L’héritage du « démocrate » : Prix Nobel de la « Paix »

À la veille de la passation de pouvoirs à la Maison-Blanche, 2017 s’ouvre avec le massacre terroriste en Turquie, deux semaines après l’assassinat de l’ambassadeur russe à Ankara, perpétré le jour précédant la rencontre à Moscou entre la Russie, l’Iran et la Turquie pour un accord politique sur la Syrie ; rencontre dont étaient exclus les États-Unis.

Engagés, dans les derniers jours de l’administration, Obama a créer la plus grande tension possible avec la Russie, accusée même d’avoir subverti, avec ses « malins » hackers et agents secrets, l’issue des élections présidentielles qu’aurait dû gagner Hilary Clinton. Cela aurait assuré la poursuite de la stratégie néo-con, dont la Clinton a été l’artisan pendant l’administration Obama.

Celle-ci se termine à l’enseigne de l’échec des principaux objectifs stratégiques : La Russie, envoyée dans les cordes par la nouvelle Guerre froide déclenchée par le putsch en Ukraine et par les sanctions consécutives, a pris Washington par surprise en intervenant militairement en soutien de Damas. Ce qui a empêché que l’État syrien fut démantelé comme celui libyen et a permis aux forces gouvernementales de libérer de vastes zones contrôlées pendant des années par al-Nosra (al-Qaïda), Daesh, et d’autres mouvements terroristes fonctionnels à la stratégie USA/Otan.

Approvisionnés en armes, payés avec des milliards de dollars par l’Arabie saoudite et autres monarchies, à travers un réseau international de la CIA (documenté par le New York Times en mars 2013) qui les faisait arriver en Syrie à travers la Turquie, avant-poste de l’Otan dans la région.

Mais maintenant, devant l’évident échec de l’opération, qui a coûté des centaines de milliers de morts, Ankara s’en sort en ouvrant une négociation avec l’intention d’en tirer le plus grand avantage possible. À cet effet, il ravaude les rapports avec Moscou, qui étaient arrivés au point de rupture, et prend ses distances avec Washington.

Un affront pour le président Obama. Celui-ci, cependant, avant de passer le bâton de commandement au nouvel élu, Donald Trump, tire ses dernières cartouches.

Cachée dans les plis de l’autorisation de la dépense militaire 2017, signée par le président, se trouve la loi pour «contrecarrer la désinformation et propagande étrangères», attribuées en particulier à Russie et Chine, laquelle confère d’ultérieurs pouvoirs à la tentaculaire communauté de renseignement, formée de 17 agences fédérales.

Grâce aussi à une allocation de 19 milliards de dollars pour la «cyber-sécurité», elles peuvent faire taire n’importe quelle source de «fausses nouvelles», sur jugement incontestable d’un « Centre » ad hoc, assisté par des analystes, journalistes et autres « experts » recrutés à l’étranger. Ainsi devient réalité l’orwellien « Ministère de la Vérité » qui, pré-annonce le président du parlement européen Martin Shultz, devrait être aussi institué par l’UE.

Sortent aussi potentialisées par l’administration Obama les forces spéciales, qui ont étendu leurs opérations secrètes de 75 pays en 2010 à 135 en 2015.

Dans ses actes conclusifs l’administration Obama a rappelé le 15 décembre son soutien à Kiev, dont elle arme et entraîne les forces, bataillons néo-nazis compris, pour combattre les Russes d’Ukraine.

Et le 20 décembre, en fonction anti-russe, le Pentagone a décidé la fourniture à la Pologne de missiles de croisière à longue portée, avec capacités pénétrantes anti-bunker, armables aussi de têtes nucléaires.

Du démocrate Barack Obama, Prix Nobel de la paix, reste à la postérité l’ultime message sur l’État de l’Union : « L’Amérique est la plus forte nation sur la Terre. Nous dépensons pour le militaire plus que ne dépensent ensemble les huit nations suivantes. Nos troupes constituent la meilleure force combattante dans l’histoire du monde ».

Manlio Dinucci  : Traduction Marie-Ange Patrizio

Source : Il Manifesto (Italie)


Les USA enverront 1 600 chars dans un dépôt d’armes néerlandais, «un message clair» à la Russie

L’OTAN continue d’augmenter ses capacités militaires et a rouvert ses sites de stockage datant de la guerre froide. Le premier d’entre eux se trouve aux Pays-Bas où Washington doit déployer 1’600 chars.

Un total de 1 600 véhicules doit être stocké dans un complexe de six dépôts dans le village d’Eygelshoven à la frontière belgo-allemande. Le site d’Eygelshoven a été ouvert en 1985, lors de la guerre froide,et devait permettre aux troupes américaines de répondre plus rapidement en cas d’attaque soviétique.

Des chars Abrams, des véhicules Bradley et de l’artillerie Paladin arriveront aux Pays-Bas dans le cadre d’un plan, approuvé par le Congrès américain, d’augmentation des capacités militaires de l’OTAN en Europe. Des sites de stockage doivent être également rouverts en Pologne, en Belgique et en Allemagne.

Le National Defense Authorization Act adopté par le Congrès le 8 décembre, mais pas encore signé par Barack Obama valide un plan de dépenses de 3,4 milliards de dollars pour le renforcement de la défense européenne. Les pays baltes et la Pologne se sont dits alarmés par la crise en Ukraine et craignent une «agression russe».

«En visitant les pays baltes, j’ai pu le ressentir moi-même. Vous pouvez sentir l’ambiance tendue qui règne à la frontière russe. Mais les activités militaires russes ne sont pas une inquiétude seulement pour nos alliés de l’Est. Elles sont aussi une inquiétude pour nous», a déclaré le chef d’état-major de la défense néerlandaise, le général Tom Middendorp en justifiant ce déploiement d’armes américaines sur le territoire de son pays.

En attendant, le ministre polonais de la Défense, Antoni Macierewicz, a annoncé le 14 décembre que 4 000 militaires américains seraient déployés dans la ville polonaise de Zagan en janvier. En novembre dernier, Washington avait envoyé 600 conteneurs de munitions en Allemagne, la plus grande livraison en plus de 20 ans.

Le renforcement de l’OTAN ne se limite pas à des livraisons d’armes et à l’augmentation du contingent. L’Alliance procède à des manoeuvres de grande envergure dans l’Est de l’Europe. En juin dernier, l’exercice Anaconda a eu lieu en Pologne, impliquant la participation de 31 000 militaires venant de de 24 pays pendant dix jours.

La Russie a prévenu l’Alliance à plusieurs reprises du fait que ses manœuvres agressives à proximité du territoire russe pourraient porter atteinte à la sécurité régionale. «Les exercices de l’OTAN modifient l’essence de la sécurité militaire dans les régions voisines de la frontière russe», avait déclaré en octobre dernier le représentant russe auprès de l’OTAN, Alexandre Grouchko. Source 


Des centaines de chars américains arrivent en Europe pour maintenir «la paix» aux frontières russes

Les États-Unis ont à nouveau livré du matériel américain en Allemagne pour renforcer leur engagement auprès de leurs alliés contre la menace russe et s’assurer que l’UE resterait «libre, prospère et dans la paix».

Ces derniers jours, 2 800 unités de matériel militaire, dont des chars Abrams, des véhicules d’artillerie Paladin et des véhicules de combat Bradley, ainsi que 4 000 militaires américains ont été transportés jusqu’au port allemand de Bremerhaven, dans la cadre de l’opération Atlantic Resolve, dans le but de faire face à «l’agression russe».



«C’est une partie de nos efforts pour contenir l’agression russe, assurer l’intégrité de nos alliés et conserver une Europe entière, libre, prospère et dans la paix», a déclaré le lieutenant-général des forces aériennes Timothy M. Ray au sujet de ce nouveau déploiement militaire américain en Europe.



Ces nouvelles forces seront envoyées d’abord en Pologne pour participer à des exercices militaires à la fin du mois, puis seront déployées dans plusieurs pays dont les pays baltes, la Bulgarie, la Roumanie et l’Allemagne.



L’armée américaine a également en projet de déployer 50 hélicoptères Black Hawk et 10 hélicoptères CH-47 Chinook, 24 hélicoptères Apache et 2 200 militaires.

L’Allemagne, le Canada et la Grande-Bretagne contribuent aussi au renforcement des forces de l’OTAN dans l’Est de l’Europe et déploieront 1 000 militaires chacun en Estonie, Lettonie et Lituanie.



L’opération Atlantic Resolve a débuté en 2014 après le référendum en Crimée qui a abouti à son rattachement à la Russie. Dans le cadre de cette opération, l’OTAN coordonne des manœuvres dans l’Est de l’Europe : en Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Roumanie, Bulgarie et Hongrie.



La Russie a condamné à plusieurs reprises les activités de l’OTAN près de ses frontières, les qualifiant d’«hostiles» et jugeant qu’elles «menaçaient sa sécurité nationale». En représailles, Moscou a déployé des armements sur ses frontières occidentales, et notamment dans l’enclave de Kaliningrad. Ses manœuvres militaires de grande échelle se sont tenues sur son territoire. source 


Quelques vidéos prises sur Youtube :


9 réflexions au sujet de “L’héritage du « démocrate » : Prix Nobel de la « Paix »”

  1. Et pendant ce temps là les nationalistes attardés nous parlent de l’invasion des sarrasins…Des manifestations un peu partout en Italie et en Allemagne mais en France on prépare la primaire des socialistes et on réfléchi encore sur comment servir des repas non halal à la cantine…

    Cette manifestation a eu lieu dans la ville portuaire de Bremerhaven au nord d’Allemagne.

    Dans le cadre d’une stratégie présentée comme “défensive” par l’OTAN, des blindés américains sont arrivés dans le port allemand de Bremerhaven. Ils prendront ensuite la direction de l’Europe de l’Est, plus précisément en Pologne, en Roumanie et en Bulgarie, dans le cadre d’un plan de renforcement des forces otaniennes en Europe face aux “éventuelles attaques” russes. Il s’agit de 4.000 soldats, 87 chars et 144 blindés militaires qui doivent participer à une manœuvre militaire d’envergure de l’OTAN aux portes de la Russie qui va commencer le 7 janvier et qui va durer 12 jours.

    L’arrivée de cette machine de guerre fait partie de l’opération baptisée « Atlantic Resolve » par le Pentagone et après le rattachement de la péninsule du sud de l’Ukraine, Crimée, à la Russie. Elle a pour objectif, selon Washington, de dissuader une éventuelle attaque russe et de rassurer les membres est européen de l’OTAN.

    Les manifestants portaient des pancartes libellées avec les slogans suivants :“Non au déploiement de l’OTAN” et “Non à l’action miliaire contre la Russie” et “les troupes américaines doivent rentrer chez eux”.

    Il paraît que les Allemands commencent à voir clair, car ils ont compris que les troupes américaines ne représentent pas une force de protection, mais plutôt une force d’occupation.Et c’est pourquoi ces manifestants réclament le départ de ces troupes.

    La Russie a à maintes reprises mis en garde contre le renforcement des forces de l’Alliance atlantique dirigée par les États-Unis près de ses frontières et elle a été obligée de renforcer elle aussi ses capacités militaires sur les frontières du sud-ouest pour maintenir un équilibre.

    Pour Moscou, cette présence militaire américaine en Europe constitue un acte d’agression qui brisera l’équilibre sécuritaire dans ce continent.

    source: http://parstoday.com/fr/news/world-i26494-manifestations_anti_otan_des_allemands

    Je ne crois pas un instant en une potentielle guerre frontale avec les russes, sérieux vous avez vu la tête des Yankee sur les vidéos ? A l’image de l’armée de Tsahal il ne valent rien sur le terrain ! Pour preuve ils ne font que sous traiter leur combats au sol et c’est à ça que sert Daesh et toutes ces milices de mercenaires terroristes,pour le reste ils se contentent de bombarder à l’aveuglette…

    Non ce déploiement militaire signifie autre chose…une éventuelle opération du maintien de l’ordre en Europe ? Suite à un effondrement économique ? Une attaque climatique de grande envergure ? Dieu Seul Sait mais ce n’est pas avec ce cinéma qu’il réussiront à mater les russkov.

    J'aime

    1. Bonsoir et que la Paix de Dieu soit sur tous !

      @Tono Tony

      Seul Dieu sait mais on voit que les pions bougent dans l’échiquier par rapport à la mise en place d’éventuelles émeutes ou manifestations alors que le terrorisme est à nos portes ! Mais c’est fou à quelle point les moutons sont bornés, on vous l’a déjà dit pourtant, « Restez chez vous, il y a une alerte terroriste, tout est sous contrôle ! »

      Nan mais j’déconne un peu parce que on dirait des éléphants qui jouent à cache cache, on est trop bête ou pas assez intelligent comme vous voulez pour voir que dans le monde les gouvernements « matraquent » les récalcitrants en vu d’une future loi martiale pour acheminer tout ce petit monde aux travaux forcés et pour les durs à cuire il y aura les fameux camps FEMA, légende ? Moi je ne crois pas.

      La Russie et les Etats-unis, c’est comme dans un ring en fait, si il n’y qu’un boxeur, il n’y aura pas de match, donc il faut inventer un concurrent et je me suis toujours demandé pourquoi ces 2 puissances avaient plus ou moins les mêmes armes, les mêmes appareils scientifiques….plutôt étrange, selon moi c’est juste du cinéma pour tenir les gens en haleine pendant qu’en coulisse on prépare le grand show.

      J’ai aussi remarqué que la démocratie made in US,Europe,Russie et cie, frappait souvent à la porte des pays aux ressources naturelles mais seulement et leur exaction ne se limite pas à cela car ils massacrent dans une furie délirante les faibles sans défense, et quelle en est la raison?
      J’ai médité là dessus et j’ai pensé au syndrome de Stockholm qui raconte que lors d’une prise d’otages, les civils défendaient leur ravisseurs, étrange non?

      Lien wikipedia qui en parle: https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Stockholm

      Donc maintenant si une nation maltraite,pille,tue et pire encore une population, à votre avis quelle sera le comportement des survivants?
      Ils seront doux comme des agneaux et dociles à toutes sortes de tâches dictés par leur bourreaux.
      Il faut bien maîtriser les faibles sinon si ils se rallient, ils pourraient devenir fort, et donc dangereux pour la « démocratie », « démocrature » ? Je m’y perd…

      « Complotiste » est mon pseudo comme vous l’avez remarqué et c’est le nom qu’on nous donne, à nous oui les chercheurs de vérité, je ne cherche pas à convaincre ni à persuader , uniquement à vous faire réfléchir.

      Que Dieu nous tous !

      J'aime

  2. H.S mais comme tout est lié… , vu sur le blog de Wendy, merci à toi ;

    Syrie : mains terroristes et armes françaises ;

    Les forces de sécurité syriennes ont découvert une importante cellule de stockage d’armes dans la campagne septentrionale de Hama, contenant entre autres, 45 roquettes SNEB de 68 mm fabriquées en France et des centaines de coquilles de mortier de 81 mm.

    Les armes ont été découvertes à proximité de Ma’an, une ville alaouite, qui a été récupérée aux mains des forces djihadistes il y a plusieurs semaines. Ces groupes terroristes qui y semaient le trouble n’étaient pas du tout connus, même sur le plan international, comme des « modérés ». Comment ont-ils fait pour avoir ces armes ?

    http://www.wendy-leblog.com/2017/01/syrie-mains-terroristes-et-armes.html#comment-form

    J'aime

  3. Et la suite logique ;

    Alep – Panique à l OTAN , l armée syrienne Capture 14 Officiers américains ;

    Plus de 110 officiers de l’OTAN capturés dans un bunker des terroristes Al-Nosra à Alep.

    Selon des rapports concordants sortant d’Alep ce 16 décembre 2016, au moins 14 officiers militaires de la coalition de l’Empire anglo-sioniste ont été capturés par les forces spéciales syriennes ce matin dans un bunker terroriste d’Al-Qaïda/Al-Nosra à Alep Est. Mais selon Veterans ToDay, le nombre d’officiers capturés serait supérieur à 110 .
    VT donne les chiffres suivants :

    Américains : 22
    Britanniques 16
    Français : 21
    Israéliens : 7
    Turcs : 62

    http://numidia-liberum.blogspot.com/2016/12/au-moins-14-officiers-de-lotan-captures.html

    Voilà qui est Daesh….

    J'aime

  4. Hillary Clinton : Nous avons créé ISIS/Daech pour « vaincre la Russie »

    Dans une vidéo récente, Hillary Clinton admet que l’Amérique a créé, entraîné et financé ISIS/Daech avant que, dit-elle, « ces moujahidines » ne deviennent l’organisation terroriste que nous connaissons aujourd’hui, ISIS/DAECH. Elle admet également qu’elle « déteste » la Russie.

    Pourquoi les médias traditionnels ne rapportent-ils pas le fait qu’Hillary Clinton a admis en public que le gouvernement des États-Unis a créé Al-Qaïda et donc ISIS?

    ”Rappelons-nous ici … les gens contre qui nous nous battons aujourd’hui, nous les avons financés il y a vingt ans … et nous l’avons fait parce que nous étions engagés dans une lutte contre l’Union soviétique.

    Cette dernière a envahi l’Afghanistan … et nous ne voulions pas les voir contrôler l’Asie centrale et nous sommes mis à la tâche … et c’était le président Reagan en partenariat avec le Congrès dirigé par les démocrates qui ont dit « vous savez, ce que vous proposez (création, formation, armement, financement des terroristes islamistes) semble une bonne idée … ». Faisons-le avec l’ISI (l’équivalent de la CIA pakistanaise) et l’armée pakistanaise et nous allons recruter ces moudjahidines dont un grand nombre viendra d’Arabie saoudite et d’autres pays, avec l’importation de leur marque de fabrique islamiste « le wahhabisme », afin que nous puissions aller battre l’Union soviétique.

    http://numidia-liberum.blogspot.fr/2017/01/hillary-clinton-nous-avons-cree.html

    J'aime

  5. Une interview étonnante de Serge Monast, qui, déjà en 1985, tirait les grands traits du Nouvel Ordre Mondial. L’audio n’est pas très bon, mais le document l’Aurore Rouge ci-dessous fait peur, très peur, il est stupéfiant.

    Nous avions dans de précédents articles dédiés, relaté les travaux pionniers du Père Régimbald et de Serge Monast ( Blue Beam) sur le Nouvel Ordre Mondial et les Illuminatis, dès les années 80.

    Voici ci-dessous un texte particulièrement intrigant, censé selon le journaliste Serge Monast, mort subitement et surtout prématurément tout comme son compatriote le Père Régimbald, avoir été concocté dans une loge crypto-maçonique dénommée «666» , et à l’époque internet n’existait pas !!!

    Extraits retenus en rapport avec l’article ;

    22. – L’apparition prochaine de cette volonté mondiale d’une « Force Militaire Multi-Nationale » ira de pair avec l’instauration, à l’intérieur des Etats-Nations, d’une « Force d’Intervention Multi-Juridictionnelle ». Cette combinaison des « Effectifs Policiers et Militaires », créée à même le prétexte de l’augmentation de l’instabilité politique et sociale grandissante à l’intérieur de ces Etats croulant sous le fardeau des problèmes économiques, nous permettra de mieux contrôler les populations occidentales.

    Ici, l’utilisation à outrance de l’identification et du fichage électronique des individus nous fournira une surveillance complète de toutes les populations visées.

    23. – Cette réorganisation policière et militaire intérieure et extérieure des Etats-Nations permettra de faire converger le tout vers l’obligation de la mise en place d’un « Centre Mondial Judiciaire ».

    Ce « Centre » permettra aux différents « Corps Policiers des Etats-Nations » d’avoir rapidement accès à des « Banques de Données » sur tous les individus potentiellement dangereux pour nous sur la planète.

    L’image d’une meilleure efficacité judiciaire, et les liens de plus en plus étroits créés et entretenus avec le « Militaire », nous aideront à mettre en valeur la nécessité d’un « Tribunal International » doublé d’un « Système Judiciaire Mondial » ; l’un pour les affaires civiles et criminelles individuelles, et l’autre pour les Nations.

    https://www.crashdebug.fr/diversifion/1655-lagenda-pro-nwo-ecrit-en-1985-savere-particulierement-predictif

    « Quand les forces de police se seront multipliées… » (Tabrâni).

    J'aime

  6. Obama et ses larmes de crocodile ou de sainte Nitouche. Il est dans la même lignée des plus mauvais et médiocres présidents us !!! Et il y en eut à la pelle!
    Un info circule concernant un certain Sorros.
    D’abord du pays natal de ce crotale, la Hongrie. Le gouvernement Orban a décidé de le bannir et fermer toutes les ONG financées par ce même Sorros.
    Trump emboîte le pas et a décidé, lui aussi, dés son investiture de le poursuivre pour  » atteinte à la sécurité nationale », rien que ça !!!!
    Le 20 Janvier prochain ne sera pas un jour comme les autres jours, mais un jour à hauts risques.

    J'aime

    1. Salam Poutchino,

      J’ai vu l’info concernant la Hongrie qui dégage Soros et ses ONG à la con…pas bêtes les hongrois…Chez nous c’est une tout autre histoire , le CCIF (Collectif contre l’Islamophobie en France) présidé par Marwan Muhammad (ex Goldman&Sachs) est financé par Soros ;

      Halal ou pas le CCIF ?

      J'aime

Lire la charte avant de saisir votre commentaire, veuillez respecter le sujet de l'article, aucun HS ne sera toléré, les commentaires hors sujet seront systématiquement effacés.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s