Alep, Syrie – Une libération crève-cœur pour la coalition internationale

Pour les habitués de l’information alternative, celle qui ne franchit pas les studios de nos télévisions  et qui ne retient pas l’attention  des éditorialistes et analystes de nos grands médias, la libération d’Alep représente une grande victoire des forces gouvernementales syriennes et de ses alliés.  Ce sont des centaines de milliers de personnes, utilisées comme bouclier humain par les rebelles et terroristes, qui échappent aux tenailles de ces derniers. Cette victoire humanitaire, pour des millions de personnes, est devenue une mauvaise nouvelle pour les forces de la Coalition internationale, sous commandement étasunien.

Comment, en pareilles circonstances, ne pas se poser la question du rôle véritable de cette coalition dite internationale ? Pendant que le gouvernement syrien et ses alliés, dont la Russie, en arrivent à vaincre ces terroristes, à libérer les populations  et à récupérer les territoires occupés par ces derniers, le président Obama, prix Nobel de la paix 2008, ne trouve rien de mieux à faire que de lever les restrictions sur la livraison d’armes à ses alliés en Syrie.

Qui sont-ils ces alliés auxquels il se réfère ? Faut-il comprendre qu’ils sont précisément ces terroristes rebelles, ceux-là mêmes qui utilisent les populations locales comme boucliers humains pour mieux se protéger des forces gouvernementales  et de celles de ses alliés ?

Si tel est vraiment le cas, à savoir que les terroristes ne sont que des mercenaires, encadrés par des spécialistes de la coalition internationale et armés par les pays de cette même coalition,  alors là,  la lutte contre le terrorisme prend un tout autre sens. Il ne s’agit plus de lutter contre le terrorisme, mais de l’utiliser de manière à justifier les milliards de dollars en armements et à transformer ces terroristes en mercenaires au service d’une même cause.

Pour les populations des pays membres de cette coalition, cette révélation des faits représente une véritable bombe qui fait éclater tous les mensonges qui ont rendu possible cette grande tricherie.  Depuis le temps que ces gouvernements fondent leurs guerres et leurs interventions à l’étranger à coups de milliards de dollars pour combattre les terroristes et voilà qu’aujourd’hui on leur dit que les terroristes ne sont que des alliés mercenaires qui font sur le terrain le travail sale que les armées régulières ne peuvent plus faire. Ce n’est pas rien comme nouvelle. De quoi faire la UNE de tous nos médias  soucieux de vérité.

Dans ce contexte, on comprend mieux le sens de ces campagnes, menées par cette coalition internationale, tant aux Nations Unies que dans le reste du monde, en vue de détenir les bombardements sur Alep et pour exiger, des forces gouvernementales, un cesser-feu. Le motif invoqué est celui de la protection des populations civiles sans aucune référence aux terroristes qui s’en servent comme bouclier humain.  Dans les faits et à la lumière des révélations précédentes, l’objectif était plutôt de protéger les terroristes et de leur permettre de se réorganiser pour résister aux attaques de l’armée syrienne.

Pour faire ce sale travail de désinformation, la coalition a compté sur les médias qui lui sont à l’avance acquis et sur certains pays avec encore un semblant de crédibilité, dont le Canada, pour intervenir auprès des institutions internationales. C’est dans ce contexte que le Canada a présenté tout récemment une résolution à l’Assemblée générale des Nations Unies pour que cessent les bombardements sur les populations civiles d’Alep au moment même où ces dernières étaient libérées des terroristes.


« La résolution, portée par le Canada devant l’Assemblée générale des Nations Unies appelle à la «cessation de toutes les attaques contre les civils» et demande également à la levée du siège des enclaves tenues par les «rebelles» djihadistes. 122 pays ont voté en faveur de la résolution, 13 s’y sont opposés, tandis que 36 membres se sont abstenus. Non contraignante, la résolution a une portée essentiellement politique et diplomatique. »


Il est bon de noter que pour la coalition internationale, les terroristes en Syrie sont des rebelles, comme on le voit dans cette résolution, alors que l’opposition en Ukraine est terroriste. En somme, un langage modelé selon les besoins de la cause.  On en est arrivé à faire avec la vérité et les faits de la « pâte à modeler » selon les intérêts et les objectifs recherchés par les puissances occidentales. Il suffit que l’on présente aux journalistes et médias le type d’information que l’on souhaite avoir pour que ces derniers y ajustent leurs textes et éditoriaux.  Ils sont des spécialistes de la pâte à modeler.

Je termine cette brève réflexion par ce témoignage que plusieurs ont déjà écouté, mais que d’autres n’ont pas encore eu l’opportunité d’entendre. Il s’agit du témoignage de Mère Agnès Mariam de la Croix. Voyez par vous-mêmes si elle travaille avec de la pâte à modeler ou si elle donne force et consistance aux faits et à la vérité.

Ce témoignage exceptionnel 

Ce témoignage ne se retrouvera pas sur nos chaînes de télévision pas plus qu’il fera l’objet d’un éditorial dans nos grands médias

Oscar Fortin
Le 11 décembre 2016

L’Occident allié des terroristes
Le silence de nos médias des gouvernements occidentaux sur les combats et la crise humanitaire qui s’abat sur la partie sud-est de l’Ukraine.
Sur la désinformation
Publicités

5 réflexions au sujet de “Alep, Syrie – Une libération crève-cœur pour la coalition internationale”

  1. Un témoin des plus exaspéré, donc, qui s’en prend violemment aux journalistes :

    « Les journalistes français, selon mon opinion, sont des menteurs! Ils savent très bien ce qui se passe ici, il y a une volonté de contorsionner la vérité! Ce que j’ai vu à Alep, je l’ai vu dans d’autres villes, cela fait un an et demi que je vis ici et j’ai vu ce que les djihadistes ont fait des hôpitaux ! »

    « Je pense qu’il y a assez de personnes ici qui ont dit, et qui ont témoigné, qui ont hurlé la vérité et elle n’est pas entendue ! On s’obstine à dire que ces gens-là sont porteurs de démocratie et de droits de l’homme, et on persiste à faire passer ceux qui luttent contre cette barbarie pour des fumiers. »

    En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201612141029182219-alep-mensonges/

    J'aime

  2. Bachar el-Assad : les Syriens ont écrit l’Histoire par la libération d’Alep

    Le président syrien Bachar el-Assad a félicité le peuple syrien pour la victoire réalisée par l’armée syrienne et ses alliés dans la ville d’Alep.

    Un mois après le lancement de la bataille d’Alep, au cours de laquelle ils ont perdu progressivement les quartiers qu’ils occupaient , et confinés qu’ils étaient dans un petit bour d’Alep, les rebelles se sont finalement résolus à quitter cette ville ce jeudi.

    Dans une vidéo diffusée sur Facebook, le numéro un syrien a souligné que les Syriens ont transformé le temps en un moment unique de l’Histoire.

    «Je veux assurer que ce qui se passe aujourd’hui, c’est l’Histoire, que tout citoyen syrien est en train d’écrire», a-t-il annoncé.

    « Ce n’est pas seulement un moment historique pour le pays, mais pour toute la région voire sur la scène internationale », a-t-il poursuivi, sourire aux lèvres, sur la vidéo qui semble filmée par un téléphone portable.

    «L’Histoire se dessine maintenant. C’est bien plus important que de simples félicitations», a-t-il ajouté, évoquant un «avant» et un «après» la «libération» d’Alep, à l’instar d’avant et d’après Jésus Christ.

    Le premier convoi à partir était composé d’ambulances et de bus avec à bord 951 personnes, dont plus de 200 rebelles, et 108 blessés dont des insurgés selon une source militaire, indique RT.

    La perte d’Alep représente un revers cuisant non seulement pour la rébellion, qui avait conquis la partie orientale de la métropole en 2012, mais aussi pour leurs alliés régionaux et internationaux.

    Durant ces derniers jours, ces dernières avaient lancée une campagne de désinformation, arguant des crimes de guerre commis dans les derniers quartiers Est d’Alep. Une tentative infeste de gâter cet exploit dont les retombées sur la guerre en Syrie devraient se faire sentir prochainement.

    Sources: Sana, RT, al-Manar

    En résumé une raclée monumentale pour l’axe américano-sionisto-takfiriste.

    J'aime

  3. Alep : La preuve de l’utilisation d’enfants comme boucliers humains par les « rebelles » [VIDEO]

    Dans cette vidéo filmée à Alep Est en octobre 2016, nous pouvons voir clairement de quelle manière les enfants étaient utilisés comme boucliers humains par les « rebelles modérés » soutenus par la France, le R-U, les USA et les monarchies du golfe.

    Le « sheikh » sensé tenir le rôle de professeur d’école dans ce secteur contrôlé par Al Nosra emmène donc sa classe sur un tir de mortier (dirigé contre les civils de l’Ouest d’Alep, jamais contre les troupes syriennes), leur récite des prières, accuse le gouvernement et tous ceux qui le soutiennent (sous-entendus ceux du quartier d’en face), et leur fait crier « Allahou akbar » au moment du tir.

    Il est évident que si les militaires russes ou syriens, qui essaient d’éviter au maximum les bavures, repèrent l’origine du tir et ont le malheur de riposter, nos « islamistes modérés » anti-Bachar hurleront au « crime du régime sanguinaire qui vise volontairement les écoles et les hôpitaux », tout comme les russes « brutaux » qui « bombardent massivement et sans discrimination les malheureux civils innocents »…

    https://gaideclin.blogspot.fr/2016/12/alep-la-preuve-de-lutilisation-denfants.html

    J'aime

  4. Tony , et tous regardez cette vidéo, excellente !!! Comment Daesh est né, entre autre au camp Bucca en Irak , une unité de la CIA était présente de 2004 à 2009 ce que ne dit pas la vidéo c’est là où le mind control (tortures , traumatismes répétés, drogues, hypnoses) a opéré sur les futurs cadres de Daesh dont Al Baghdadi , ainsi que sur les prisonniers !!!

    DAESH sous perfusion israélienne !

    J'aime

    1. Je savais que les cadres de daesh et autres sectes wahabo-juifistes étaient d’anciens prisonnier de Guantanamo et de prisons secrètes , par conséquent ils ont subi ce que tu décris pour en faire de véritables monstres , je vais donc regarder attentivement ta vidéo. Merci 😉

      J'aime

Lire la charte avant de saisir votre commentaire, veuillez respecter le sujet de l'article, aucun HS ne sera toléré, les commentaires hors sujet seront systématiquement effacés.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s