La Troisième Guerre Mondiale a commencé : La Russie annonce un « Octobre Rouge »

« Je ne sais pas quelles sont les armes qui seront utilisées dans la Troisième Guerre Mondiale, mais je sais que, dans la Quatrième Guerre Mondiale, on utilisera des bâtons et des cailloux. »  Albert Einstein (1879-1955)

« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui regardent sans rien faire »

Hambourg devait être effacée de la surface de la terre. C’est ainsi qu’a commencé la bien nommée Opération Gomorrhe qui a vu les bombardiers britanniques et américains créer l’un des plus grand déluge de feu que notre monde a jamais vu. Ce déluge de bombes a complètement détruit cette belle ville historique, et a tué près de 43.000 civils innocents et a laissé 37.000 autres traumatisés à vie par la peur et l’horreur vécues. Près de 20 ans plus tard, en 1962, je me préparais à commencer à étudier à l’université à Hambourg, où j’avais vécu pendant la majeure partie de ma vie comme enfant de missionnaires Chrétiens Celtiques, quand, dans la nuit du 16 Février, cette ville a été détruite à nouveau, cette fois par l’eau dans ce qui est maintenant connu sous le nom The Great Flood, la Grande Inondation.

Bien que je n’aie pas assisté à la destruction de Hambourg en 1943, mon père, qui l’avait vécue, m’a raconté que les «visions» du désespoir parmi les gens que je voyais en 1962 étaient comme ceux des survivants des deux décennies précédentes. Mais comme tous les membres de notre famille étaient tous adhérents des Seven Distinctives (les Sept traits distinctifs) de notre foi chrétienne celtique, le premier précepte qui a inondé à l’esprit était: Espoir – Voir d’abord le bien en toutes choses plutôt que le mal

Maintenant, je vous relate aujourd’hui  cette histoire à cause des mots les plus vrais que j’ai entendus depuis des années, qui ne viennent pas de quelqu’un que je connais personnellement, mais qui sont néanmoins les plus importants que vous entendrez  aujourd’hui : « La Troisième Guerre Mondiale a déjà commencé ».


« répétez un mensonge assez fort et assez longtemps et les gens le croiront »

Lorsque vous lisez que la troisième guerre mondiale est à ses débuts, et que son premier grand champ de bataille est en Syrie, sachez que le belligérant principal dans ce conflit est l’Amérique. Cette Amérique qui essaie furieusement de dissimuler son attaque non provoquée contre un convoi d’aide humanitaire, et dont les militaires et les dirigeants sont en rébellion ouverte contre l’autorité du président Obama quand ils ont dit cette semaine que cette attaque peut ou ne peut pas respecter le cessez-le-feu convenu entre les Russes et les Américains.

Grâce aux nombreux messages de nos sources, ainsi qu’un nombre croissant de rapports de presse, nous avons été en mesure de lire à propos de cette guerre, mais nous ne sommes pas en mesure de vous dire qui en est actuellement le responsable en Amérique. En effet, le Président des chefs d’état-major, le général Dunford, a déclaré cette semaine que «pour nous, contrôler l’ensemble de l’espace aérien en Syrie nous obligerait à aller à la guerre contre la Syrie et la Russie« , mais le général a été immédiatement contré par le secrétaire d’État américain John Kerry qui a exigé que les avions russes arrêtent de voler en Syrie dès maintenant.

Comme la Russie n’a pas l’intention de se conformer à tout ultimatum américain, «quelqu’un» aux États-Unis a ordonné l’activation contre la Russie du bouclier antimissiles sachant que la Russie avait déjà mis en garde que, si cela arrivait, on irait droit vers une guerre nucléaire.

Immédiatement après que les États-Unis ont activé leur bouclier antimissile cependant, le président Obama a démis de leur fonction deux de ses principaux généraux – Le Major général Wayne Grigsby et le chef d’état-major, le général de brigade Michael Bobeck. Mais, en même temps, « quelqu’un » a ordonné à un bataillon entier d’infanterie de Marines de retourner à la base en Caroline du Nord et les a placés en « État d’alerte ».

Dans le même temps que cette agitation secoue les couloirs du pouvoir de l’Amérique, des rapports de renseignement russes avertissent d’un événement attendu, « Octobre Rouge« , qui va bientôt plonger la Russie dans la guerre directe et ouverte contre les États-Unis.

SourceWorld War III Has Begun As “Red October” Event Nears

Traduction : Hannibal GENSERIC


Rétrospective de la semaine du 18/09/2016 au 24/09/2016

Pendant cette semaine s’est jouée une partie caractéristique du conflit en cours en Syrie, une séquence assez complète (même si elle n’est pas finie, elle est assez complète pour être exemplaire) pour nous montrer l’essentiel : l’extraordinaire désordre (hyper désordre) qu’est devenue la chose que l’on peine à nommer encore “politique extérieure ” des USA.

  • Tout cela s’est passé à partir de l’attaque-“erreur” (une spécialité sophistiquée) de l’USAF contre l’armé syrienne à Deir Ez-Zor (le 18 septembre 2016) à l’attaque contre le convoi de l’ONU en route bers Alep, avec étapes à New York où l’on rencontre “la folle de l’ONU” Samantha Power (le 19 septembre 2016), tout cela sur fond de “mutinerie” du Pentagone contre Obama.
  • Le point essentiel à retenir est le constat de l’interaction et la connexion en train de s’établir, ou désormais établies, entre les événements de Syrie et la situation aux USA, notamment les élections USA-2016 : ainsi parle-t-on aussi bien d’une possible Troisième Guerre Mondiale qui pourrait être une “drôle de Guerre Mondiale” d’ores et déjà commencée (le 20 septembre 2016) que de la destruction de l’Amérique  (le 23 septembre 2016).
  • Finalement, dominant toute cette semaine, il y a l’écrasante évidence du nihilisme de l’Amérique, de sa direction et du Système qui conduit l’ensemble (le 23 septembre 2016) : tous les événements sont conditionnés par ce caractère d’une puissance unique, sans mesure ni contrôle, que la raison humaine, trop humaine, des commentateurs tente pathétiquement d’éclairer selon des arguments rationnels., alors que nous sommes dans un territoire échappant à cette prétention.

http://www.dedefensa.org/

Source de l’article 

Lire aussi  : Syrie : Attaques de missiles Russes : 30 officiers israéliens, brits, turcs, saudis et qataris tués… Riposte Russe à la « bavure » US de Deir ez-Zor ?

6 réflexions au sujet de “La Troisième Guerre Mondiale a commencé : La Russie annonce un « Octobre Rouge »”

  1. Salam Jalil, sur ce coup merci à Sherazad pour la pertinence et le choix de cet article qui résume de manière on ne peut plus clair la situation chaotique en Syrie…

    Salam Lyrico, un enième false flag avorté oui…

    J'aime

  2. La Russie a une nouvelle arme stratégique» : le président russe Vladimir Poutine s’est félicité le 26 décembre de l’essai réussi d’un nouveau missile hypersonique, baptisé «Avangard», au cours d’une réunion du gouvernement à Moscou. «Sur mes instructions, le ministère de la Défense a préparé et effectué le test final de ce système. Cela vient d’être réalisé avec un succès complet», a fait savoir le chef d’Etat russe lors de cette réunion.

    J'aime

Lire la charte avant de saisir votre commentaire, veuillez respecter le sujet de l'article, aucun HS ne sera toléré, les commentaires hors sujet seront systématiquement effacés.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s