Game of Thrones chez les Al Saoud saison 2 : Le Coup d’État royal a eu lieu!

Il y a tout juste un an nous avons publié cet article,  « Game of Thrones chez les Al Saoud : « Coup d’État » is coming », et bien voilà nous y sommes. Saison 2, le Coup d’État royal est arrivé le Mercredi 21 Juin dernier, l’actuel roi d’Arabie Saoudite, Salman ben Abdelaziz, qui rappelons le est atteint de la maladie d’Alzheimer et donc n’a plus toute sa tête, vient de renverser l’ordre de succession au trône en nommant son fils Mohammed à tout juste 31 ans comme l’héritier du trône, le neveu de l’actuel roi et premier dans l’ordre de succession Mohammed Ben Nayef a été évincé et relevé de toutes ses fonctions.

Extrait du décret royal : «Le Serviteur des Lieux Saints, le Roi Salman bin Abdelaziz Al Saoud d’Arabie Saoudite a promulgué, mercredi, un décret royal nommant le Prince Mohammed bin Salman bin Abdelaziz en tant que Prince héritier, en remplacement du Prince Mohammed bin Nayef bin Abdelaziz». En vertu de ce décret royal, relayé par l’Agence de presse saoudienne, le Prince Mohammed bin Nayef bin Abdelaziz Al Saoud est démis également de ses fonctions de vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, le poste de vice-Premier ministre revenant au Prince Mohammed bin Salman bin Abdelaziz Al Saoud, lequel conserve aussi ses fonctions de ministre de la Défense ainsi que les autres missions dont il est chargé. »

Soyons certains que dans un avenir très court , le Roi Salmane va très certainement abdiquer ou passer l’arme à gauche…Le Prince et futur Roi du chaos Mohammed Ben Salmane [qui rappelons-le est le responsable de la bousculade meurtrière de Mina en septembre 2015 qui fit des milliers de morts ], devenu aujourd’hui l’homme fort du royaume,  est  à l’origine de la guerre au Yémen qui dure depuis mars 2015 mais aussi  à la source des dissensions secouant la famille royale après une mise à l’écart de nombreux membres de la famille suite à l’accession au trône de son père malade le 23 janvier 2015.

Cette lutte de clans qui s’intensifie de plus en plus pour le pouvoir pourrait bien faire sombrer le pays dans un futur chaos. Afin de bien comprendre les tenants et aboutissants de ce Coup d’État royal, nous vous soumettons deux excellentes analyses de David Hearst sur l’ascension vertigineuse du belliqueux Mohammed ben Salmane au pouvoir et ses conséquences. Il peut être celui par qui viendra la chute des Al Saoud.


Coup d’État royal en Arabie saoudite

Par David Hearst publié le 29 avril 2017

Les machinations visant à installer un prince de 31 ans sur le trône saoudien sont un opéra de Verdi en quatre actes :

Un prince saoudien a besoin de trois sources de pouvoir pour devenir roi. Par ordre d’importance, celles-ci sont les États-Unis, la famille royale et le peuple saoudien, bien que ce dernier forme un troisième acteur éloigné de tout calcul.

Cela a été le cas pour tous les rois saoudiens depuis le 14 février 1945, date à laquelle Franklin D. Roosevelt a rencontré le roi Abdelaziz, fondateur du royaume, sur un destroyer américain dans les eaux du Grand Lac Amer, en Égypte.


Franklin D. Roosevelt et le roi Ibn Saoud d’Arabie saoudite sur le Grand Lac Amer, en Égypte, en février 1945 (Wikicommons)


Lorsque le roi Abdallah est mort le 23 janvier 2015 et que son demi-frère Salmane a accédé au trône, son fils Mohammed ben Salmane n’avait rien à faire valoir. Il était ministre d’État et conseiller de son père, mais il était inconnu à Washington et n’avait que 29 ans. C’était un jeune novice.

Le premier des quatre actes d’un opéra visant à installer Mohammed sur le trône saoudien a alors commencé.

Acte I : Purge royale

Le roi Salmane a purgé les vestiges de la cour d’Abdallah, en commençant par le cardinal Richelieu du feu roi, Khaled al-Tuwaijri, secrétaire général et gardien de la cour royale.

Tuwaijri a été remplacé par le jeune Mohammed, qui est devenu dans le même temps le plus jeune ministre de la Défense au monde. Salmane a installé son frère, le prince Moukrine, au poste de prince héritier et a fait de son neveu, Mohammed ben Nayef, son vice-prince héritier.


Mohammed ben Salmane, vice-prince héritier et ministre de la Défense (AFP)


La chute de Tuwaijri a été une mauvaise nouvelle pour l’homme fort émirati, Mohammed ben Zayed. Tous deux avaient financé et organisé le coup militaire qui a amené Abdel Fattah al-Sissi au pouvoir en Égypte et les trois hommes étaient unis par leur conviction commune que les Frères musulmans, et non l’Iran, représentaient la menace existentielle.

Le pacte entre les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite a été encore plus endommagé par ce qui s’est produit quelques mois plus tard, en avril 2015, événement qui pourrait être considéré comme l’acte II.

Acte II : L’ascension du fils

Le roi Salmane a évincé son frère, le prince Moukrine, de son poste de prince héritier, le remplaçant par son neveu Ben Nayef, et a fait de son fils favori, Mohammed, le vice-prince héritier. Mohammed a été photographié en train d’embrasser la main de son cousin Ben Nayef. Mais ce n’était qu’une question de temps avant qu’il n’apprenne à la lui mordre.

Le contexte a déjà changé pour le prince héritier, puisque le roi a aboli la cour royale du prince héritier. Jusque-là, le roi et le prince héritier avaient des suites royales distinctes. L’abolition de sa propre cour a laissé à Ben Nayef le ministère de l’Intérieur comme seule base de pouvoir.

Ben Nayef nourrissait une rancune personnelle contre Ben Zayed, qui avait comparé son père à un singe. En outre, Ben Nayef était populaire auprès du Pentagone et de Washington. Il était l’homme de Washington. Très vite, la situation a commencé à s’améliorer pour les puissances régionales qui contestaient les Émiratis, à savoir la Turquie et le Qatar, soutiens des Frères musulmans.

Ben Zayed a pansé ses plaies et attendu son heure. Il a supposé qu’il avait la possibilité de regagner les faveurs de la cour royale par une autre porte, celle qui a été ouverte par Mohammed. Ben Zayed a calculé que Mohammed et lui avaient un ennemi en commun. Avec Ben Nayef en pole position en tant que prince héritier, un obstacle barrait la route de son cousin Mohammed.

Les premières démarches de Mohammed en tant que ministre de la Défense n’ont pas vraiment été du goût de Washington. Il a lancé une intervention majeure contre les Houthis au Yémen pendant que le prince Mitaeb, le ministre de la Garde nationale, était à l’étranger. Le jeune ministre de la Défense s’est taillé une réputation de personnage à l’attitude cavalière. Disparu en vacances aux Maldives, il fallut plusieurs jours au secrétaire à la Défense de Barack Obama, Ash Carter, pour essayer d’entrer en contact avec lui.


Mohammed ben Nayef, vice-prince héritier d’Arabie saoudite, en avril 2016 (AFP)


En décembre de cette même année, le service de renseignement allemand, le BND, a publié une note d’une page et demie inhabituellement franche dépeignant Mohammed comme un joueur téméraire disposant de trop de pouvoir.

Ben Zayed a rapidement réagi. Il s’est arrangé pour qu’un puissant magnat des médias saoudiens serve d’interlocuteur, versant des millions de dollars sur ses comptes bancaires. De par sa propre expérience, Ben Zayed a conseillé à Mohammed d’agir rapidement.

Comme Middle East Eye l’a rapporté à l’époque, Ben Zayed a déclaré à Mohammed qu’il devait mettre fin au règne du wahhabisme dans le royaume et se rapprocher d’Israël.

Ben Zayed a promis d’ouvrir personnellement le canal de communication avec Washington, mais Mohammed devait alors se faire connaître en tant qu’acteur à part entière.

Il a lancé le plus grand programme de privatisation que son pays ait jamais connu. Une campagne de relations publiques a été organisée pour vendre le jeune prince au public occidental dans un langage que l’Occident pouvait comprendre. Mohammed a été dûment représenté comme un jeune-turc, un réformateur impatient.

Des critiques élogieuses ont suivi son premier entretien accordé à The Economist. Le journaliste crédule du New York Times Thomas Friedman a mordu à l’hameçon.

« J’ai passé une soirée avec Mohammed ben Salmane à son bureau, et il m’a épuisé. Dans des sursauts d’énergie saccadés, il a exposé en détail ses plans. Ses principaux projets se concentrent sur un tableau de bord gouvernemental en ligne qui affichera de manière transparente les objectifs de chaque ministère, avec des KPI – indicateurs clés de performance – dont chaque ministre aura la responsabilité. Son idée est de faire en sorte que le pays entier s’engage dans la performance gouvernementale. Les ministres nous disent que depuis que Mohammed est arrivé, de grandes décisions qui nécessitaient deux ans auparavant sont maintenant prises en deux semaines », a écrit Friedman dans son hagiographie.

Mohammed s’est affiché comme un modernisateur. Mais il était également un preneur de risques. Le plus gros risque qu’il a pris lorsqu’il a lancé Vision 2030 n’a pas été sa promesse de privatiser 5 % de la compagnie pétrolière d’État, Aramco, ni même de rejeter la police religieuse.

C’était celle de supprimer les allocations nationales, qui représentent 20 % à 30 % des salaires des travailleurs du secteur public. Comme ce groupe représente les deux tiers de la main-d’œuvre, le murmure du mécontentement a été généralisé. Et celui-ci n’a pas été exprimé particulièrement à voix basse.

Pendant ce temps, Ben Zayed s’échinait à établir une ligne directe avec Washington. De nombreux liens commerciaux avaient déjà été créés entre les Émirats arabes unis et Trump. Un de ces liens s’est présenté sous la forme d’un partenariat entre Trump et le milliardaire de l’immobilier Hussain Sajwani pour un golf situé près de Dubaï, Akoya.

« Nous avons conclu un accord avec Trump en tant qu’organisation ; ils savent comment gérer des golfs, a déclaré Sajwani à Forbes. Nous restons à l’écart de la politique. » Sajwani pensait que la routine habituelle se poursuivrait lorsque son partenaire américain est devenu président. En janvier dernier, Trump a révélé qu’il avait refusé une transaction de 2 milliards de dollars présentée par son ami de Dubaï : « Je n’étais pas obligé de la refuser, car comme vous le savez, je suis dans une situation non conflictuelle parce que je suis président, a déclaré Trump. C’est une bonne chose, mais je ne veux pas profiter de quoi que ce soit. »

À LIRE : Les amis terroristes de Trump

Un mois avant l’investiture de Trump, Ben Zayed s’est envolé en secret pour New York. Il a rompu le protocole en n’informant pas le président américain sortant Barack Obama, dont le personnel n’a appris sa venue que lorsque le nom de Ben Zayed a été découvert sur un manifeste de vol. Selon le Washington Post, Ben Zayed a rencontré le cercle restreint des conseillers de Trump, à savoir Michael Flynn, Jared Kushner et Stephen Bannon.

L’objectif principal de Ben Zayed était d’offrir ses services à la famille Trump. Le frère de Ben Zayed, conseiller à la sécurité nationale des Émirats arabes unis, a organisé une rencontre aux Seychelles entre le fondateur de Blackwater Erik Prince et un Russe proche de Vladimir Poutine. L’idée était d’établir une ligne de communication parallèle entre Moscou et le président élu Donald Trump, selon le Washington Post.

Mais cette rencontre a également fait de Ben Zayed un homme capable de régler les problèmes pour Trump dans le Golfe. Lorsque Trump a finalement rencontré Mohammed en mars à la Maison Blanche, l’événement a été décrit comme un « tournant ». Trump a profité de l’occasion pour souligner qu’il était en train de rétablir les liens avec le royaume qu’Obama avait gâchés en poursuivant la paix avec l’Iran. Mais le fait de rencontrer Mohammed était plus révélateur que les discussions en elles-mêmes : Trump parlait au futur roi.

Lorsque James Mattis, le secrétaire américain à la Défense, a effectué en retour une visite à Riyad le week-end dernier, il a vu le roi Salmane et Mohammed. Ben Nayef, l’ancien homme de confiance de Washington dans le royaume, avait disparu de la scène.

Acte III : Les décrets de séparation

C’est maintenant que commence l’acte III. Le samedi 22 avril 2017, le roi Salmane a émis 40 décrets. Le plus important visait à restaurer la popularité de Mohammed en rétablissant les allocations financières pour les fonctionnaires et le personnel militaire que Vision 2030 avait réduites. Étrangement, Mohammed s’est vu accorder le crédit de cette mesure, bien que la décision de réduire les allocations ait été la sienne en premier lieu. L’objectif était de diminuer encore plus le rôle de son cousin Ben Nayef dans tout cela.

Dans d’autres décrets, le frère cadet de Mohammed, Khaled, a été nommé ambassadeur aux États-Unis. La seule expérience de Khaled en matière de diplomatie internationale est sa présence aux commandes d’un F16 en tant que pilote de chasse. Curieusement, dans ce même lot de décrets, un ministre a été congédié pour avoir employé son fils. Mais cette règle ne s’applique pas à la maison des Saoud.


Traduction : « Le prince Khaled ben Salmane, pilote de la Force aérienne royale saoudienne, en compagnie de son frère, le ministre de la Défense, avant son déploiement dans la région du Sud »


Un autre frère de Mohammed, le prince Abdelaziz ben Salmane, a été nommé ministre d’État aux Affaires énergétiques. Un autre membre de la famille proche de Mohammed, son neveu le prince Ahmed ben Fahd ben Salmane, a été nommé gouverneur adjoint de la province orientale riche en pétrole d’ach-Charqiya. Le gouverneur de cette province est Saoud ben Nayef, qui est le frère de Mohammed ben Nayef : L’arrivée du prince en tant que gouverneur adjoint représentait une autre façon de resserrer l’étau autour du prince héritier.

Des dizaines d’autres membres de la famille royale ont obtenu des postes importants, ce qui a accru l’emprise de Mohammed sur celle-ci.

Ainsi, les comptes ont été réglés avec Washington, la famille a été achetée et le peuple est satisfait. Cependant, Ben Nayef se trouve encore sur la route de Mohammed.

Vinrent ensuite des décrets sur l’armée et la sécurité intérieure. Le chef de l’armée, un professionnel de carrière, le lieutenant-général Eid al-Shalwi, a été évincé pour être remplacé par son adjoint, le prince Fahd ben Turki, qui, coïncidence, venait juste de se rendre à Abou Dhabi pour informer Ben Zayed au sujet de la guerre au Yémen.

Le décret clé qui a donné le coup de grâce à Ben Nayef n’avait rien à voir avec le Yémen. Celui-ci visait à créer un Centre pour la sécurité nationale sous la direction de la cour royale. Cet organisme est un rival direct du ministère de l’Intérieur dirigé par Ben Nayef. Le fait que le nouvel organe relève directement de la cour royale est significatif, car Mohammed en a également le contrôle.

Quand il a renoncé à son poste de secrétaire général à la cour pour devenir vice-prince héritier, Mohammed s’est assuré d’y laisser un allié aux commandes. Cet homme était Saoud al-Qahtani, qui s’est forgé une réputation de Tuwaijri 2.0.

L’écrivain saoudien Turki Al-Ruqi, fondateur du journal Al-Wi’ama accusé al-Qahtani d’agir comme un troll sur internet en lançant des campagnes sur les réseaux sociaux contre des cibles sélectionnées afin de terrifier les dissidents.

Al-Ruqi a soutenu qu’al-Qahtani avait accès à une armée de hackers chargés de cibler des sites et d’entacher la réputation de nombreuses personnes.

« Cet homme a beaucoup transgressé, a affirmé Al-Ruqi. Beaucoup de jeunes hommes du pays en ont été victimes. Il a provoqué des tensions dans les relations entre les décideurs et les citoyens du pays. Il a mis à mal l’immunité dont sont censés jouir les ministres et les hommes d’État. »

Il est certainement vrai qu’un certain nombre de voix saoudiennes de premier plan ont été réduites au silence, comme celle de Jamal Khashoggi, l’un des principaux analystes du pays au sein de l’establishment.

Acte IV : La chute de la maison

Quid de l’acte IV ? Nous devons encore connaître le sort qui attend le prince héritier Ben Nayef. L’administration Trump l’ignore. Il est tenu à l’écart de rencontres importantes et son cousin dispose désormais de tout le pouvoir.

Jeu, set et match ?

Cela y ressemble. L’ancien axe contre-révolutionnaire a été restauré avec l’ajout d’un nouveau visage, celui de Mohammed. Il est accompagné de deux anciens visages, Ben Zayed et le président égyptien Sissi, qui sont également apparus à Riyad le week-end du 22-23 avril  pour faire la paix après une brève dispute. L’administration naissante de Trump se range fermement derrière chacun d’entre eux, avec la bénédiction d’Israël.

Tout est revenu à la situation qui existait sous le roi Abdallah. Lorsque le roi Salmane a discuté avec Trump, il a pris soin de souligner que Ben Laden avait été membre des Frères musulmans.


Le chanteur saoudien Mohammed Abdou – surnommé le « Paul McCartney » saoudien – se produit à Riyad en mars 2017 alors que Mohammed ben Salmane, le roi Salmane et Mohammed ben Nayef sont projetés en arrière-plan (AFP)


Il y a cependant une petite différence.

Les Arabes, de l’Atlantique au Golfe, ont changé. Ils ont versé du sang, perdu leur maison, leur famille, leur emploi et leur liberté. Des milliers sont en prison. Des milliers d’autres se sont noyés en Méditerranée. Des millions ont été déplacés. Ils ne sont plus impressionnés par leurs dirigeants absolus, avec leurs privilèges absolus et leur richesse absolue. Et ils sont prêts à se battre pour les droits fondamentaux de l’homme.

La maison des Saoud, avec toutes ses intrigues à sa cour, où Abdallah s’est fondu en Salmane puis en Mohammed, n’a pas changé. L’accès au pouvoir dépend de l’arbre généalogique. Le fait d’être un frère ou un demi-frère a son importance.

Les portefeuilles ministériels sont toujours transmis de père en fils comme des biens personnels. Les professionnels sont toujours remplacés par des pistonnés. La famille place un pouvoir énorme entre les mains d’un seul homme. Elle commet des erreurs gigantesques au Yémen et en Syrie. Et malgré sa richesse inimaginable, la maison des Saoud demeure un château de cartes.


Acte Final : Mohammed ben Salmane, Prince saoudien du chaos

Par David Hearst, publié le 22 juin 2017

L’acte final de la révolution de palais  dont je parle depuis que le roi Salmane a pris le pouvoir vient de s’achever. Tout le monde s’attendait à un coup d’État contre le Qatar. En fait, le coup d’État s’est déroulé au sein du royaume lui-même.

Cela s’est passé au milieu de la nuit après le fajr, la prière musulmane qui annonce l’aube d’un nouveau jour, et des millions de Saoudiens se sont réveillés dans une nouvelle réalité : Un prince de 31 ans sera le prochain roi.

Le départ de son père, le roi Salmane – dont le discours prononcé en direct à la télévision pendant la visite de Trump à Riyad était incompréhensible pour beaucoup qui l’ont entendu en arabe – n’est plus qu’une formalité. Mohammed Ben Salmane est désormais roi, sans en porter le titre.

Pas à pas, le dernier obstacle à l’ascension vertigineuse de Mohammed ben Salmane au pouvoir, à savoir son cousin, Mohammed ben Nayef, a été dépouillé de son pouvoir. Il ne pouvait rien faire pour l’arrêter, mais il s’est battu jusqu’au bout.

Tout d’abord, sa cour royale s’en est allée et un conseil de sécurité nationale a été créé par-dessus son autorité. Ensuite, son ministère a été dépouillé de son rôle de procureur. Puis a été lancée l’opération visant à isoler le Qatar, l’un de ses alliés les plus proches.

C’est un système tribal. Donc, si le cheikh de votre tribu s’engage dans une voie, vous ne pouvez que le suivre. L’assentiment ne doit toutefois pas être confondu avec le consensus. C’était prévu, mais ne vous méprenez pas : C’est le plus grand choc qu’a connu la maison royale saoudienne depuis que le roi Saoud a été contraint d’abdiquer par le prince Fayçal en 1964.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Tous les leviers du pouvoir sont maintenant entre les mains d’un homme jeune, inexpérimenté et qui aime prendre des risques. En tant que ministre de la Défense, il s’est en effet, en peu de temps, fait une réputation d’imprudent.

Il a lancé une campagne aérienne contre les Houthis au Yémen et a ensuite disparu en vacances aux Maldives. Le secrétaire américain à la Défense n’a pas pu le joindre avant plusieurs jours. Dix mille morts plus tard, les Houthis sont encore fermement ancrés dans la capitale Sanaa, le sud libéré s’est émancipé du contrôle d’Abd Rabbo Mansour Hadi et une épidémie de choléra a éclaté.

Chaque dossier que ben Salmane a traité s’est retrouvé dans la déchiqueteuse de bureau.

Il a d’abord introduit l’austérité en imposant de fortes réductions de salaire aux employés du gouvernement, avertissant que le pays serait en faillite en cinq ans. Ensuite, il est revenu sur ces réductions, affirmant que la stabilité financière avait été atteinte. Puis, il s’est engagé à dépenser jusqu’à 500 milliards de dollars en matériel militaire américain.

Aujourd’hui, tous les Saoudiens, dans le royaume marqué par l’austérité, auront une semaine supplémentaire de vacances pour l’Aïd, soit deux semaines environ au total.

Les menus détails de chacune de ses décisions impulsives, comme la façon dont chacune d’entre elles sera effectivement concrétisée, manquent. Le plan visant à mettre à la vente jusqu’à 5 % de la compagnie pétrolière publique Aramco sur les marchés de New York et de Londres a déjà suscité des avertissements relatifs aux risques juridiques d’une cotation à New York ou d’un recours collectif concernant les exigences de déclaration des réserves d’État, outre les mises en garde émanant des familles des victimes des attentats du 11 septembre 2001. Il existe également une opposition à Londres.

C’est la même histoire en Syrie. N’oublions pas qui a fourni aux groupes combattants en Syrie certains de leurs hommes les plus violents. C’était sous le mandat du prince Bandar ben Sultan en tant que secrétaire à la sécurité nationale du royaume saoudien que 1 239 détenus dans le couloir de la mort – y compris des violeurs et des meurtriers – ont été libérés à condition qu’ils partent faire le « djihad en Syrie ». C’est indiqué noir sur blanc dans un mémo daté du 17 avril 2012.

Sous le règne de Salmane, le royaume est passé de l’organisation de l’opposition syrienne dans les moindres détails (jusqu’à dicter au chef du comité de négociation à Genève à quel moment la délégation devait partir pour l’aéroport pour assurer la rupture des négociations) à la perte totale d’intérêt pour les rebelles. En tant qu’allié des Saoudiens, vous pouvez être abandonné à votre sort à tout moment.

Que ce soit au Yémen, en Syrie ou au Qatar, le prince héritier a déjà obtenu un autre titre : Le prince du chaos.

Le mentor de ben Salmane


Résultat de recherche d'images pour "Mohammed bin Zayed  mohammed bin salmane saoud"Mohammed bin Zayed,  prince héritier d’Abou Dhabi et commandant suprême adjoint des forces armées des EAU


Il a, toutefois, suivi les instructions. Comme Middle East Eye l’a signalé à l’époque, le mentor du jeune prince, Mohammed ben Zayed, le prince héritier d’Abou Dhabi, lui a donné deux conseils pour accélérer son ascension vers le trône.

Le premier était d’ouvrir un canal de communication avec Israël. Ce qu’il a fait, et maintenant, sous son commandement, le royaume est plus proche qu’il ne l’a jamais été de nouer des liens commerciaux avec Tel Aviv. Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, et Nikki Haley, l’ambassadrice des États-Unis aux Nations unies, suivent le même scénario concernant la tentative de placer sur liste noire le Hamas.

La deuxième instruction était de réduire le pouvoir des autorités religieuses dans le royaume.

Bien que ben Salmane ait réduit l’influence de l’establishment religieux sur la vie quotidienne des Saoudiens, il l’utilise pour renforcer son autorité. Une série de tweets rédigés par le Comité saoudien des grands oulémas démontre comment la religion a été pliée au service de la politique.

Voilà ce que cette organisation d’érudits a déclaré au sujet des Frères musulmans :

« Les Frères musulmans ne sont pas de ceux qui sont sur le bon chemin. Al-Luhaidan, qu’Allah le protège »

« [Les membres] de la Confrérie sont des partisans qui cherchent seulement à s’emparer du pouvoir, ils ne se soucient pas d’appeler à corriger la foi. Al-Fawzan, qu’Allah le protège »

Plus important, ce tweet :

« Il n’y a rien dans le Livre et la Sunna qui autorise la multitude de partis et de groupes [politiques]. Au contraire, ils censurent une telle chose. »

Le message est terriblement limpide. Les partis politiques ne sont pas autorisés. Nous ne vous donnons pas la démocratie, mais la théocratie et l’autocratie.

Même le timing du dernier acte de cette révolution de palais importe. Le prince ben Salmane a reçu l’allégeance de sa famille et du public à La Mecque lors de la 27e nuit du Ramadan, Laylat al-Qadr, la nuit du Destin, lorsque les prières sont magnifiées en importance mille fois. C’est la nuit la plus importante du calendrier islamique.

Ce n’est pas un futur roi qui a l’intention de neutraliser le rôle de la religion dans les affaires de l’État. Il l’utilise pour établir son propre règne autocratique.

Ensuite, le Yémen

C’est l’effet Trump en action. Les ambitions de ben Salmane concernant la prise du trône saoudien et les plans de ben Zayed pour imposer la dictature sur l’ensemble du Golfe ont précédé l’arrivée du président le plus dangereux de l’histoire américaine moderne. Mais la visite de Trump à Riyad a donné le coup d’envoi.

En quelques jours, les chars de l’axe ben Salmane-ben Zayed se sont mis en branle, d’abord contre le Qatar, puis contre ben Nayef.

Le Yémen est leur prochaine cible. Comme nous l’avons signalé, il y a eu une dispute majeure entre le président yéménite en exil, Hadi, qui est à Riyad, et les forces locales à Aden contrôlées par les Émiratis. Les deux principaux partenaires de la campagne contre les Houthis soutiennent des parties qui s’affrontent dans le sud du Yémen.

Ceci, si je comprends bien, sera prochainement résolu. Ben Salmane a rencontré Tahnoon ben Zayed, le frère de Mohammed ben Zayed et son chef de la sécurité, pour lui dire d’apaiser la situation dans le sud du Yémen.

Ben Salmane a déclaré à Tahnoon ben Zayed qu’une fois qu’il serait prince héritier, il abandonnerait Abd Rabbo Mansour Hadi et le remplacerait par Khaled Bahah, proche des Émiratis.

Bahah a récemment visité Riyad pour reprendre contact avec la nouvelle administration saoudienne. Une offensive à grande échelle contre Islah, la faction liée aux Frères musulmans au Yémen, sera lancée.

Voilà alors la nouvelle aube qui n’attend pas seulement les Saoudiens, mais des millions de personne dans la région. Si ces plans se poursuivent, cela soumettra la région à des dizaines d’années de turbulences, de guerres civiles, de conflits par procuration et d’effusions de sang.

Comme larrons en foire ?

Cependant, les larrons ont l’habitude de se brouiller. Ben Zayed, l’architecte de cette campagne contre l’islam politique et toutes les forces qui défendent la démocratie dans la région, convenait aux desseins de ben Salmane jusqu’à maintenant. Le prince héritier d’Abou Dabi l’a mis en pole position pour devenir roi.

Cependant, une fois que ben Salmane sera au pouvoir, le jeune roi pourrait ne plus se satisfaire d’être conseillé par le prince héritier d’un État beaucoup plus petit. Leurs intérêts peuvent facilement diverger. Nous l’avons déjà constaté en Égypte, où les Saoudiens ont installé un dictateur militaire, avant de découvrir que leurs hommes de paille ne les soutenaient pas dans leur campagne contre l’Iran.

Le deuxième facteur est que l’axe ben Salmane-ben Nayef créera par inadvertance de nouvelles alliances pour contrer leur domination. La fermeture des frontières saoudiennes avec le Qatar a déjà accéléré l’arrivée de troupes turques à Doha. Cela peut également obliger la Turquie, le Koweït et Oman à se réconcilier avec l’Iran. Le fossé créé par la guerre syrienne entre le Hezbollah et le Hamas peut également être rapidement comblé.

Lorsque père et fils sont arrivés au pouvoir après la mort du roi Abdallah, il existait l’espoir qu’ils puissent unir les sunnites et fournir un leadership qui faisait cruellement défaut. Au lieu de cela, ils l’ont peut-être irrémédiablement fragmenté et divisé.

– David Hearst est rédacteur en chef de Middle East Eye. Il a été éditorialiste en chef de la rubrique Étranger du journal The Guardian, où il a précédemment occupé les postes de rédacteur associé pour la rubrique Étranger, rédacteur pour la rubrique Europe, chef du bureau de Moscou et correspondant européen et irlandais. Avant de rejoindre The Guardian, David Hearst était correspondant pour la rubrique Éducation au journal The Scotsman.

Les opinions exprimées dans cet article n’engagent que leur auteur et ne reflètent pas nécessairement la politique éditoriale de Middle East Eye.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation : source 

eschatologiablog

Publicités

39 réflexions au sujet de « Game of Thrones chez les Al Saoud saison 2 : Le Coup d’État royal a eu lieu! »

  1. Salam à tous

    La situation est grave, très grave…Ce prince fou aux pleins pouvoirs sera celui qui mettra tout le Moyen-Orient à feu et à sang, il aime trop la guerre..

    D’un point de vue eschatologique, on sait qu’une guerre apocalyptique se prépare entre l’AS et l’Iran sous l’aval des USA de Trump, le Qatar ancien allié des saoud et qui s’est rapproché de l’Iran pourrait bien etre le casus-belli de cette guerre à venir, vas t’on l’accuser d’etre derrière le récent « attentat » soit disant déjoué à la Mecque ? Fort possible …

    La situation au Yémen va empirer, la Palestine hop jetée aux oubliettes , on sait tous à qui profite le crime et qui est derrière, aux commandes !

    L’Histoire est un éternel recommencement , l’élément déclencheur de la WW3 sera bien l’assassinat d’une personnalité importante comme ce fut le cas pour la première guerre mondiale avec l’assassinat à Sarajevo de l’Archiduc François Ferdinand le 28 juin 1914, les puissances invisibles utilisèrent cet attentat pour réaliser la guerre mondiale qu’Albert Pike le luciférien et grand-maître de la Franc-Maçonnerie Mondiale avait annoncée plus de 40 ans plus tôt , ces mêmes puissances continuent aujourd’hui leur plan diabolique avec pour objectif l’instauration du Nouvel Ordre Mondial avec l’antéchrist Dajjal à sa tête !

    J’ajoute ce lien pour ceux qui veulent en savoir plus sur Albert Pike et le plan luciférien de gouvernement mondial…

    https://eschatologiablog.wordpress.com/2016/05/20/la-lettre-dalbert-pike-et-son-plan-machiavelique/

    A savoir que Médine est la ville qu’il faut surveiller , quand elle se fera attaquer durant 3 jours , c’est parce qu’ils sauront que le Mahdi s’y trouvera, et il prendra la fuite de justesse pour se réfugier à la Mecque !

    Et Dieu swt sait mieux

    J'aime

  2. @ Sherazad, aleyk salam,

    C’est un psychopathe en puissance , un véritable démon et je pense aussi que le déclenchement du grand carnage sera du à l’assassinat d’un haut dignitaire religieux ( Chiite ?) , excellente analogie avec la 1ère guerre mondiale , bien vu.

    Le plan Pike est clair et nous devons nous attendre au pire , nous connaissons le hadith de Oum Salama (raa) .Un différent éclatera à la mort d’un Calife ce qui annonce clairement l’arrivée du Mahdi… et nous ne pouvons que constater la réalisation de cette prophétie.

    Aussi j’aimerais aborder un point de détail qui a son importance, la couleur des drapeaux du Mahdi qui ne seront pas noirs comme ceux des barbares criminels de Daesh mais bien JAUNES , beaucoup de musulmans se sont fait avoir et continues d’y croire…Après de longues recherches voilà ce que l’on peut lire ;

    Les drapeaux du Mahdi seront rayés, et blancs et jaunes. Le Grand nom d’Allah est écrit sur eux. Aucune unité sous sa bannière ne sera vaincue. (Ash-Sharani, Mukhtasar Tazkirah al-Qurtubi, p. 438)

    Ce fut aussi la couleur des étendards du très valeureux Saladin ( Salah Din Al Ayoubi) . Ridley Schott à tout faux dans son film…

    Il est établi dans la tradition que Jésus ( Issa as) descendra sur le minaret blanc à l’est de Damas. Il descendra avec deux vêtements de couleur jaune-safran clair.

    Les Maghrébins avant garde du Mahdi sont décris à la fin des temps comme les porteurs des drapeaux jaunes.

    D’après Saad Ibn Abî Waqqâs : Le Prophète (paix et salut sur lui) dit : « les gens du Couchant (Maghreb) ne cesseront d’assumer la défense de la vérité jusqu’à l’Heure dernière »(Rapporté par Muslim)

    Reste maintenant à savoir et Dieu Seul Sait si nous y assisterons car il est aussi rapporté à plusieurs endroits qu’avant l’apparition du Mahdi les 2/3 de l’humanité seront décimés…

    Et en tout état de cause Allah est plus Sachant et Savant.

    La paix sur toi.

    J'aime

  3. Salamu alaykum, paix sur tous

    Ce n’est qu’une supposition.

    L’héritier du clan Saoud, Mohammed ben Salmane ne prétendra pas t-il être le Mahdi attendu paix sur lui, après l’ avènement ‘ d’ Al Malhama Al Kubra’ , alors qu’il n’ est autre que le massih-dajjal le trompeur par excellence ??

    Ce criminel psychopathe a le profil approprié, il est prince, son prénom est Mohammed, la trentaine, il parle plusieurs langues, sa tribu est en réalité israélite sous faux drapeaux arabo-musulmans, puis comme dans un hadith, il est dit que la tête de la mécréance viendra du Najd là où apparaît la corne ! C’est le cas maintenant avec l’horloge maçonnique et son ombre cornée qui se dessine sur la Kaaba !

    Allah sait.

    J'aime

    1. salam 3alikoum…non Destin….cet Ibn Saud comme ses predecesseurs sont atteints du syndrome d’Herode…ils sont à la recherche du Mahdi pour le tuer.

      J'aime

  4. Salamu alaykum, paix sur tous

    jha, « merci pour ta réponse »

    Si ce clan de démons usurpateurs pense pouvoir assassiner Al Mahdi attendu paix sur lui, c’est qu’ils sont encore plus dégénérés que je ne le pensais !

    J'aime

  5. @ Jha et Destin, salam aleykum,

    Jha a raison Destin, il ne peut être le Dajjal sachant que le Mahdi n’est pas encore là et il ne faut pas minimiser les pouvoirs du borgne charlatan , ce bédouin de malheur n’est qu’un va nu pieds enrichit grâce au pétrole et un grand criminel, c’est ce même batard qui est à l’origine du massacre de Mina pendant le pélerinage 2015 qui a fait 3000 morts sans parler du Yémen…

    Il a bloqué la voie à des milliers de pèlerins à Mina, Le long convoi de Mohamad Ben Salmane avec ses 350 policiers et militaires en tant que gardiens du corps a barré la route aux pèlerins et les a poussés à prendre le chemin inverse. Ce qui a provoqué un mouvement de foule et, une bousculade par la suite. »

    Sacrifice humain de masse en plein pélerinage , certainement une condition pour sa future réussite. C’est comme ça que ça marche avec les satanistes.

    Puisse Allah swt leur briser le dos. Allahuma Amin.

    J'aime

    1. Salamu alaykum, paix sur tous

      Tono Tony, « merci pour ta réponse »

      En effet, ce monstre sans foi ni loi a sacrifié des centaines de pèlerins, d’ailleurs c’est pour cette raison que je me suis dit qu’il est peut-être le dajjal.

      Qu’Allah pulvérise cette tribu d’assassins dajjaliste et qu’Il les humilie ici-bas avant l’au-delà amin!

      J'aime

  6. Wa aleik Salam ou Rahma « Destin » et salam à Tony, Jha et à tous …

    « Qu’Allah pulvérise cette tribu d’assassins dajjaliste et qu’Il les humilie ici-bas avant l’au-delà amin! »… Allahouma Amin

    Destin, (Oukhti ou Akhi?) je te souhaite la bienvenue sur le blog, Jha a raison quand il dit « cet Ibn Saud comme ses predecesseurs sont atteints du syndrome d’Herode »…Ils sont à la recherche du Mahdi pour le tuer. »

    C’est bien le Mahdi que les Al Saoud ibn Mordechai ibn Moshe recherchent , la tragédie de Mina en est un signe , ils cherchaient un Homme !!!

    Beaucoup de gens sont dans l‘erreur actuellement en essayant d’identifier le Dajjal , ce qui est chose impossible, j’ai tout lu et vu sur lui, avant c’était Obama, après Trump, après son jeune fils, dernièrement pendant Ramadhan , je suis tombée sur une vidéo d’une certaine Lucia Canovi sur You Tube qui accuse le Sheikh Salahdin Abou Arafa d’Al Aqsa d’être le Dajjal et avec quel argument ? Juste « j’ai fait un rêve » !!!!

    Beaucoup prennent des rêves pièges provenant de satan pour des rêves Rahmani (venant d’Allah swt) pour encore mieux nous égarer, c’est pas pour rien qu’on surnomme chaytan « le malin » Allahi na’alou ,(qu’Allah swt le maudisse) je posterai la vidéo , nous sommes tombés bien bas , le din s’apprend sur You Tube maintenant la nouvelle qibla!!! AstafirghAllah , c’est une catastrophe !!!

    Les anciens sans lire, sans vidéos, sans réseaux sociaux, sans internet , juste avec la tradition et transmission orale en savaient mille fois plus que nous et étaient mille fois plus pieux , qu’avons nous fait aujourd’hui avec toutes ces technologies diaboliques qui ne sont là que pour mieux nous égarer et nous diviser …

    WAllahi j’ai été choquée de voir tant de mensonges et calomnies en plein Mois de Ramadhan dans plein de vidéos, musulmans vs musulmans , nous n’avons que ce que nous méritons, Allah swt nous infligera humiliation sur humiliation pour s’être détourné de Ses Paroles !!!

    Destin , au sujet du Dajjal , je disais qu’il est impossible à l’heure actuelle de l’identifier, des petits dajjals oui mais pas l’Imposteur qui sera la plus grande des tentations…. Pourquoi ?

    Parce qu’encore beaucoup de choses doivent se produire concernant son apparition et il n’est pas encore prêt d’apparaître, tous les signes ne se sont pas encore produits…

    Destin, il n’y aura qu’un tiers de l’Humanité qui sera encore là après son apparition, deux tiers disparaîtront dans la Malhama qui durera 7 années, la plupart des humains qui auront survécu, auront tout oublié de cette calamité qu’est l’Antéchrist-Dajjal, tout aura été dévasté, plus d’électricité, internet, de technologies modernes, fini tout ça, et on verra le retour du cheval et de l’épée…

    Les survivants auront subi une sorte d’effacement de la mémoire , je pense par les armes à impulsion électromagnétiques qui auront été utilisées sur la population mondiale durant la WW3, ils ne sauront plus rien de lui c’est pourquoi il sera facilement accepté comme le sauveur car il le prendront pour Jésus le messie, en vérité le faux-messie, lui qui viendra amener la paix, une fausse paix, après la pire des guerres, beaucoup seront séduits , des chrétiens, musulmans, juifs, athées , même les plus instruits finiront par l’accepter comme « Dieu »…

    Rare seront ceux , par la Grâce Divine, qui auront gardé en mémoire la tentation du Dajjal , qui il est vraiment et auront encore la possibilité de le démasquer , son pire ennemi sera le Mahdi qui sortira de Médine juste avant la Malhama et quelques années avant le faux-messie, il sera ensuite assisté de Jésus Fils de Marie, sur eux la Paix, le seul à même de tuer cet imposteur de Dajjal …

    Les choses vont s’accélérer quand vous verrez :

    La Turquie, l’Égypte, la Jordanie sombrer dans le chaos, les premiers compagnons du Mahdi alors feront leur apparition, chacun d’entre eux aura été prévenu de sa mission par un moyen qu’aucun suppôt de satan parmi les démons et les humains ne saura contrer, le Dajjal ne sera pas encore libéré…

    Viendront ensuite le premier et le second Soufiani (le pire) parce qu’il y en a deux que combattront les compagnons du Bien -Guidé pour le premier en Égypte et le second à Damas , ensuite Médine est attaquée, apparaît le Mahdi qui fuit vers Mekka , puis le déclenchement de la Malhama al Kobra WW3, ( 7 années), elle aura lieu après la trahison des Banu Asfar qui n’est rien d’autre que le futur nouvel ordre mondial Russe !!!

    Elle sera déclenchée suite à la destruction de Médine, deux tiers de l’humanité en moins, ensuite la re-prise de Constantinople parce qu’elle sera tombée avant , c’est après cet événement que l’Antéchrist Dajjal apparaît et vient alors le retour de ‘Issa ibn Myriam pour lui régler son compte…On en a encore pour au moins 10 ans…

    On récapitule … D’abord l’apparition du Mahdi → ensuite la Malhama→ ensuite re-prise de Constantinople → ensuite la sortie du Dajjal → ensuite la descente de Issa (as) → Mort du Dajjal → le déferlement de Gog et Magog → ensuite les derniers signes Majeurs de la Fin du Monde la Fumée qui viendra du Yémen, le lever du soleil à l’Ouest…

    La destruction du Monde tombera sur les plus vils des créatures, tout les Muslims auront été enlevés (leurs âmes) avant par un vent doux venant du Yémen ( tiens tiens, encore le Yémen, ceux qui suivent La Huppe notre collaborateur feront le lien)…

    Le Coran aura été effacé et des cœurs et des mémoires, les pages seront vidées des Paroles Divines qui retourneront à la Table Gardée, ,Al-Lawh al-Mahfoudh , le Livre originel où tout a été écrit , la Création du Début à sa Fin par la Plume , Al Qalam, la première chose qu’Allah swt a créé…
    Plus aucun espoir de repentir , il sera trop tard le jour où le Soleil se lèvera à l’Ouest … Tout disparaitra et ne restera que la « Face » D’Allah à Lui la Gloire et la Souveraineté…Ensuite la Résurrection et le Jour du Jugement ….Et Allah swt est certainement le plus Savant …

    Paix sur vous tous … Qu’Allah swt nous Guide Tous , Amin

    J'aime

  7. @ Sherazad, salam,

    100% Ok avec ta chronologie et tes mises en garde ! J’ai regardé la vidéo que tu nous proposes et c’est juste affligeant…voilà aussi et pourquoi je suis d’accord avec toi lorsque tu dis que les musulmans ont et auront le châtiment qu’ils méritent ici bas ,humiliation sur humiliation…

    Voici donc le Dajjal selon cette illuminée , écoutez bien les paroles de ce Sheikh ;

    Il invite à suivre Muhammad (saws), Issa (as) et tous les prophètes (as) en demandant au gens de la fin des temps de passer le salam à Jésus (as) de la part de Muhammad (saws) :

    L »imam Salahddine Abou Arafa est un exemple de sagesse, le seul qui ose dire ;

     » sunnites et chiites, tous musulmans »…Il est aussi le premier à avoir mis en garde contre les faux rebelles criminels daeshistes en Syrie.

    Un fédérateur qui prépare l’arrivée du Mahdi ,voilà pourquoi les frères musulmans l’ont évincé d’Al Qods,parce qu’il est contre le combat, la mort, la destruction, la fitna…Pas d’armes, pas d’agressions, pas de combat , sinon c’est l’enfer DIRECT !!! Ca à l’avantage d’être clair , mais apparemment pas pour tous,

    Lucia Canovi invite les musulmans à suivre Maamar Metmati le youtubeur , si ils veulent aller au Paradis…tout en calomniant Abou Arafa en plein mois du Ramadan…C’est le monde arhimanien et dajjalique dans toute sa laideur et les muslims n’échappent pas à la règle.

    Je finirais en te citant car il y’a beaucoup de sagesse dans tes propos ;

    « Les anciens sans lire, sans vidéos, sans réseaux sociaux, sans internet , juste avec la tradition et transmission orale en savaient mille fois plus que nous et étaient mille fois plus pieux , qu’avons nous fait aujourd’hui avec toutes ces technologies diaboliques qui ne sont là que pour mieux nous égarer et nous diviser … »

    Allah Yahdina.

    J'aime

  8. Je reviens sur les drapeaux jaunes et sur le premier point de la chronologie de Sherazad car beaucoup croient que le Mahdi va apparaitre comme par miracle à la Mecque , non sa croisade débutera au Maghreb ;

    Selon Al-qurtubî : le Mahdî passera vingt années au Maghreb, douze à Kûfa, douze à Médine et six à la Mecque. De plus, il pourrait n’être informé de sa mission qu’à l’âge de 51 ans. Voici un passage de la célèbre Tadhkira d’Al qurtubî (p 348, ed. Dâr Al-jîl, Beyrouth, 1986) :

    « Nous avons vu précédemment dans un hadîth rapporté par Umm Salama et abû Hurayra que le Mahdî recevra des serments d’allégeance entre l’angle [de la pierre noire] et la station [d’Abraham], cela pourrait faire croire qu’il ne lui sera pas fait allégeance avant ce moment ; cela est pourtant faux.

    En effet, d’après un hadîth rapporté par Ibn Mas‘ûd et d’autres compagnons, le Mahdî apparaîtra à la fin des temps au Maghreb « extrême » et portera la victoire devant lui sur une distance de quarante milles. Sur ses étendards blancs et jaunes seront inscrits des signes dont le Nom suprême de Dieu. Aucun de ses étendards ne sera mis en déroute : venant du littoral, leur point de départ vers l’Orient se fera à partir d’une montagne appelée « Masna » au Maghreb (selon Al-idrîsî (1099-1166), il s’agit d’une petite ville proche de Fès : voir Nuzhat al-mushtâq fî ikhtirâq al-âfâq). Les étendards du Mahdî seront confiés à un groupe avec lequel Dieu s’est engagé par un pacte à leur accorder la victoire : ce sont là les partisans de Dieu. Ô partisans de Dieu ne sont ils pas les heureux gagnants » (Tadhkira d’Al qurtubî (p 348, ed. Dâr Al-jîl, Beyrouth, 1986).

    Ibn Khaldûn rapporte que beaucoup de gens, jusqu’à son époque, attendaient la venue du Mahdî dans la forteresse (ribât) de Mâssa au Maroc et s’y rendaient dans l’espoir de le rencontrer et de lui prêter allégeance.

    http://eschatologie-islamique.com/petite-lecture-dans-un-livre-le-mahdi-et-ses-conseillers/

    Et en effet nous retrouvons les descendants de Ali (raa) au Maroc et en Algérie , les chorfas ( chérifs) Idrisside et Hachémites, la lignée du Mahdi.

    Le Mahdî attendu selon les sources les plus sûrs descendra de Hasan Ibn ‘Ali (que Dieu l’agrée) :
    Abû dâwud cite le hadîth suivant :

    Abî Ishâq As-sabî‘î rapporte :

    ‘Ali (Que Dieu l’agrée) dit en regardant son fils Hasan :

    « Mon fils que voilà est un seigneur (sayyid), comme l’a dit le Prophète (paix et salut sur lui). De ses reins sortira un homme qui portera le nom de votre Prophète : il lui ressemblera physiquement (sans pouvoir l’égaler en perfection) morale. Il emplira la terre de justice »

    L’Imâm Muslim rapporte dans son Sahîh: le bien aimé Prophète (paix et salut sur lui) a dit:

    « les gens du Maghreb resteront triomphant pour la vérité jusqu’au jour du jugement »

    Pour Al-qutubî, le pacte d’allégeance que recevra le Mahdî au Maghreb explique pourquoi il sera réticent lors du pacte qui se déroulera dans l’enceinte de la Kaaba. C’est ce qui apparaît dans le Hadîth cité par l’Imâm Ahmad :

    « D’après Umm Salama (que Dieu l’agrèe) : le prophète (paix et salut sur lui ) dit :

    « Un différent éclatera à la mort d’un Calife et un homme s’enfuira alors de Médine pour rejoindre la Mecque. Des gens viendront le trouver, et l’entraîneront contre son gré [à la Kaaba] pour y passer avec lui un pacte d’allégeance entre l’angle [de la pierre noire] et la station [d’Abraham]. Une troupe sera alors envoyée contre lui de Syrie, mais le désert l’engloutira entre Médine et la Mecque. Quand les gens verront cela, les Abdâl (les substituts : quelques élus (awliyâ) de la Syrie sont dans cette station : cité dans un autre hadîth) de Syrie viendront se rallier à lui et que des groupes venus d’Iraq passeront un pacte d’allégeance avec lui. Puis apparaîtra un Qurayshite dont les oncles maternels seront apparentés à la tribu de Kalb, et qui enverra contre cet homme une troupe qui sera mise en défaite par ses partisans ; voilà ce qui adviendra de la troupe de Kalb…. Les gens pratiqueront à nouveau la Sunna de leur Prophète. L’homme (Al-mahdî) répandra l’Islam sur terre ; il demeurera sept années parmi les musulmans, puis il mourra et ils feront la prière mortuaire sur lui.

    Donc oui Sherazad, on a au moins 10 ans devant nous…et j’en suis désolé pour les amateurs de prédictions foireuses et pour les survivalo-findumondistes maniaco -dépressifs.

    Et Allah swt est infiniment plus savant et sachant.

    J'aime

  9. Salamu alaykum, paix sur tous

    Tout d’abord, je fais partie des lecteurs anonymes de ce blog que j’apprécie beaucoup …
    « Merci à vous tous de vos réponses a mes questions » qui me font découvrir d’autres points de vue !
    Ma sœur Fi-Allah Shéhérazade, je suis une Oukhti, qu’Allah Soubhanahou wa Ta3alla te récompense pour ton effort, dans la recherche d’Al’hak, j’ai particulièrement apprécié ta quête sur « Dhul-Qarnayn» mach’Allah .

    Je suis triste aussi quand je vois l’état de la oumma et je pense qu’Allah nous a humiliés pour avoir négligé sa parole en préférons cette dounia-fannya, comme toi, je suis abasourdie que des musulmans suivent des gens lambada sans aucune science et qui prétendent détenir la vérité, le pire qui m’a fait froid au dos est un certain Jean Ratepasune … Maskun où hmake Allah seul le sait, mais son délire va tellement loin qu’il a incité des personnes naïves ou fragiles psychologiquement à ne plus faire la prière vers la Qibla!

    La Hawla wa la Quwwata Illa Billah !

    J'aime

    1. Salam alaykom a tous,

      C’est une première pour moi de m’exprimé dans un site ou blog donc je m’excuse a l’avance de mon orthographe et de mon expression.

      Je parcours internet depuis des années a la recherche d’information concernant sidna le Mahdi et la fin de notre monde et c’est la première que je découvre autant d’information qui éclaire notre époque.

      Pour cela je demande a ALLAH swt de vous récompenser a votre juste valeur.

      Je vais paraître comme un simple consommateur mais je souhaiterais vous demander s’il vous ai possible de réunir toutes les informations ainsi que la chronologie concernant sidna le Mahdi et d’en faire un article ou de simplement me répondre.

      Je m’excuse par avance mais sur toutes les recherches que j’ai effectué vous me paraissait les plus véridiques et savant en la matière.

      Qu’ALLAH nous guident tous

      Aimé par 1 personne

    2. Wa aleyk Salam ou Rahma oukhti 😉

      Comme tu es une soeur , la mienne fi Allah alors il aurait été plus judicieux de prendre comme pseudo « Destinée » lol 🙂
      Allahi Barek Fik oukhti, tes compliments me vont droit au coeur, les articles sur Dhul Qarnayn et Gog et Magog sont le résultat d’années de recherches et je suis heureuse qu’ils vous aient plu mais les Louanges et Remerciement vont à Allah swt en tout premier lieu si j’ai raison et si j’ai tord , alors la faute m’incombe et Puisse t’Il me Pardonner car Lui seul est le plus Savant et Sachant comme l’a si bien dit Tony ….
      J’espère qu’on aura encore l’occasion de discuter , et pour le Jean Ratepasune , je suis d’accord avec toi , c’est grave très grave ce qu’il avance , faut se mefier de tout ces youtubeurs findumondistes qui pullulent , de pire en pire, Allah Yahdina, Amin …

      Bien à toi oukhti wa salam 🙂

      J'aime

  10. @ ana la chai, aleyk salam,

    Je te souhaite la bienvenue parmi nous.

    Barak Allahu fik pour ces paroles qui me vont droit au coeur et Allah swt est infiniment plus savant et sachant, avec Sherazad, Cid et La Huppe, nous nous efforçons seulement de faire de notre mieux pour partager l’information et les connaissances et si nous nous trompons qu’Allah swt nous Pardonne et pour toutes les choses vrais , Gloire et Pureté à Lui swt car la Vérité provient du Seigneur des mondes ‘aza wa jal et les erreurs sont de notre fait.

    Pour répondre à ta question et ta demande c’est avec grand plaisir et c’est en projet, car comme tu le soulignes le mieux est d’en faire un article vu l’importance du sujet… mais pas avant la rentrée insha Allah car beaucoup d’autres articles en préparation et donc de travail…Il reste les commentaires ou chacun peut apporter sa pierre à l’édifice , n’hésites surtout pas.

    La paix sur toi.

    J'aime

  11. Selem alaykum, je profite du com d’ana la chai pour demander votre avis sur le blog « acta fabula est » et notamment l’article sur le mahdi qui s’intitule mahdi\cavalier.

    J'aime

  12. @ claudedupond87, aleyk salam,

    Bienvenue à toi.

    A ma connaissance ce blog est une succursale du dragon Rorschach qui a largement montré ses limites devenant la risée du web car aucune de ses prédictions ne s’est avérée juste ou exacte…Normal quand on mélange allégrement prophéties et prédictions sataniques le taux de réussite avoisine le zéro…

    Quand je lis dans l’article que tu cites ;

    « Au départ, le Mahdi est un mécréant qui sera transformé en une seule nuit »

    Le Mahdi un mécréant ???!!! Bah voyons…ensuite

    « La comète (planète X) est un signe de l’Heure »

    J’ai lu et relu les signes mineurs et majeurs de la fin des temps et à aucun moment je retourve trace de cette supposée planète…Et ce n’est pas tout il a aussi inventé un autre signe de la fin des temps  » la lune fendue »…alors que ce miracle s’est produit à l’époque du prophète saws…du grand n’importe quoi.

    Il a même réussi à faire croire aux homo sapiens à certains muslims…une pure doctrine talmudiste ( goys vs humain)…

    Bref un gloubiboulga dajjalique très indigeste…la malbouffe de la pensée…

    J'aime

    1. @ claudedupond87, salam,

      Désolé pour ma réponse un peu sèche , je n’ai rien contre toi mais j’ai une sainte horreur des petits pharisiens , ceux qui trafiquent les écritures en essayant d’amalgamer eschatologie islamique et chrétienne saupoudrées de prédictions from Baba Vanga et compagnie…et par définition c’est toute juste la religion à venir , celle du Dajjal car il ne peut y avoir de nouvel ordre mondial sans une religion mondiale ! Flatter les muslims, les chrétiens et les new-agistes et ça donne ;

      » Pas le peine de prier le dogme c’est bidon, le Mahdi sera un mécréant, ta grande mère c’est un homo sapiens, le fils à Trump c’est le Dajjal etc etc… » et il y’a foule subhan Allah.. il ne sème que la peur et les idées noires et ne parle jamais de Dieu en affichant un mépris constant envers ses semblables…et au lieu d’inviter les gens à se réformer et à se repentir il leur conseil d’aller dans les montagnes avec des couteaux suisses et un réchaud à gaz…j’extrapole mais à peine…Il a fait énormément de mal à la vérité mais il y’a une justice, il est en train de déguster de tous les côtés et dans la vie on récolte toujours ce que l’on sème.

      Qu’Allah swt nous Guide vers le droit chemin.

      J'aime

    2. Selem Tono Tony, il n’y a pas de mal. Sache que j’apprécie ce que vous faites. Je m’étale pas en com surtt pcq je n’ai pas la science necessaire, tu me verra surement poser une question par ci par la et je ne m’attends pas a ce que tes reponses aillent ds mon sens (aucune utilité). Desolé de ne pas apporter grand chose mais ça serai plus du ressenti que de la science. Il me tarde davoir votre avis sur le Mahdi. Merci pour votre travail toi toute ton equipe selem

      J'aime

  13. Wa alykom salam Tono tony,

    puisse ALLAH te récompensé ainsi que toute l’équipe.

    J’ai particulièrement apprécié les articles sur sidna Dhul qarnayn, qui nous fait comprendre un des grand mystère du Coran ainsi que de la fin des temps sur gog et magog.

    Je ne pense pas être capable d’apporté quoi que se soit pour le moment mais le cœur y est.

    Merci de m’accueillir et puisse ALLAH vous aider et facilité votre travail.

    En ces temps de trouble vous faite parties des rares phares qui éclaire les océans de ténèbres que nous vivons

    Salam a vous mes Frères et Sœurs

    J'aime

    1. Wa aleyk Salam ou Rahma @ ana la chai 🙂

      Barak Allahou Fik Ana la chai , merci pour tes gratifications et tes belles paroles , ça me va droit au coeur 🙂 sois le bienvenu sur ce blog, chacun peut apporter à l’autre sois en certain , ici chacun est libre d’apporter sa contribution tant qu’il respecte la charte de conduite , le bon comportement et le respect de l’autre avant tout…

      Sois sans crainte, ana la chai personne ici ne sera jugé sur son style d’écriture ou son niveau , je ne le permettrai pas ni Tony, alors ne t’excuses surtout pas 🙂 en plus je trouve que tu te débrouilles très bien pour un débutant qui participe pour la première fois dans les commentaires d’un blog 😉

      Comme l’a dit Tony, pour la rentrée insha Allah un article sur le Mahdi est programmé, en tout merci pour ta lecture et je suis heureuse que nos articles sur Dhul Qarnayn (as) et Gog et Magog t’aient plu , c’est encourageant pour la suite …

      Bien à toi , Allahi Hafdek, Maa Salama 🙂

      J'aime

  14. selem aleykoum a tous, je suis nouveau ici, j aimerai avoir votre aide sur un sujet qui me tracasse svp. Dans mon cheminement personnel j ai toujours été convaincu du bien fondé des hadiths concernant la fin des temps/ dajjal/ Issa paix sur lui et du Mahdi.Or depuis peu voyant la récurrence sur les réseaux sociaux d islamophobe insultant mon Prophete de s etre marier avec la Mere des croyante Aisha a 6 ans ou 9, j ai d instinct compris que les hadith authentique parlant de l age d aicha ete faux .Comment des kafir peuvent s offusquer ( a juste titre) du bas age d Aicha et pas nous.Des lors j en suis venu a la conclusion qu on a imputé a bukhari et muslim des faux hadith. Ce faux hadith me fait peur car cela veux dire que d autre hadith peuvent etre faux notament ceux sur la fin des temps; chers freres comment demeler le vrai du faux ?

    J'aime

  15. petite precision; je ne remet pas en doute l integrite de bukhari ou muslim , sans doute ces hadith ont ete imputés a leur recueille bien apres. Je conçoit que pour laver l honneur de notre Prophete il faudrait des specialistes du hadith ainsi que des historiens pour voir a partir de quand ces hadith ont ete imputé. toujours est il que j ai foi dans les hadith mais avec cette idee que meme un hadith authentique peut etre un faux. de plus si des hadith ont pu etre falsifié c est probablement des hadith strategique pour le diable maudit soit il , qui peuvent avoir un impact negatif important comme l age d Aisha qu Allah l agree, ou peut etre des hadith sur la fin des temps. Ainsi si je peux compter sur ma fitra et mon bon sens pour ecarter sans crainte ces hadith sur l age d Aisha, je me dis que les hadith sur la fin des temps (tout aussi potentiellement strategique pour le diable ,ont pu etre des cibles de falsification mais sans possibilité d en etre sur.Je suis dans le flou mes freres car pour moi avant un hadith ete sois authentique sois faible , mais un hadith reconnu authentique mais vraisemblablement faux c est nouveau .Apres avec tous le respect que j ai pour mes freres ; ceux qui donnent credit aux hadith sur le bas age d aisha je vous invite a vous remettre en question.je me repete ce n est pas l integrite des sahih bukhari et muslim que je remet en questions c est la possibilité de falsfication posterieur a leur recueille.

    J'aime

  16. @ Onder, salam,

    Je partage tes interrogations et ton analyse en général et mon cheminement personnel m’emmène aussi aux mêmes conclusions.

    Il ne s’agit pas de basculer dans le coranisme , une secte 2.0 de la fin des temps mais de se poser les bonnes questions sans renier la Sunna car il serait regrettable de s »en passer , Muhammad (saws) contrairement à Jésus (as) est tracé historiquement, de plus c’est bien la Sunna qui explique comment prier, faire ses ablutions etc…Preuve qu’elle est essentielle et complémentaire au Saint Coran.

    Ceci étant dit et pour répondre à ta question je note que a plupart des récits sur le mariage de Aïcha (r.a) ne sont signalés que par ibn Hisham `Urwah, étonnant qu’un évenement aussi important dans le vie du prophète (saws) ne soit rapporté que par une seule personne…

    De plus il n’y a aucun consensus chez les premiers commentateurs, Ibn Katir et Abda’l-Rahman zanna’d lui donnent 19 ou 20 ans, Ibn Hajar suggère qu’Aïcha avait 12 ans ensuite il se contredit en lui accordant 17 ou 18 ans…le récit du mariage à neuf ans de Aïcha par Hisham ibn `Urwah ne peut être tenu vrai quand il est contredit par de nombreux autres récits rapportés.

    ll n’y a donc absolument aucune raison d’accepter le récit de Hisham ibn `Urwah alors que des sommités telles que Malik ibn Anas, mettent en doute tout ses récits durant la dernière période irakienne de sa vie où il semble avoir été défaillent.

    Le mariage d’Aïcha à l’âge de sept ans viole la clause de maturité et autres exigences morales du Coran. Par conséquent, l’histoire du mariage d’Aïcha immature à l’âge de sept ans est un mythe en contradiction avec l’esprit et la lettre coranique. La raison et le coeur ne peuvent accepter une telle ignominie digne du talmud babylonien !!!

    Le problème de beaucoup de musulmans c’est qu’ils prennent Bukhari et Muslim pour des prophètes…grave erreur et puisse Allah swt leur faire Miséricorde et les récompenser pour leur travail mais il n’en demeurent pas moins des hommes qui ont vécu 2 siècles après la mort du prophète (saws).

    La Sunna a été infiltré et dès le début par des juifs hypocrites faux convertis afin de mieux saboter la Sunna, c’est aussi un sujet que l’on va aborder en détail dans un futur article insha Allah.

    Pour finir et le seul conseil que je puisse donner car je n’ai aucune légitimité en matière de religion, je suis comme toi , je m’instruis et je me pose des questions ensuite je demande au Seigneur Tout Puissant (swt) la guidance et le discernement et si tu es animé de nobles intentions alors tu trouveras la Vérité bi idnillah.

    Qu’Allah swt nous Guide sur le droit chemin.

    J'aime

  17. @ Tous, salam,

    Je vous invite à débattre si vous le souhaitez dans la rubrique adéquate  » Tous A Vos Plûmes » , cette rubrique est faites pour vous, vos questions, remarques,suggestions sont les bienvenues.

    Ici on évitera les H.S pour rester dans le sujet qui nous intéresse.

    J'aime

  18. Mohammed Ben Salman affiche clairement la couleur sur les réseaux sociaux ;

    L’Arabie saoudite fait un nouveau pas vers Israël ;

    Sur Twitter et dans les médias pro-régime, les appels à la normalisation avec Israël se multiplient. Un débat inédit s’ouvre au royaume des Salmane.

    Au moment où le roi Salmane bouscule le royaume en imposant son fils comme successeur, un surprenant mot clé est apparu sur Twitter, réseau social où les Saoudiens sont les plus actifs du monde. L’expression « Les Saoudiens avec la normalisation » a été partagée plus d’un millier de fois entre le 3 et le 10 juillet, selon les calculs du site talkwalker.com.

    La référence à Israël n’est pas explicite, mais les internautes ne s’y trompent pas. « Il vaut mieux avoir de bonnes relations avec Israël qu’avec des traîtres », précise Rakan, qui a rejoint le réseau social il y a deux mois.

    http://www.lepoint.fr/monde/l-arabie-saoudite-fait-un-nouveau-pas-vers-israel-17-07-2017-2143758_24.php

    J'aime

  19. SubhanAllah…

    Choléra : un pèlerinage de La Mecque sous tension

    La menace d’une propagation de l’épidémie de choléra, qui sévit au Yémen, pèse sur le traditionnel pèlerinage de La Mecque qui aura lieu en septembre. L’OMS s’inquiète.

    https://www.topsante.com/medecine/sante-et-voyage/maladies-tropicales/cholera-un-pelerinage-de-la-mecque-sous-tension-619071

    Sachant que le service de sécurité à la Mecque est supervisé par des israéliens, je vous laisse imaginer la suite…;

    ‘Awf ibn Malik rapporte que le prophète a dit :

     » Dénombre ces 6 choses parmi les signes de la fin du monde : ma mort, puis la conquête de Jérusalem, puis une épidémie qui vous décimera, comme celle qui décime les troupeaux… »

    Les raids saoudien sur le Yemen sont quotidien avec pour cibles des maisons et bâtiments de civils, pas un mot ou presque dans les médias ou même de petites manifs dans les pays musulmans…Tout le monde s’en tapent et les plus aisés préparent tranquillement leur pélerinage comme si de rien n’était, les autres s’inquiètent et prennent la défense du pauvre petit Qatar Illuminati en arrivant à oublier l’essentiel, la destruction totale des nations arabes…je ne sais pas et à Dieu ne plaise mais je sens arriver un châtiment collectif…

    http://maghrebemergent.info/actualite/breves/fil-monde/76091-yemen-nouveaux-raids-de-la-coalition-menee-par-l-arabie-saoudite-sur-l-aeroport-de-sanaa.html

    J'aime

  20. slm aleykoum frer Tono Tony, j ai repondu a ton intention sur quelques reflexions dans la section a vos Plume, et concernant le sujet ci dessus , penses tu qu une guerre arabie saoudite / iran soit possible ? et si oui quel pays seront happé dans ce conflit ?
    j ai cru comprendre que l egypte serai avec l arabie saoudite , et pour l iran probablement les pays chiites , j ai bien compris que le sponsor de l arabie saoudite sera les usa/israel et pour l iran les russes.Mais si ce conflit eclate penses tu qu a l instar de la syrie cela se transforme en conflit sunnite/chiite ou bien il y aura d autre facteur en jeu ? Pour mon pays la turquie je ne sais pas si ils y prendront par aussi en sachant qu ils ont prient part a l indignation du blocus de la meme maniere que l iran. une alliance iran turquie me chagrinerai vu l implication de l iran en syrie et en irak avec son lot d exaction envers des innocents.D une certaine maniere si conflit il y a, l axe iran russe semble plus aguerrie face a l axe arabie usa , qu en penses tu cher frere ?

    J'aime

  21. en tout cas frere si cela s aggrave je ne serai pas etonné que l arabie saoudite fasse un appel mondiale au jihad contre l axe chiite, et que bcp de musulmans du monde tombe dans le panneau.Si c est le cas ce serait un veritbale carnage au moyen orient , et cela impacterai aussi les pays occidentaux vis a vis du petrole . Et pardonne moi de digresser sur un autre sujet mais si un conflit majeur peut probablement eclater au moyen orient qu en est il de ceux qui affirmequ il y aura des guerres civile en europe et occident contre les musulman/ etranger ? est ce tout aussi credible ou est ce une these exagerée ???

    J'aime

  22. @ Jalil Nael, aleyk salam,

    Tu as tout résumé akhi et pour la petite histoire et les causes de ce coming out (lol) c’est suite à un coup de pression du général Moshe Yaalon ;

    Le général sioniste Moshe Yaalon admet dans une interview sans langue de bois ;

    «Israël soutient le régime des Al-Saoud»

    « Première question révélatrice : «Y a-t-il possibilité de travail avec l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis ou les autres pays arabes modérés ?» Réponse sans ambages de l’ancien chef d’état-major de l’armée israélienne : «On peut comprendre à travers les non-dits que nos intérêts communs sont trop nombreux mais le problème, c’est qu’ils ne sont pas disposés à collaborer avec nous.» L’ex-ministre israélien exige des relations publiques et assumées avec les pays arabes qui souhaitent s’en rapprocher. A décoder, tous ces pays entretiennent bel et bien des relations secrètes avec Tel-Aviv. »

    Concernant Mohamed Bin Salman ;

    « Interrogé sur la crise actuelle avec le Qatar, le général israélien explique qu’il est important pour son pays que le prince héritier saoudien, Muhammad Bin Salman, soit pour longtemps à la tête de la monarchie saoudienne. Il est aussi content que, pour une fois, une alliance arabe combatte sans intermédiaires (au Yémen) »

    Enfin et cerise sur le gâteau , il reconnaissent financer et armer Daesh…

    « Dans le même registre, l’ex-ministre israélien a reconnu les aides offertes par l’armée de son pays à des groupes armés activant en Syrie… »

    https://www.algeriepatriotique.com/2017/07/17/ministre-israelien-media-saoudien/

    J'aime

  23. La guerre civile a déjà éclaté en Arabie Saoudite, silence radio chez les médias mainstream…

    http://reseauinternational.net/la-guerre-civile-a-deja-eclate-en-arabie-saoudite/

    Le prince héritier saoudien est sorti indemne d’une tentative d’assassinat ;

    http://reseauinternational.net/le-prince-heritier-saoudien-est-sorti-indemne-dune-tentative-dassassinat/

    Et pendant ce temps là , Riyad annonce le lancement d’un projet touristique d’envergure consistant à transformer une cinquantaine d’îles de la mer Rouge en station balnéaire de luxe. La station s’étendra sur 180 km soit la taille de la Belgique…Une immense cité du divertissement…

    http://www.capital.fr/lifestyle/l-arabie-lance-un-projet-touristique-d-envergure-1238736

    D’un côté on massacre les populations civiles et de l’autre on prépare un dajjal land basé sur l’éclate et le bien être 5 étoiles…

    J'aime

  24. Yémen : l’Arabie saoudite pointée du doigt à l’ONU

    La coalition militaire dirigée par Riyad est accusée d’entraver l’aide humanitaire et de crime de guerre contre les enfants.

    C’est un pays aux portes de l’enfer que le patron des opérations humanitaires, Stephen O’Brien, a décrit, vendredi 18 août, au Conseil de sécurité de l’ONU. Sur les 27 millions d’habitants que compte le Yémen, deux tiers sont en état de malnutrition avancé, 7 millions sont menacés par la famine et 16 millions n’ont pas accès à l’eau potable. Et, comme si ces malédictions ne suffisaient pas, une épidémie de choléra a tué, depuis avril dernier, près de 2 000 personnes et 180 000 nouveaux cas se sont déclarés depuis juillet.

    « La mort plane sur les Yéménites, venant du ciel, sur la terre ou en mer », a résumé l’envoyé spécial de l’ONU pour le Yémen, Ismaïl Ould Cheick Ahmed, qui s’exprimait par vidéoconférence.

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/08/19/yemen-l-arabie-saoudite-pointee-du-doigt-a-l-onu_5174173_3218.html

    La Saoudie pointée du doigt mais pas condamnée…quelle hypocrisie.

    J'aime

  25. Déjà 54 décès pour ce pélerinage, un chiffre anormalement élevé qui n’est pas expliqué par les autorités et qui ne donne aucune information.

    Les autorités en charge du Hajj, en Arabie Saoudite, ont annoncé que pas moins de 54 décès ont été enregistrés parmi les Hajjs étrangers, arrivés jusqu’à ce jours au royaume.

    Les autorités ont, par ailleurs précisé, qu’à ce jour, 728 mille Hajjs étrangers ont été enregistrés aux frontières du pays.

    Le chiffre, anormalement élevé, de décès parmi les Hajjs, n’a pas été expliqué par les autorités qui n’ont donné aucune précision sur les causes de ces décès.

    https://www.tunisienumerique.com/arabie-saoudite-54-deces-deja-parmi-hajjs-etrangers/

    J'aime

Lire la charte avant de saisir votre commentaire, veuillez respecter le sujet de l'article, aucun HS ne sera toléré, les commentaires hors sujet seront systématiquement effacés.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s