l’apologie de la Kabbale , de la gnose, de Guénon, de Tsévi et compagnie c’est direct à la poubelle, ici on n’est pas dans l’hémycle parlementaire pour débattre non….mais pour apporter des éléments constructifs en rapport avec l’esprit et les idées de ce blog.

    Si vous n’êtes pas d’accord avec nos travaux , merci de tracer votre route. nous y gagnerons tous.

    J'aime

  7. Désolé si les liens que j’ai laissé ne sont pas constructifs et ne cadrent pas avec le débat du blog.

    C’était une première…
    La prochaine, espérons que je sois a la hauteur incha’ Allah

    Mais quand même on sent la crispation…

    Si d’autres lecteurs peuvent argumenter , je suis preneur. C’est ce qui forge l’esprit critique en confrontant les points de vues et mettre ainsi a jour les points a eclaircir.

    En tout cas Merci pour tes reponses

    Cordialement

    Paix et salut sur toi et les tiens

    J'aime

  8. @ tony salam alaykoum !

    Hormis les 2 points de désaccord que tu as citer plus haut, cette article est très intéressant car il va nous permettre de faire des analogies et des connexions entre plusieurs mystères qui entourent le monde d’aujourd’hui dans le lequel nous vivons.

    Ce qu’il faut avoir en tête c’est que toutes les structures étatiques sont basés sur un système druidique.
    Je parle d’un système ancien est pas d’une mythologie qui tire sa quintessence d’une culture celtique.
    Même çi cette culture druidique à bien une origine qui elle aussi à une origine qui ramène directement à l’époque pré adamique.
    Je m’explique:

    Déja le socle commun assimilé au druide est la Bretagne et la Grande Bretagne donc la culture celtique, le vieux continent en quelques sorte (l’Europe central plus particulièrement).
    Cette catégorie de druide se considère comme étant le lien mystique entre la terre et la population, prêtres, sages et juges à la fois.
    Il faut pas voir le coté fantaisiste (merlin l’enchanteur, panoramix etc…) mais plutôt l’aspect qui les relie à la nature et à la société.

    Les premiers écrits qui nous parle de druide remontent à la mythologie grecque voir la Grèce antique (les écris de Platon).
    A l’époque l’empire romain avait instauré la pax romania qui permettait à certain chef locaux d’avoir une parfaite autonomie et liberté de culte.
    Sa permettait des échanges et des assimilations.
    Certaines personnes sont assimilées à des personnes d’église mais ils ne sont pas que ça…
    Surtout dans certain aspect, voilà comment des rituels avant d’être une hérésie s’empreinte et font parties intégrantes d’une pratique religieuse.

    L’empire romain s’etendait de la Grande Bretagne jusqu’à l’Égypte, dans certaine contrées on retrouve tjrs le même type de personnages que l’on appelle druide en gaule ou prêtre en Égypte.
    A chaque région son druide érudit dans bcp de domaines qui fait office de médecin et à la fois de conseiller militaire.
    On peut même parlé de confrérie puisqu’ils pratiquent les même rites et qu’ils ont ma faculté à enseigner un savoir qui leur vient de très loin.

    Dans la mythologie égyptienne et la tradition biblique un personnage fait écho à tout cela.
    Le mystérieux Hiram qui avait des connaissances très poussés dans des sciences ancestrales s’est fait accaparé comme un élément fondateur et référent de la Franc Maçonnerie.

    Detenteur de la connaissance, gardien d’un savoir voila ce qu’est un druide.
    (Les mestres dans la série GOT)

    Ils sont investis d’un savoir qui leur donnent un pouvoir ce qui fait d’eux quelqu’un d’appart.
    D’ou le côté mystique et magique dans leur faculté de communiqué avec les élément(aux).

    Beaucoup de satanique se rattache à la culture druidique.
    Les francs maçons qui se disent luciférien se revendique des batisseurs ou du druidisme.

    Plus précisément à la doctrine d’Hermès trismégiste qui s’appel l’hermétisme (hermit gilet jaune)
    Doctrine qui embrasse toutes les branches du savoir occulte et universel : l’alchimie, l’astrologie, la magie botanique, médecine occulte l’ésotérisme…

    La kabbale, la gnose, l’hermétisme classique ou le néo hermétisme (qui apparaîtra avec les protestants ) tournent autour du même dogme.
    Un dogme qui n’est pas rattaché à la révélation divine mais plutôt à des entités que l’on nomme les jinns.

    Comme je le disais en introduction ceçi nous ramène à l’époque pré adamique.

    Le druide possédait en permanence un bâton qui etait fait à partir du chêne.
    Chêne en anglais se dit oak.
    Il y une île au canada vers la nouvelle Écosse (terre des wasp) qui s’appel oak island autour duquel un gros mystère plane.

    Pour par être trop long je vais m’arrêter la afin de pas trop sortir de la thèmatique et de respecter la charte des commentaires en espérant avoir etait assez explicite au niveau du système druidique qui régule la matrice.

    Allay y Hafdek mon très cher frère!

    J'aime

  9. @ typical, ‘aleykum salam

    Barak Allahu fik mon cher frère et qu’Allah te préserve aussi , tu es quelqu’une de rare et c’est toujours un vrai plaisir que de te lire.

    Tu dis ;

    « l’hermétisme (hermit gilet jaune)
    Doctrine qui embrasse toutes les branches du savoir occulte et universel : l’alchimie, l’astrologie, la magie botanique, médecine occulte, l’ésotérisme…

    La kabbale, la gnose, l’hermétisme classique ou le néo hermétisme (qui apparaîtra avec les protestants ) tournent autour du même dogme.
    Un dogme qui n’est pas rattaché à la révélation divine mais plutôt à des entités que l’on nomme les jinns. »

    Superbe conclusion, Allahi hafdek.

    J'aime

  10. @ tony salam alaykoum !

    Le lien que vient de lacher citizenken est très instructif il ya 248 pages je l’ai survolé jusqu’à la page 90.

    Déjà le passage qui parle de Balaam est magnifique car sa complète l’échange qu’on avait eu sur ce sujet il y a quelques mois et le chapitre consacré au druidisme confirme bien mon récent commentaire 😉.

    J'aime

    1. @ Typical, ‘aleykum salam

      Pareil mon cher frère je viens de le survoler et v’la les révélations , j’ai tilté t’inquiètes 🙂 et je vais dès que possible insha Allah le lire avec grande attention. On en reparlera bi idnillah.

      J'aime

    2. Le préambule du Livre que nous propose le frère Citizenkan met direct dans l’ambiance ;

      « Dans certains procès scandaleux, les juges réclament le huis-clos. Dans le procès des Sociétés Secrètes qui est fait ci-après, il y a des crimes à la fois si répugnants et si abominables, que tous les yeux ne sont point faits pour en voir les détails.

      C’est donc à huis-clos que ce livre sera lu par ceux-là seulement qui désirent savoir, en toute connaissance de cause, à quel point les Sociétés Secrètes méritent la haine et le mépris des honnêtes gens.  »

      Voilà qui est dit.

      J'aime

    3. L’ouvrage tourne autour de ces trois thématiques :

      Ainsi, nous prétendons que les vieilles Sociétés Initiatiques étaient marquées de ces tares la Magie, l’Immoralité la plus dégradante, l’Assassinat.

      C’est exactement ces trois péchés capitaux que condamne le Coran : le polythéisme, l’adultère, et le meurtre, en sachant qu’ils sont liés dans le sens que les uns entraînent les autres…

      J'aime

  11. Et Pharaon dit : « O notables, je ne connais pas de divinité pour vous, autre que moi. Haman, allume-moi du feu sur l’argile puis construis-moi une tour peut-être alors monterai-je jusqu’au Dieu de Moïse. Je pense plutôt qu’il est du nombre des menteurs. » (Coran, 28 : 38)

    Au sultanat d’Oman, sur la péninsule arabique, une équipe de scientifiques français mène des fouilles d’envergure. Une civilisation s’y est développée il y a 5000 ans. Sur la piste de ces bâtisseurs qui ont érigé des tours monumentales dont la fonction reste un mystère.

    Comme vous pouvez le constater ces cercles existent depuis la nuit des temps.

    Le siège de Google le pharaon des temps modernes ;

    Et la pyramide repose sur un double cercle ;

    J'aime

    1. On vient justement de me proposer un article intéressant qui s’inscrit dans l’esprit de ce blog :

      http://partilibre.blogspot.com/2013/07/les-trones-dibliss-sur-terre.html

      Notamment cette vidéo :

      Sinon, pour revenir aux trois constantes des sociétés secrètes qui ont hantées l’Antiquité, la magie, l’adultère et le meurtre, voici le Verset du Coran qui les condamnent :

      Dis-leur : venez que je vous énumère les interdits qui furent frappés par Votre Seigneur tels que : vous n’associerez point, et vous traiterez vos pères et mères avec bonté ; vous ne tuerez point vos enfants par crainte de la misère, car c’est nous qui pourvoyons à leurs besoins et aux vôtres ; vous ne vous approcherez point, ni de près ni de loin, de la turpitude ; et vous ne tuerez point l’un de vos semblables dont le sang fut rendu sacré par Dieu, à moins qu’il ne le mérite ; voici les commandements que Dieu vous expose pour vous inciter à la raison.

      Le bétail ; 151

      J'aime

    2. @ Citizenkan, salam aleykum

      Superbe vidéo que tu nous proposes là , une véritable seagate et toujours dans une forme circulaire ! Et un article avec une véritable réflexion , barak Allahu fik, nous avons longuement abordés les mers du diable avec le frère Typical ainsi que Pandémonium le royaume des sirènes et il y’a encore beaucoup à dire sur ces sujets.

      Il existe bien une connectivité entre les pôles magnétiques des deux triangles (Bermudes et Dragons) ce qui provoque une infraction spatio-temporelle.Le dossier est trop épais pour recenser ici les centaines voir les milliers de disparitions de bateaux, d’avions et d’équipages à travers le temps et l’histoire, sans parler des monstres marins et autres joyeusetés diaboliques sous marines rapportés dans les mythes et folklores de toutes traditions.

      J'aime

  12. Sourate 34

    verset 12
    (…)Et parmi les djinns il y en a qui travaillaient sous ses ordres(…)

    Verset 13
    Ils exécutaient pour lui ce qu’il voulait: sanctuaires, statues plateaux comme des bassins, et marmites bien ancrées(…)

    J'aime

    1. @ Typical, salam aleykum

      En plus des batisseurs et plongeurs , il y’a d’autres type de démons au service de Suleyman ‘aleyhi salam ;

      « Et parmi les démons, certains exploraient pour lui les fonds des mers, et exécutaient bien d’autres travaux encore » ( Coran 21/82)

      38.37. et les démons, tous bâtisseurs et plongeurs,
      38.38. ainsi que d’autres démons, accouplés dans des chaînes.(Coran Sad)

      Voici le véritable Graal des Templiers celui qui permettrait d’obtenir le commandement des jinns comme le faisait Suleyman ‘aleyhi salam et ainsi faire appliquer son propre règne sur terre.

      Seulement ces demeurés de stanistes ont pris comme support les enseignements des démons Harut & Marut et Suleyman n’était pas du nombre des associateurs !

      J'aime

  13. On va tirer un trait horizontale entre Cuba et le Japon et on va s’enfonser dans les profondeurs marines.

    Les incroyables pyramides sous-marines cubaines

    Les structures remonteraient à 6000 ans, une date qui précède les grandes pyramides d’Egypte et voici ce que l’on trouve dans des grottes voisines ; nos fameux cercles ( portails) ;

    http://www.wikistrike.com/article-les-incroyables-pyramides-sous-marines-cubaines-111041551.html

    Le Japon et sa mer du diable ;

    CETTE PYRAMIDE SOUS L’EAU AU JAPON INTRIGUE LES SCIENTIFIQUES !

    « Restée inconnue pendant des siècles, cette pyramide cachée sous l’eau au Japon est finalement découverte en 1985 par un plongeur local. Située à 30 mètres de profondeur près de l’île de Yonaguni, la pyramide est une immense structure composée de marches angulaires et de parois lisses sur 70 mètres. L’édifice mesure 200 mètres de long et 30 mètres de haut. Son origine est toujours inconnue et les scientifiques n’arrivent pas à se mettre d’accord depuis sa découverte. »

    https://hitek.fr/actualite/mysterieuse-pyramide-sous-eau-japon-intrigue-scientifiques_13646

    Toujours en mer du Dragon ;

    Chacune d’elles étant plus grande que la pyramide de Kheops en Egypte.

    http://la.source.stellaire.over-blog.com/article-le-mystere-des-villes-englouties-114982187.html

    CUBA- triangle des Bermudes.

    Japon -Mer du Dragon

    Les deux se trouvent exactement sur la même ligne horizontale, et présentent les mêmes caractéristiques géomagnétiques et on y trouve des pyramides sous marines.CQFD

    A l’Ouest Atlantide et à l’Est Mu ? Allahu a’lem , ce dont je suis persuadé c’est que ces monuments sont bien l’oeuvre des jinns et Allah est plus Savant et Sachant.

    J'aime

  14. Salam,

    Alors là j’apprends quelque chose,
    Les crops circles sont les oeuvres des djinns?
    Je n’y avais jamais pensé ni même fait le rapprochement.
    Ceci dit tres etranges phénomènes. Ils en existent même certains où un message nous serait transmis….
    Un message des djinns tres probablement….

    Merci pour l’ éclairage…

    J'aime

    1. @ Xxyz, ‘aleykum salam

      Ben Halima est arrivé à la même conclusion que nous, seulement nous n’avons pas les mêmes méthodes , nous sommes foncièrement contre ces techniques de captage ;

      Pas besoin d’interroger un jinn , le Coran nous suffit.

      J'aime

  15. Les crop circles….
    Quand je parlais d’obscurantisme..

    Il faut absolument regarder cette série de vidéos. Il existe une autre explication de ces phénomènes etranges.

    Et enfin

    J’avoue que je ne sais pas trop qui croire…

    Je suis perdu

    J'aime

    1. @ Xxyz

      Les orbes sont la rosée du matin ? Balaise le gars …j’ai arrêté à la 17éme minute…L’obscurantisme est bien du côté de ces athées matérialistes.

      Les pyramides , les crops circles , les chemtrails sont d’origine extradimentionnelle , mais bon les gens sont tellement matrixés que tu auras beau leur fournir toutes les preuves factuelles , ils continueront à nier l’évidence…

      Les animaux sont effrayés et refusent de se rendre à l’intérieur des Cercles. Des personnes y éprouvent de forts malaises (maux de tête, vertiges, douleurs vomissement …), d’autres, un sentiment euphorique. Les boussoles s’y dérèglent, les radiesthésistes y captent de forts courants énergétiques, les caméras et appareils sophistiqués souffrent de pannes inexplicables. Des sons étranges, de forts vrombissements déchirent la nuit, tandis que des boules lumineuses survolent les champs où l’on découvrira plus tard les cercles. Les plantes et les graines subissent des modifications cellulaires, les noeuds des tiges sont très volumineux, comme s’ils avaient été gonflés de l’intérieur par un chauffage ultra haut n’ayant duré qu’une fraction de seconde. Les plantes sur lesquelles le crop circle s’est posé poussent 40 % plus vite et le sol voit son niveau de radioactivité modifié (d’après W. Levengood, biophysicien américain, et Ken Larsen, biologiste anglais).

      http://secretebase.free.fr/ovni/cropcircle/cropcircle.htm

      J'aime

  16. Tu devrais prendre le temps pour pouvoir demonter leur démonstration.
    Sur plus de 160 min, seulement 17 min de visionnage, ca ne represente que 10%.

    Ce que tu donne comme faits, tout ça est tres bien expliqué justement

    J'aime

    1. @ Xxyz

      Pour le peu que j’ai écouté c’est du flan oui , venir nous expliquer que les orbes c’est de la rosée relève de la plus grande bêtise… ça fait plus de 20 ans que j’étudies ces questions , et mon temps est précieux.C’est toi qui doute , pas moi.

      J'aime

  17. Je remet ici la preuve ultime ;

    Une vidéo de 1996 donc pas de numérique ou de retouche 2.0 ;

    Ai je besoin d’aller écouter un youtuber après ça ?

    Bah non…ces petite boules lumineuses sont des jinns car crées d’un feu « ardent-sans fumée » comme nous l’enseigne de le Créateur Tout Puissant.CQFD et pour rester sur le sujet de l’article.

    Les crops circles ne sont qu’un détail au regard de la masse d’information contenue dans cet article, dommage que la plupart des gens n’adoptent pas une vue d’ensemble pour mieux apprenhender ces sujets.

    J'aime

    1. @ Typical, ‘aleykum salam

      Je t’aime en Allah mon cher frère 🙂 Allahi hafdek

      Ces shayatines de malheurs sont présents à chaque tir de bombe atomique, que ce soit Hiroshima et Nagazazki ou des lors d’essais , il y’a un lien étroit entre le nucléaire et les jinns et tu viens de donner une clé essentielle.

      Mets en plein écran stp

      [13] Ils exécutaient pour lui ce qu’il voulait: sanctuaires, statues, plateaux comme des bassins, et marmites bien ancrées. – Coran

      J'aime

  18. Des textes datant de milliers d’années semblent contenir ce qui pourrait être interprété comme des descriptions précises d’explosions nucléaires, comparables à celle de Nagasaki lors de la Seconde Guerre mondiale.

    Vimanas, nucléaire, missiles, lasers, aéronefs , les textes sont là ;

    http://www.wikistrike.com/article-la-p-70172843.html

    Après si vous êtes adèptes de la théorie de l’évolution…j’accepte volontiers de passer pour un obscurantiste à vos yeux.

    J'aime

  19. Pour rester sur le sujet des « marmites bien ancrées »

    Je pense qu’il y’ a plusieurs sortes de marmites bien ancrés, en plus des centrales nucléaires , nous avons les accélérateurs de particules type LHC du CERN qui servent tout simplement à ouvrir des portails.

    Le LHC est bien ancré dans le sol

    La caverne CMS

    Pour plonger dans la  » caverne « , ainsi que les physiciens appellent cette cathédrale à 100 mètres sous terre, il faut prendre un ascenseur pendant trois minutes. Là se terre la bête : un cylindre de 21 mètres de longueur, 15 de hauteur et autant de largeur, pour un poids de 14 000 tonnes

    https://www.lepoint.fr/villes/les-incroyables-tunnels-du-cern-26-06-2014-1846255_27.php

    Son relais Atlas au Maroc est construit sur le même principe « ancré »

    Depuis une caverne située à 100 mètres sous terre,

    https://home.cern/fr/science/experiments/atlas

    les 2 monstres sont ancrés à 100 mètres sous terre…

    J'aime

  20. L’inavouable secret de l’EDF – Les gênantes vertus du nucléaire

    Il n’est pas forcément certain que tout à chacun se souvienne parfaitement de ces faits divers surprenants ayant eu lieu à l’aube de l’année 2015, retournant du survol illégal de certains sites nucléaires sensibles par des drones, sur le territoire français. Ainsi selon le journal Le Monde, entre les mois d’octobre et novembre 2014, 17 sites nucléaires auraient été survolés. 15 centrales sur les 19, en dénombrant la France, auraient subi des incursions aériennes. Soit officiellement un total de 30 survols comptabilisés. Au premier abord, ce sujet m’interpella quelque peu, puis comme beaucoup d’autres… En citoyen crédule, j’accepta dans un premier temps, d’attribuer cela à des actions coup de poing d’activistes Greenpeace accrochés à une manette, cachés à proximité de sites sensibles comme le soufflait subtilement la presse.

    Une déclaration fracassante !

    Et alors que je n’avais qu’à peine eu le temps de m’éprendre du doux réconfort que m’offrait la version officielle. Le 22 janvier 2015 le journal Sud-Ouest publia un article relatif aux survols des centrales dégageant une forte odeur de poudre et qui généra un certain engouement dans le petit monde isolé de l’ufologie. Le titre de celui-ci étant : « C’est un ovni, pas un drone qui a survolé la centrale nucléaire » ! Ces propos qui pourraient être ceux d’un farfelu, ufologue, excentrique pseudo savant fou en manque de reconnaissance, n’en sont rien ! En effet ces propos sont ceux de Monsieur Pascal Pezzani qui n’est autre que le directeur du centre nucléaire de production d’électricité du Blayais ! Lors de cette interview incarnant à mes yeux un véritable tournant dans le traitement de la communication de l’EDF inhérente à ce type de sujet, le directeur ne s’arrêtera pas là et déclarera ce qui suit ; « Ici, on n’a pas vu un drone… On a vu un ovni et il n’y a eu aucun impact sur la sureté de notre site. Notre position est claire, lorsqu’il y a survol du site, on porte plainte et on communique ». Aussi hallucinant de stupéfaction que puisse paraître ces propos, ceux-ci sont pourtant authentiques et à prendre avec le plus grand sérieux qu’il soit.

    Alors… Parfaitement conscient, de la dimension hautement sarcastique du traitement apporté habituellement par les médias à ce sujet. Infestant l’inconscient de nombreuses personnes se prétendant farouchement cartésiennes, pragmatiques et donc éperdument scéptiquo-scéptiques. Mais j’ose espérer que les propos publics cités plus haut et émanant d’un dirigeant de central nucléaire d’une des plus grandes entreprises françaises et d’Europe, permettent au plus grand nombre de s’interroger et d’ouvrir leurs champs de perspective face à l’ampleur du questionnement que suscite une telle déclaration.

    Cette révélation fracassante fera donc logiquement naître, chez beaucoup comme chez moi-même, un certain nombre de questions, auquel je tenterai d’apporter modestement le commencement d’une réponse (le sujet étant si vaste et complexe qu’un livre ne serait suffire) au sein de cet article. Les 5 questions qui suivent composeront donc la colonne vertébrale de ce dossier :

    Pascal Pezzani avait-il l’aval de sa hiérarchie pour communiquer publiquement sur ce sujet ?
    Pourquoi l’EDF communiquerait-elle à ce sujet ?
    Existerait-il d’autres cas de survols de sites nucléaires en France ?
    Quel intérêt l’EDF a-t-elle porté à ce phénomène par le passé ?
    Existe-t-il des preuves d’une corrélation entre l’énergie nucléaire et le phénomène ovni ?

    1-Pascal Pezzani avait-il l’aval de sa hiérarchie pour communiquer publiquement sur ce sujet ?

    Effectivement, à la lecture des propos de P.Pezzani, le premier réflexe intellectuel des êtres humains conditionnés que nous sommes, consiste à prononcer spontanément sur le ton de l’interrogation la phrase suivante. « Mais …Il a pété les plombs ou quoi ? »

    Si l’on tente ensuite de développer ce questionnement minimaliste et presque bestiale, issu d’un système d’autodéfense rationnel hors de la portée de notre conscience ; on est en droit de s’interroger plus profondément sur les véritables motivations de P. Pezzani à tenir publiquement de tels propos et sur ce que cela peut potentiellement représenter pour l’Homme, le monde, l’Europe et donc la France.

    Ainsi, deux hypothèses plausibles s’offrent alors à nous… La première, qui n’est autre que la moins probable du point de vue qui est le mien ; serait que pris de panique Monsieur P.Pezzani ait délibérément et de son propre chef pris l’initiative et la décision de communiquer publiquement à ce sujet sans en informer au préalable sa hiérarchie. Devenant de fait, le seul et unique auteur de son script ! Et qu’il ait donc, en d’autres termes, « vraisemblablement pété les plombs » en se mettant sa hiérarchie à dos, en décidant de s’attaquer seul à un sujet hautement sensible et classifié ! La seconde, bien plus plausible selon moi, serait que Monsieur P. Pezzani ait obéi à sa hiérarchie, qui l’avait choisi pour lancer l’offensive médiatique à ce sujet au travers de cette interview méticuleusement planifiée avec le journal « Sud-Ouest » lors de laquelle les services de communication de l’entreprise EDF n’auraient pas manqué de calibrer et anticiper au préalable la teneur et l’impact de ses déclarations. Le moment de l’intervention ainsi que le rayonnement commercial du média étant méthodologiquement choisis en amont.

    Ainsi, si à cette question je me trouve dans l’incapacité d’apporter une réponse claire et définitive, mais uniquement des hypothèses, car plus aucune nouvelle de P. Pezzani dans les médias depuis ce jour du 22 janvier 2015. Cependant, si cela peut vous aider à dessiner l’esquisse de vos suppositions, sachez que Monsieur P. Pezzani est encore en poste à ce jour à la centrale de Blayais.

    2-Pourquoi l’EDF communiquerait-elle à ce sujet ?

    Il est bien évident qu’exactement comme dans toutes les grandes entreprises, la communication du groupe EDF est verrouillée, chirurgicalement planifiée par des hordes de communicants et passe donc par un système de validation des décisions complexe et hiérarchisé. En se basant donc sur le fait que la réponse à la question précédente soit très logiquement la seconde hypothèse.

    L’EDF confrontée à un phénomène inexplicable et potentiellement dangereux face auquel elle n’a les moyens technologiques de se défendre et frappant une, voire plusieurs de ses centrales se voit prise de panique et décide d’envoyer ce message à l’attention des autorités au travers de P. Pezzani. Car il parait bien évident que ces révélations, n’étant délivrées au grand public qu’afin d’exercer une pression médiatique, ressemblent à s’y méprendre à un cri d’alerte d’une entreprise publique désemparée, dépassée et délaissée.

    Cette sortie n’aurait donc eu pour but, que de sensibiliser les autorités à la dangerosité de l’affaire dite des drones.

    3-Existerait-il d’autres cas de survols de sites nucléaires durant cette période ?

    Effectivement, durant cette période de grande activité aérienne au-dessus des centrales, d’autre sites abritant une activité en lien avec le nucléaire furent survolés. Ainsi, le porte-parole de la préfecture maritime du Finistère, le capitaine de corvette Lionel Delort déclarera à l’AFP que la base militaire de L’Ile-Longue, située sur la presqu’ile de Crozon abritant quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de la force de dissuasion française, fut également survolée par des supposés « drones ». La zone classée P112 est donc interdite de survol sans autorisation, sera rapidement bouclée par les militaires qui déploieront les moyens ainsi que les équipes prévues en telle situation. La Marine Nationale déclarera par communiqué de presse. « Tout survol avéré de drone au-dessus d’installations militaires fait l’objet d’une procédure judiciaire pour déterminer la nature et l’origine du survol et poursuivre leurs auteurs, compte tenu de la nature illégale de ces activités ». Cependant, à ce jour, aucun présumé responsable de ce survol n’est concrètement suspecté.

    L’on apprendra également, que le (CEA) Commissariat aux Energies Atomique et aux énergies alternatives de Saclay, en région parisienne (91) aurait également était survolé quelques mois plus tôt, en octobre 2014. Ici aussi, aucun présumé responsable de ce survol n’est concrètement suspecté.

    Quelques années plus tôt, en 2012, un journaliste de France2 nommé David Galley, filmera un objet volant non identifié à proximité de la centrale de Cattnum en Moselle et rendra public le rush de son étonnante découverte. Vous pourrez d’ailleurs visionner cette vidéo sur YouTube en cliquant sur le lien suivant :

    Ces images rares et absolument stupéfiantes, sur lesquelles l’on ne distingue absolument pas un drone, nous éclaire quelque peu sur la véritable nature des survols de centrales d’octobre 2014. Monsieur Galley aura d’ailleurs l’immense courage d’assumer publiquement ses convictions à ce sujet. Il diffusera sur France 2 un mini reportage diffusant ces images, dans une émission dans laquelle il était chroniqueur au côté de Sophie Davant.

    4-Quel intérêt l’EDF a-t-elle porté à ce phénomène par le passé ?

    Si la question pourrait au demeurant paraître partiellement manquer de pertinence ; en réalité, sachez qu’au vu de la réponse apportée, il n’en est rien ! Car en avril 2009, le Canard Enchaîné publia un article, mettant initialement en évidence les pratiques de l’entreprise EDF en matière d’espionnage. L’article, intitulé « EDF avait plus d’une opération d’espionnage au compteur ». Traite principalement des dérives des pratiques d’espionnage de l’entreprise EDF, aidée de jeunes retraités des services de renseignements français, à l’encontre des activistes de Greenpeace. Mais contient une information quelque peu hors de contexte lors de la rédaction de l’article, qui prendra quelques années plus tard et au travers du prisme de l’affaire des drones, la véritable amplitude de son sens.

    L’article révèle donc que lors d’un audit de la tour EDF de la défense souffrant de failles sécuritaires, et réalisé en 2003 par la société GEOS. Un cd-rom contenant un fichier PDF de 260 pages aurait été trouvé. Le sujet traité dans ces 260 pages, risquera certainement d’en surprendre quelques-uns, mais n’en reste pas moins aussi sérieux qu’il n’en n’est désarçonnant. Les extraterrestres et leurs technologies ! Cet information émanant du sérieux et réputé Canard Enchaîné, ne sera jamais démentie. Tout comme l’existence du dossier d’ailleurs ! Ce fait divers que l’on pourra aisément tourner en ridicule, démontre en réalité la véritable nature de l’intérêt porté par EDF, à ce sujet. Disposant grâce à ses relations consanguines avec les services de renseignements, d’informations hautement précieuses et potentiellement classifiées secret d’état.

    A la vue, de ces troublantes informations, je décidai de sérieusement m’atteler à tenter de répondre à la question, étant finalement la plus pertinente selon moi afin de comprendre cette étrange affaire…

    5-Existe-t-il des preuves d’une corrélation entre l’énergie nucléaire et le phénomène ovni ?

    Afin de trouver un semblant de réponse, à cette question incommensurablement complexe. Je décidai de m’appuyer, pour commencer, sur le travail de Jean Jacques Velasco et Nicolas Montigiani. Ayant publié plusieurs ouvrages sur ce sujet, deux de leurs ouvrages me serviront à trouver le commencement d’une réponse. Ceux-ci étant intitulés, « ovni, l’évidence » paru aux éditions Carnot en 2004 et « troubles dans le ciel » paru chez Presse du Chatelet en 2007. J.J Velasco, ancien responsable du GEIPAN (Groupe d’Etude et d’information sur les phénomènes aérospatiaux non identifié) de 1983 à 1988, et ensuite responsable du SEPRA (Service d’Expertise des Phénomènes Rares Aérospatiaux) au sein du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) de 1989 à 2004. Poste qu’il occupa d’ailleurs au moment de la parution du premier ouvrage cité plus tôt. J.J Velasco se trouve donc être, l’un des plus grands scientifiques français spécialisé en ce qui concerne ce phénomène. Ses ouvrages jouissant d’une véritable particularité. Puisque les précieuses informations qu’ils contiennent émanent d’un organisme étatique et mettant donc à la disposition des lecteurs, plusieurs décennies de procès-verbaux officiels ou de documents déclassifiés, relatifs aux phénomènes ovnis. Autant dire, du très, très, très lourd, pour les adultes infantilisés que nous sommes à ce sujet ! A la suite de la parution de l’ouvrage, « ovni, l’évidence » en 2004. Un évènement apportant à la dimension sulfureuse de ce livre se déroulera puisque Monsieur Velasco sera discrètement démissionné par sa direction, en raison de ses analyses livresques, n’étant aucunement du goût de sa hiérarchie.

    J.J Velasco déclarant, que de son point de vue et à la suite de ces décennies d’activité et d’analyse, les ovnis sont d’origine extraterrestre et qu’une corrélation ovni/nucléaire est indubitable. Selon ses écrits, il est possible de recenser des centaines de phénomènes aériens inexpliqués aux alentours de l’ensemble des sites nucléaires mondiaux depuis les années 1940 et qu’il s’agisse d’un phénomène que les autorités américaines tentent discrètement d’appréhender depuis maintenant plus de 70 ans. Le décor est donc planté !

    Ainsi, Monsieur Velasco afin de prouver le sérieux et la pertinence de son travail de scientifique déclare et précise au cœur de son livre, « je ne retiens qu’une seule forme de données pour étayer ma démonstration, les cas d’observations aéronautiques d’ovni visuel/radar. ». Ce qui signifie, que les simples témoignages de citoyens déclarant avoir observé un ovni, ne sont que très rarement pris en compte du fait de la non confirmation de l’observation sur radar et donc de l’inexistence de preuves factuelles sur lesquelles se baser scientifiquement. Seuls les témoignages de militaires, pilotes de ligne, personnels de site stratégique (nucléaire) n’étant donc la plupart du temps comptabilisés par J.J.Velasco, en parallèle d’observations d’objets volants non identifiés sur radar, afin d’étayer sa démonstration.

    En ce qui concerne la corrélation ovni/nucléaire, Monsieur Velasco écrit, « les archives historiques déclassifiées révèlent les prises de position d’hommes responsables de grands programmes scientifiques ou de défense à propos du nucléaire. Toutes font allusion aux ovnis. ».

    Les ouvrages contenant tous deux de nombreuses preuves scientifiques troublantes de solidité, de corrélation géographique et périodique entre les observations de PAN (Phénomène aérien Non-identifié) et l’activité nucléaire terrestre depuis des décennies. Le projet bluebook, le rapport Condon, étant autant de documents traités et analysés parmi tant d’autres au sein de ces deux ouvrages.

    Un problème mondial !

    Si tout scientifique travaillant en relation avec l’industrie nucléaire, ou tout ufologue un minimum aguerri et sérieux vous dira être, pleinement conscient de la corrélation irréfutable entre le phénomène ovni et le nucléaire, à condition bien entendu que celui-ci accepte d’évoquer le sujet ! Il n’en n’est aucunement de même pour le grand public. Pourtant, à défaut de l’intérêt porté à ce sujet, les preuves factuelles ne manquent pas. Un autre scientifique américain nommé Donald Johnson a effectué un travail fastidieux disponible à tous sur le web. En analysant plus de 150 000 rapports, ainsi que la fréquence des incidents d’observation de 1945 à 2001 en fonction de l’emplacement géographique des installations nucléaires sur le territoire américain. Les conclusions de ses analyses sont sans équivoque et suggèrent, « …une corrélation significative entre la présence d’installations nucléaires et la fréquence d’observations d’ovnis ».

    Car en effet, comme évoqué plus tôt, l’EDF n’est pas la seule entreprise du monde confrontée à cette lourde problématique, la France n’étant aucunement le seul pays usant de l’énergie nucléaire. Ce sujet est donc très largement étudié, évoqué et analysé à une échelle mondiale et cela depuis plusieurs décennies. Vous ne trouverez donc au sein de cet article qu’une infime partie des faits pouvant venir étayer l’hypothèse de cette corrélation. La source étant tout simplement, intarissable, pour peu que l’on s’y intéresse.

    Ainsi, le 27 septembre 2010, 7 officiers de l’US AIR Force lors d’une conférence au National Press Club de Washington, retransmise en direct sur CNN, déclarèrent les phrases qui suivent :

    « L’US Air Force nous ment concernant l’implication des objets aériens non-identifiés sur la sécurité de nos bases nucléaires ».

    « Dans certains cas rapportés, les OVNI avaient procédé à la désactivation de missiles nucléaires, une opération dont il reste difficile d’affirmer qu’elle fût en soi intentionnelle ou bien le résultat de radiations électromagnétiques ».

    « … on parle bien ici d’objets volants non-identifiés. Ces objets ont un fort intérêt pour nos missiles. A titre personnel, je pense qu’ils ne sont pas de la planète Terre ».

    Stephen Bassett, directeur exécutif du Paradigm Research Group (PRG) présent lors de cette conférence de presse. Diffusera le communiqué suivant : « Désormais, les acteurs de la presse politique doivent aller interroger les porte-paroles du Ministère de la Défense, de l’U.S. Air Force et de la CIA, et s’adresser directement aux secrétaires Robert Gates, Michael Donley et Leon Panetta. Nous verrons si les journalistes politiques basés à Washington DC, ne sont pas inféodés à ce gouvernement ou ne pratiquent pas l’autocensure. »

    Un journal britannique rapportera en parallèle de cette conférence de presse, à quelques semaines d’intervalle, le témoignage de ces hommes désireux de faire éclater la vérité aux yeux du commun des mortels. Selon eux ce phénomène devenu mondial, aurait débuté aux états unis en 1948 en parallèle des premiers essais nucléaires, et perdurerait depuis.

    Alors, « Existe-t-il des preuves d’une corrélation entre l’énergie nucléaire et le phénomène ovni ? ». Si au départ la question aurait pu paraître, à certains, complétement désaxée ; de toute évidence la réponse à cette question est un OUI ferme et solide.

    A la vue de ses nombreuses informations, les propos du directeur de la centrale de Blayais en janvier 2015, paraissent à présent beaucoup plus pertinents. Les motivations de l’EDF à communiquer à ce sujet pourraient prendre forme. Le dossier de 260 pages de la tour de La Défense découvert en 2003, ne paraissant lui, plus aussi ridicule ! Et que penser surtout, de cet épisode de survol de plus de 70% des centrales françaises, en l’espace de 2 mois, par des objets volants non identifiés. Les pilotes des soi-disant drones n’ayant de plus, pour rappel, jamais été appréhendés par l’armée française et cela malgré les moyens colossaux dont celle-ci dispose.

    Conclusion…

    Ainsi selon certains scientifiques, Il y aurait donc une loi physique sous-jacente qui relierait activités et tests nucléaires au phénomène d’observations de PAN (Phénomène aérien Non-identifié). Certains allant jusqu’à très sérieusement évoquer l’idée, (accrochez-vous) d’interférences multidimensionnelles provoquées par les ondes magnétiques que génère l’activité nucléaire humaine. En d’autres termes, une sorte de bug matricielle, laissant supposer la folle hypothèse d’incursions multidimensionnelles terrestres et non extraterrestres ! Cette observation nourrissant très sérieusement chez le monde scientifique, la quête d’appréhension et d’approfondissement de théories paraissant folles à l’instant T, telles que, les univers multidimensionnels, la perception humaine et terrestre de l’écoulement du temps, l’hypothèse d’un univers en projection de type hologramme et bien d’autres études dépassant l’entendement du simple quidam !

    A la lueur de cela, conscient que l’être humain est encore loin d’avoir totalement appréhendé les lois physiques du monde qui l’entoure. Si ce sujet est encore à ce jour tenu secret par ceux qui l’observe (EDF, gouvernement, armée), c’est tout simplement car ils ne peuvent eux-mêmes se l’expliquer. La chape de plomb recouvrant les observations de ce phénomène d’observation ainsi que ce rapport de corrélation, ne serait donc pas de la rétention d’information mais de la dissimulation d’impuissance.

    Car face à la masse informe de l’incompréhension composant cette problématique, ainsi que la très grande complexité de son appréhension, l’on prend à présent la pleine mesure de l’enjeux de telles révélations. Ce sujet, traité par les médias comme un vulgaire et banal fait divers, pourrait en réalité incarner le doux commencement d’une prise de conscience humaine à plus ou moins grande échelle. Car ces découvertes pourraient engendrer la remise en cause totale, des fondements de notre civilisation, des religions, de l’histoire de l’espèce humaine, des lois de la physique, de la perception du monde qui nous entoure mais également de nous-mêmes.

    Cet article n’étant qu’une tentative d’exercice de vulgarisation d’un sujet incommensurablement complexe, celui-ci aura au moins eu le mérite je l’espère, d’éveiller le questionnement de certains.

    Frédéric Meurleux le jeudi 29 septembre 2016

    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-inavouable-secret-de-l-edf-les-185059

    J'aime

  21. Il y a plus de 80 000 pyramides parsemées dans le monde entier selon les estimations d’un chercheur.

    Voici ses conclusions et ça nous change du baratin habituel ;

    “Je pense que cette entreprise de construction de pyramides, et maintenant nous avons devant nous environ 80 000 pyramides sur la planète selon les estimations du Dr Sam, que c’était un effort mondial.”

    “La plupart des pyramides, si vous passez par le centre de la pyramide en descendant par le centre de la Terre, vous sortez d’un volcan.”

    “Il semble donc qu’il y ait eu une sorte d’effort de construction des pyramides dans le monde sur des dizaines de milliers d’années parce qu’elles n’ont pas tout à fait le même style et qu’il en existe des modernes – plus modernes, relativement plus modernes.”

    “Donc je pense que nous recherchons l’Atlantide et tout ce qui l’accompagne, alors toutes les pyramides de la planète deviennent pertinentes.”

    L’experte en pyramides a poursuivi en disant que les pyramides sont positionnées autour de la Terre à proximité de sources mystiques de pouvoir connues sous le nom de lignes de ley.

    Les lignes de ley sont des alignements hypothétiques de divers sites tels que des lieux saints, des monuments et d’autres structures importantes en ligne droite qui sillonnent le globe.

    https://www.express.co.uk/news/weird/1113516/Ancient-Egypt-pyramids-builders-conspiracy-theory-pyramids-ley-lines-Carmen-Boulter

    Pour en savoir plus sur ces Ley Lines ;

    Guerre énergétique : Des Ley Lines et obélisques au centre énergétique du Monde…La Kaaba

    https://eschatologiablog.wordpress.com/2016/10/05/guerre-energetique-des-ley-lines-et-obelisques-au-centre-energetique-du-monde-la-kaaba/

    J'aime

  22. Incendie silmutané à la cathédrâle Notre Dâme de Paris et à la Mosquée d’Al Aqsa en Palestine occupée.

    Pour ceux qui ont encore quelques neurones…Les batisseurs, les templiers, Jacques de Molay, la Kabbale, les juifistes…Tout est en interconnection.

    Source : PANAMZA

    Un pur hasard » diront les théoriciens de la coïncidence.

    Lundi 15 avril, au début de la semaine sainte commémorant la Passion du Christ, un incendie -vite ravageur- a éclaté à la cathédrale Notre-Dame de Paris, monument emblématique du christianisme et de la tradition ésotérique dite hermétique, aux alentours de 18h30.

    Lundi 15 avril, un incendie -vite maîtrisé- a éclaté dans la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem, lieu emblématique de l’islam et de la tradition ésotérique dite templière, aux alentours de 19h30 heure locale (18h30 heure française)…

    Bonus/complément d’info : l’histoire commune de Notre-Dame et d’Al-Aqsa fut marquée par une figure vénérée aujourd’hui par la franc-maçonnerie -Jacques de Molay, dernier grand maître de l’Ordre des Templiers qui fut brûlé vif en mars 1314 sur « l’île aux Juifs », les yeux rivés sur la cathédrale.

    {SOURCES :
    *http://www.leparisien.fr/faits-divers/six-questions-sur-l-incendie-de-notre-dame-de-paris-15-04-2019-8054094.php
    *https://fr.wikipedia.org/wiki/Semaine_sainte
    *https://www.lexpress.fr/region/notre-dame-se-devoile_489260.html
    *https://sputniknews.com/middleeast/201904161074167005-Blaze-Erupts-Jerusalems-Historic-al-Aqsa-Mosque/
    *https://www.newsweek.com/notre-dame-fire-aqsa-mosque-1397259
    *https://twitter.com/qudsn/status/1117850437573578754
    *https://twitter.com/Mansorryaan/status/1117882603116421120
    *https://fr.wikipedia.org/wiki/Mosquée_al-Aqsa
    *https://www.templedeparis.fr/2014/09/11/du-temple-de-salomon-aux-templiers/
    *https://www.demolay-france.org/2017/08/13/18-mars-2017-demolay-paris-visite-notre-dame/
    *https://fr.wikipedia.org/wiki/Île_aux_Juifs
    *https://www.radiocampusparis.org/les-hommes-de-lombre-jacques-de-molay/
    *https://www.tombes-sepultures.com/crbst_925.html}

    J'aime

  23. Je vous invite vraiment à lire ou à relire cet article notamment la conclusion pour voir subhanAllah comment l’actualité colle à nos articles et à nos travaux. Pas besoin de faire 3 articles par jour pour comprendre les affaires de ce bas monde satanisé au plus haut point.

    Pour aller plus loin sur les Templiers et Jacques de Molay ;

    De l’origine des Francs-Maçons au règne des Illuminati

    Partie 2 : Le secret des Templiers

    https://eschatologiablog.wordpress.com/2016/10/23/de-lorigine-des-francs-macons-au-regne-des-illuminati-2/

    J'aime

  24. Le 18 mars 1314, Jacques de Molay, emprisonné depuis octobre 1307 dans la prison du Temple, est conduit devant la cathédrale de Notre-Dame pour entendre le verdict du procès, en compagnie de Geoffroy de Charnay, précepteur de Normandie, de Hugues de Payraud, visiteur général de l’Ordre, et de Geoffroy de Gonneville, Commandeur d’Aquitaine. La sentence des juges est la prison à vie. Mais Jacques de Molay et Geoffroy de Charnay haranguent la foule en disant que leurs aveux ont été volés, que les Templiers n’ont commis aucun crime et sont victimes d’une machination. Les deux hommes sont alors condamnés au bûcher.

    Le lendemain, 19 mars 1314, sur le bûcher dressé sur l’île aux Juifs, en face du Palais de la Cité, Jacques de Molay s’écrie :

    « Pape Clément ! Roi Philippe ! Avant un an, je vous cite à paraître au tribunal de Dieu pour y recevoir votre juste chatîment ! Maudits ! Maudits ! Tous maudits jusqu’à la treizième génération de vos races ! »

    La malédiction du grand-maître allait s’avérer exact : Clément V meurt le 20 avril 1314 d’étouffement. Philippe le Bel décède dans la nuit du 26 au 27 novembre 1314 d’un ictus cérébral ; ses trois fils mourront dans les 12 années à venir, sans laisser de descendance mâle, mettant ainsi fin à la lignée des Capétiens directs.

    En attendant voici un autre gars qui n’a rien à faire là…

    J'aime

    1. Salem ‘aleïkom wa rahmat Allah wa barakatuhu !

      Cette vidéo qui traite de l’incendie de Notre Dame de Paris reprend en résumé des points de l’article ci-dessus :

      J'aime

  25. Soubhanallah. Ce que j’apprécie ds ce blog. C’est la rigueur scientifique, dont vous faites toujours preuve. Étonnant, l’orbe au-dessus de la cathédrale. Un monde qui se diabolise de plus en plus. Des démons à gogo. Du satanisme à en gerber. Hâte qu’allah soubhana wa ta3ala fasse le ménage. Et qu’il inverse les pôles moraux. Que le mal disparaisse pour laisser de place au bien et à la sincérité. J’ai pu lire l’article sur rorschach. Et je l’ai fait lire à mon cousin. Étonnamment, s’est remis en question. Heureusement je dirais. Bravo pour votre travail à tous qu’allah vous le multiplie en des myriades de hassanat.

    J'aime

    1. @ Blopi, ‘aleykum salam

      Allahuma amin, qu’Allah te préserve.

      Al Hamdulilah pour ton cousin , il suffit juste de se poser et de regarder les faits, ce n’est pas plus compliqué et ensuite Allah guide qui Il veut.

      Du satanisme à en gerber oui…cette dounia est un cauchemard pour les gens éveillés et justement c’est là ou le jeu en vaut la chandelle car le moindre effort sur le chemin de la rectitude sera récompensé au delà de ce que l’on peut imaginer.

      Accrochons nous fermement au câble d’Allah.

      J'aime

  26. Ô notables, je ne connais pas de divinité pour vous, autre que moi. Haman, allume-moi du feu sur l’argile puis construis-moi une tour peut-être alors monterai-je jusqu’au Dieu de Moïse.
    Je pense plutôt qu’il est du nombre des menteurs›.
    (Sourate al-Qasas, verset 38)

    Quelle est le secret de ce mystérieux procédé?
    (Allume-du feu sur de l’argile)
    Je ne pense pas que sa soit des briques de construction.
    L’enquête continu…

    J'aime

    1. @ Typical,

      T’es au taquet mon frèro 🙂 et pour notre plaisir à tous.

      Bien vu ou plutot devrais je dire , bien lu !

      Voilà le genre de tafsir que l’on peut lire un peu partout et tout comme toi je suis loin d’être convaincu par ces explications de juifistes , non je pense que le mélange de feu et d’argile est un mélange alchimique, je continue de chercher aussi de mon côté 😉

      En attendant voilà l’extrait fallacieux en question et c’est encore un juif qui leur explique le Coran…Je cite ;

      « En ce qui concerne les matériaux de construction et la cuisson de l’argile, la théorie du Pr Joseph Davidovits explique parfaitement les Versets suivants :
      Ghafir S40-V36 : « Pharaon dit: Hâman! Construis- moi un haut palais afin que j’accède aux voies céleste; je pourrai peut être découvrir le Dieu de Moïse… »
      Al-Kassas S28-V38: « Ecoutez noblesse! En dehors de moi, je ne connais aucun autre dieu pour vous ! Et toi Hâman, allume pour moi (le feu) sur l’argile,et érige pour moi un haut palais ; je pourrai peut être accéder au Dieu de Moïse… »
      Dans le premier Verset, Pharaon donne l’ordre à son chef des chantiers de construction, de bâtir pour lui un haut palais. La bâtisse devait être si haute que Pharaon pourrait atteindre les voies célestes et accéder au Dieu de Moïse.

      Le Coran suggère donc que Pharaon construisait des palais et des édifices très hauts.
      C’est dans le second Verset que le Coran nous donne des précisions sur la technique de construction :

      a- Le matériau de base était de l’argile
      b- Cette argile étai cuite
      c- Le feu était allumé directement sur l’argile ou sur le moule
      d- L’argile cuite servait à la construction des édifices, tels que les pyramides. »

      Laule…et re-laule…plus loin il donne la version des 10 commandements , esclaves humains qui ont construis les pyramides…Bref du grand n’importe quoi.

      http://www.merveillescoraniques.net/index.php/2013-01-05-14-13-47/l-histoire/83-les-pyramides-entre-science-et-coran

      FAKE

      J'aime

  27. Salam a tous,
    Merci beaucoup typical et tony pour toutes ces informations , j’avoue que l’explication traditionnel ne semble pas satisfaisante . Croyez vous qu’il y ait une piste dans le fait que les djinns soient créés de feu et les hommes d’argile ?

    J'aime

  28. @ Dune Alaykoum salam!

    Merçi pour ta question et je te répondrai oui sa peut être une piste.
    Et vu sous cette angle sa peut probablement être un sacrifice humain (bruler un corps) afin d’obtenir une faveur d’une entité en l’occurrence l’ouverture d’un portail à partir d’une zone bien precise.
    (Force tellurique )

    J'aime

  29. Merci de me répondre si rapidement,
    je me demande si avec tout ces chemtrails, les merdes qu’ils mettent dans la bouffe, les messages caché en masse dans l’industrie de la musique, du cinéma et autres médias… que l’on peut voir a travers l’excellent travail de décodage de Tony et toi. Ce n’est pas ce qu’ils font d’allumer le feu sur l’argile, attaché des djinns aux hommes. Et ce faisant les soumettre au règne de pharaon, ou pour notre époque le futur règne du dajjal.
    Mais Dieu sait mieux, on a pu voir qu’il y’avait parfois plusieurs significations, ou dimensions de compréhension d’un même verset.

    J'aime

  30. Merçi à toi Dune pour ton intervention car en échangeant de manière constructive on ne peut qu’avancer.
    Et par rapport aux diverses interprétations d’un seul verset je suis entièrement d’accord avec toi car ALLAH (swt) le dit lui même dans le coran.
    Sourate 3 verset 7

    « C’est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre: il s’y trouve des versets sans équivoque, qui sont la base du Livre, et d’autres versets qui peuvent prêter à d’interprétations diverses.
    Les gens, donc, qui ont au cœur une inclination vers l’égarement, mettent l’accent sur les versets à équivoque, cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprétation, alors que nul n’en connaît l’interprétation, à part Allah. Mais ceux qui sont bien enracinés dans la science disent: «Nous y croyons: tout est de la part de notre Seigneur!» Mais, seuls les doués d’intelligence s’en rappellent ».

    Voilà une démonstration de Nôtre Créateur sur la puissance de sa parole divine.

    J'aime

  31. Et pour en revenir au sujet toute cette histoire de feu et d’argile pour bâtir quelques chose ma fait pensé à une ancienne lecture que j’avais oublié.

    Jerémie 19 verset 5

    Ils ont bâti des hauts lieux à Baal, Pour brûler leurs enfants au feu en holocaustes à Baal: Ce que je n’avais ni ordonné ni prescrit, Ce qui ne m’était point venu à la pensée.

    Ceux qui nous renvoi directement à l’entité ammonite moloch

    Un des rituels du culte de Moloch et de bruler des enfants.

    Levitque 18 verset 21

    Et tu ne donneras point de tes enfants pour les faire passer par le feu à Moloc, et tu ne profaneras point le nom de ton Dieu. Moi, je suis l’Eternel.

    Ou encore dans 2rois 23 verset 10

    Le roi souilla Topheth dans la vallée des fils de Hinnom, afin que personne ne fît plus passer son fils ou sa fille par le feu en l’honneur de Moloc.

    En résumé on a Moloch qui est Ba’al hammon (à ne pas confondre avec Baal) divinité des ammonites équivalent chez les grecs de cronos le mangeur d’enfant culte saturnien.

    Ba’al hammon/ ammonite et « Hâmân »

    J'aime

  32. @ Dune, ‘aleykum salam

    Dune et Typical mes frère, vos pistes de réflexions sont très interessantes et nous forcent à reconsidérer nos lectures du Saint Coran.

    Je pense aussi à l’épisode du Samiri qui a pris une poignée de terre ( argile) sur les traces de l’Ange pour concevoir son veau mugissant et pour finir Moussa ‘aleyhi salam ordonne de le bruler par le feu…Ici aussi on a la combinaison argile+ feu.

    Allah est plus savant.

    J'aime

    1. Sourate 113 : AL-FALAQ (L’AUBE NAISSANTE)

      1. Dis : “Je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube naissante,

      4. contre le mal de celles qui soufflent (les sorcières) sur les noeuds,

      J'aime

Répondre à Typicalmuslim Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s